Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École primaire et collège Anatole-France

Dossier IA37005016 inclus dans Groupe scolaire Anatole-France réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Appellations école primaire Anatole-France, collège Anatole-France
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations école primaire, collège
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : 2 rue des Jacobins , 1 rue des Amandiers
Cadastre : 2010 DX 290, 291

Appelée "école du Musée" au début du 20e siècle, l'ancienne école de garçons Anatole-France occupait avant-guerre un édifice de la place Anatole-France, avoisinant à l'est l'école des beaux-arts. Épargné dans un premier temps lors de l'incendie du quartier en juin 1940, cet imposant bâtiment est totalement sinistré par les bombardements de juin 1944, attaques aériennes touchant également l'école de filles de la rue Voltaire. Dès la Libération, les classes sont relogées dans des baraquements provisoires, dans l'attente d'une reconstruction pérenne des deux établissements. Défini en janvier 1952, le projet de groupe scolaire préconise le regroupement des écoles Anatole-France et Voltaire sur le terrain de l'ancienne Manutention militaire, au sein d'un même édifice aligné le long du quai, d'après l'avant-projet dressé par l'architecte chef de groupe Henry Lhéritier de Chézelle. A la suite de l'établissement fin 1953 d'un projet d'exécution, la construction est lancée début 1956 par la réalisation de fondations spéciales. D'importantes modifications surviennent toutefois au cours de cette même année, suite à l'augmentation des effectifs scolaires : le programme est redéfini afin de permettre la construction de dix classes supplémentaires en surélévation du bâtiment initial. Inauguré en septembre 1958, ce groupe scolaire est constitué de deux écoles comptant chacune quinze classes d'enseignement primaire et secondaire. Le bâtiment connaît à partir des années 1970 de profondes mutations, d'abord en lien avec la mixité instaurée dans le milieu scolaire : les classes de collège sont redistribuées dans la partie est du bâtiment (ancienne école de garçons) tandis que la partie ouest (ancienne école de filles) accueille l'ensemble des classes de primaire. Le département engage ensuite, en 1997, d'importants travaux d'agrandissement du collège. Une nouvelle aile est construite en deux temps par le cabinet d'architectes Levenez-Martin-Delpech en bordure de la rue des Amandiers, en remplacement du bâtiment annexe de la conciergerie. Une grande entrée aménagée pour les véhicules de secours est également percée en façade nord du bâtiment principal longeant le quai. Ces travaux s'achèvent à l'été 2005, après la réalisation d'un foyer au centre de la cour et la réfection totale de celle-ci.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1956, daté par source
2005, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lhéritier de Chézelle Henry, architecte, attribution par source
Auteur : Taté Henri, architecte, attribution par source
Auteur : Tulasne André, architecte, attribution par source
Auteur : Boyer Robert, architecte, attribution par source
Auteur : Cabinet Levenez-Martin-Delpech, architecte, attribution par source

L'école primaire et le collège Anatole-France se dressent au nord du terrain du groupe scolaire, composés de deux bâtiments actuellement disposés en équerre le long du quai et de la rue des Amandiers. Une entrée rue des Jacobins permet d'accéder à la partie ouest du premier bâtiment, occupée par l'école primaire. Une seconde entrée située sur le côté opposé est réservée au collège, installé dans la partie est de ce même bâtiment ainsi que dans une aile plus récemment construite en retour sur la rue des Amandiers. L'édifice principal, composé d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée et de trois étages-carrés, s'élève en bordure du quai selon un axe longitudinal est-ouest. Il est complété au sud par une grande cour, une grille séparative distinguant les emprises de l'école primaire et du collège. Édifié sur de profondes fondations compte-tenu de la nature friable du terrain à proximité de la Loire, son gros-œœuvre associe une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons. Coté quai, la façade principale est recouverte d'un parement de pierre de taille. Le soubassement en béton imite un bossage continu alternant avec des ouvertures carrées groupées par trois, qui éclairent par des pavés de verre les préaux et pièces du rez-de-chaussée. Un grand porche, percé au centre de l'élévation lors de la rénovation du collège, atténue la symétrie de la composition. Côté cour, la façade secondaire présente un revêtement d'enduit ciment et est animée par un jeu modulaire de bandeaux de béton horizontaux et verticaux, faisant ressortir neuf groupes de trois travées de fenêtres. Une faible corniche souligne également le troisième étage. L'édifice est coiffé d'un toit à longs pans et croupes couverts d'ardoise, sur lequel se dresse au centre une unique souche de cheminée en brique. Les deux grandes portes d'entrée disposées aux extrémités du bâtiment principal sont ornées de motifs géométriques en ferronnerie. Un ensemble de trois tours maçonnées, traitées en bas-relief et disposées en V, est apposé au centre de la façade principale de ce même bâtiment, côté quai. Ces éléments sculptés représentent de façon stylisée le blason de la ville de Tours. L'extension de l'établissement rue des Amandiers adopte un parti de composition nettement différencié, avec une utilisation franche du mur-rideau en façade. Un ensemble de hauts pilastres et piliers en béton souligne également la structure, coiffée d'un toit bombé couvert de zinc. Quatre lucarnes à joues galbées indiquent côté cour la présence d'un étage de comble.

Murs ciment enduit
mur-rideau
béton armé
maçonnerie
moellon
pierre de taille plaquis
Toit ardoise, métal en couverture
Plans ensemble régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit bombé
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété d'un établissement public départemental
propriété d'un établissement public communal

Annexes

  • Aménagements intérieurs

    Relativement peu dénaturée, l'école primaire présente ses aménagements intérieurs d'origine. Au rez-de-chaussée, un grand hall d'entrée jouxte le bureau du directeur et un vaste préau fermé. Une cloison amovible sépare le préau du réfectoire réservé au déjeuner des élèves. Cette cantine est reliée à une petite cuisine et s'ouvre par une porte sur la cour de l'école primaire. Des toilettes filles et garçons s'alignent dans le prolongement de la cuisine. Un grand escalier partant du hall d'entrée permet d'accéder aux paliers des étages supérieurs. Chaque palier dessert un long couloir disposé au nord du bâtiment et donnant accès aux quatre salles de classes par étage alignées dans la partie sud de l'édifice afin de tirer parti d'un ensoleillement maximum. Le sol du couloir et des différentes salles est recouvert d'un carrelage aux motifs colorés.

    La partie est, réservée au collège, offre une distribution semblable malgré les rénovations opérées il y a quelques années. L'extension de l'établissement rue des Amandiers présente par contre une distribution sur cinq niveaux. Elle accueille un grand réfectoire au rez-de-chaussée, un centre de documentation et une salle polyvalente au premier étage, des salles d'enseignement technologique et informatique au deuxième étage, et des salles réservées aux sciences biologiques et physiques au troisième étage.

    Le collège dispose par ailleurs d'un foyer, abrité au sein d'un bâtiment annexe en rez-de-chaussée construit à l'angle sud-ouest de la cour.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. 4 M 355-362. Groupe scolaire Anatole-France, 1940-1981.

  • AC Tours. Baraquements 149 W 37. Baraquements de la place Anatole-France, 1944-1951.

  • AC Tours. Baraquements 149 W 38. Baraquement de la rue Voltaire, 1945-1946.

  • AC Tours. Permis de construire 1955/n°621. Reconstruction du groupe scolaire Anatole-France Voltaire, 1955-1956.

Documents figurés
  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700697NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 31 janvier 1957. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701857NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 10 décembre 1953. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701847NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 19 décembre 1953. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701841NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 17 décembre 1953. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701842NUC2A).

  • 2 tirages : plans, [1952]. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701840NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 28 novembre 1944. Par Amalric, L. (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 37). (cf. illustration n° IVR24_20113700706NUC2A).

  • Impr. photoméc. (carte postale) : n. et b., [1er quart 20e siècle]. Par Grand Bazar de Tours (éditeur). (archives municipales de Tours, 11 Fi 14.2340). (cf. illustration n° IVR24_20113700703NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700702NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700701NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700698NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 4 février 1957. Par [Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte)]. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701856NUC2A).

  • G B 109. Tours. Ecole du Musée / Grand Bazar de Tours. [1er quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et. b. (AC Tours. 11 Fi 14.2340).

  • Commissariat à la Reconstruction. Service régional d'Indre-et-Loire. Ville de Tours. Construction de baraquements pour sinistrés place A. France / L. Amalric. 1:500. 28 novembre 1944. 1 tirage rehaussé d'aquarelle : plan d'implantation (AC Tours. 149 W 37).

  • Ville de Tours. Groupe scolaire Anatole France Voltaire / Henry Lhéritier de Chézelle, Henri Taté, André Tulasne et R. Boyer. 1:200. [1952]. 2 tirages : élévations des façades sur quai et sur cour (AC Tours. 4 M 356).

  • Groupe scolaire Anatole France Voltaire. Projet d'exécution / Henry Lhéritier de Chézelle, Henri Taté, André Tulasne et R. Boyer. 1:50. 10 décembre 1953. 1 tirage : coupes transversales (AC Tours. 4 M 356).

  • Ville de Tours. Groupe scolaire Anatole France Voltaire / Henry Lhéritier de Chézelle, Henri Taté, André Tulasne et R. Boyer. 1:100. 17 et 19 décembre 1953. 2 tirages : élévations des façades sur quai et sur cour (AC Tours. 4 M 356).

  • Groupe scolaire Anatole France Voltaire. Ecole primaire / Henry Lhéritier de Chézelle. 1:20. 31 janvier 1957. 1 tirage : élévations des façades sur quai et sur cour, détail des corniches de la façade latérale et du plan des étages (AC Tours. 4 M 356).

  • Groupe scolaire Anatole France Voltaire. Surélévation d'un étage / [Henry Lhéritier de Chézelle]. 1:50. 4 février 1957. 1 tirage : élévations des façades sur quai, sur cour et latérale (AC Tours. 4 M 356).

  • [Vues des bâtiments réalisés] / Jacques Germain. Avril 1959. 4 photogr. nég. : n. et b. (AC Tours. Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278 : reportage pour l'architecte Henry Lhéritier de Chézelle).

Périodiques
  • A la rentrée d'octobre, le groupe scolaire Anatole-France-Voltaire ouvrirait les portes de ses classes maternelles. La Nouvelle République, 10 avril 1956.

  • L'école Anatole-France prend forme. La Nouvelle République, 16 et 17 juin 1956.

  • A Tours : 278 classes primaires et maternelles vont être prêtes pour la rentrée... La Nouvelle République, 19 septembre 1957.

  • A.-France : nouvelle cantine l'an prochain. La Nouvelle République, 4 septembre 1997.

  • Travaux d'été dans les collèges. La Nouvelle République, 17 juin 1998.

  • Anatole-France prend du volume. La Nouvelle République, 7-9 mai 2002.

  • Anatole-France multiplié par deux. La Nouvelle République, 11 février 2004.

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce