Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Saturnin (rue Munier ; rue Croix-Boissée)

Dossier IA41000017 inclus dans Ville de Blois réalisé en 1992

Fiche

  • Façade sud
    Façade sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • chapelle
    • cimetière

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Saturnin
Parties constituantes non étudiées chapelle, cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Blois centre
Adresse Commune : Blois
Adresse : rue Munier , rue Croix-Boissée
Cadastre : 1980 DH 164

Les origines de l'église Saint-Saturnin de Vienne sont antérieures à l' an Mil : il subsiste sur le mur de la nef des vestiges d'un édifice du 10e siècle. Comme toutes les églises paroissiales de Blois, elle dut être rebâtie au 13e siècle, mais il ne reste rien de cet édifice car il a été entièrement reconstruit dans la première moitié du 15e siècle, avec une nef recouverte d' un lambris ; le choeur voûté d'ogives et le clocher central datent aussi de cette reconstruction. A l'initiative d' Anne de Bretagne, l'église fut l'objet d'un projet somptueux, mais seuls les trois portails de la façade occidentale, ainsi qu'une partie du bas-côté sud furent exécutés, le chantier étant sans doute interrompu à la mort de la reine en 1514. Sur le bas-côté sud fut édifiée un peu plus tard une tourelle d' escalier, recouverte d' un réseau flamboyant. En 1528, la confrérie des Mariniers éleva du même côté une chapelle, de style première Renaissance, dédiée à Saint-Pierre. La charpente ayant été incendiée par les protestants en 1568, le lambris de la nef fut remplacé par une voûte d'ogives entre 1570 et 1578. Durant le 1er quart du 17e siècle, on voulut reprendre le grand projet d'Anne de Bretagne, avec une surélévation de la nef dans un style gothique tardif, avec de grandes arcades et des fenêtres hautes séparées par des oculi ovales. Ce projet, du à l'initiative de Marie de Médicis, devait être abandonné au niveau des deux premières travées de la nef, après l'exil de la reine mère. En 1940, les parties hautes de la façade ont été gravement endommagées par les bombardements et la restauration entreprise en 1960 est restée inachevée.

Période(s) Principale : 10e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 1ère moitié 15e siècle
Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle
Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 1er quart 17e siècle
Dates 1528, porte la date, daté par source, daté par travaux historiques
1570, daté par source
1578, daté par source
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu,
Murs pierre
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Couvrements voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit polygonal
dôme
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations restauré
Techniques sculpture
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables chapelle, tourelle
Protections inscrit MH, 1942

Références documentaires

Bibliographie
  • BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois, les éloges de ses comtes et les vies des hommes illustres qui sont nez au païs blésois, avec les noms et les armoiries des familles nobles du même païs, suivis des preuves. Paris : Muguet, 1682.

    p. 70 et p. 150
  • COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers du patrimoine, 35).

    p. 84, p. 192, p. 242
  • LESUEUR, Frédéric. Les églises du Loir-et-Cher. Paris : Picard, 1969.

    p. 65-66
Périodiques
  • LESUEUR, F. L'église Saint-Saturnin. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois, 1925. Paris : Picard, 1926, p. 83-88.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Cosperec Annie