Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble d'immeubles (4, 6, 8 avenue du Président-Wilson)

Dossier IA41000763 inclus dans Ensemble de dix immeubles dit îlot Q réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées boutique, boulangerie, garage
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction
Adresse Commune : Blois
Lieu-dit : rive gauche
Adresse : 4,6,8 avenue du Président-Wilson
Cadastre : 2010 DE 32 ; 2010 DE 34, 35

Ces trois immeubles, conçus simultanément par les architectes Paget et Guénet, constituent un exemple de l'organisation de la reconstruction par séquences d'immeubles et du partage de la conception d'immeubles entre deux architectes. Il semblerait en effet que les plans aient été donnés par Paget et le dessin des façades par Guénet. Les plans, conservés aujourd'hui aux Archives Départementales, témoignent de l'intérêt de l'organisation par séquences à l'étape du projet. Ils témoignent en effet de l'application d'une même économie générale pour chacun des trois immeubles, pourtant de tailles et d'orientations différentes. Ces derniers furent systématiquement conçus avec un rez-de-chaussée à vocation commerciale. Leur hall d'entrée, traversant toute la profondeur de l'immeuble, devait mener à des escaliers, tous identiques, donnant sur la cour, et distribuant un appartement par étage, de deux ou trois pièces en fonction de la taille de la parcelle. Les appartements eux-mêmes furent pensés de manière générique : une entrée distribuant l'ensemble des pièces, à savoir : une salle de bain aveugle, une cuisine et des WC côté cour, la salle à manger et la ou les chambres ouvertes côté rue. Il était prévu en outre qu'ils soient équipés d'éléments de confort équivalents : des cheminées dans les salles à manger et les chambres, des baignoires dans les salles de bain. Le traitement en séquence est également perceptible par l'ensemble visuellement homogène que ces immeubles composent : des façades enduites, des encadrements de baies en pierre, des travées dans l'alignement de lucarnes à croupes. On remarque cependant à cet égard que le projet a été simplifié dans la réalisation : les encadrements de baies ne sont pas harpés mais droits, la travée d'oculi n'est pas dominée par une lucarne en œil de bœuf comme cela avait été prévu dans le projet de 1949. Ces immeubles n'ont pas subi depuis de modifications importantes à l'exception de l'évolution des commerces.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Dates 1949, daté par source
Auteur(s) Auteur : Paget Marc, architecte, attribution par source
Auteur : Guénet A., architecte, attribution par source
Personnalité : Daudin, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Meunier, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Lardier, propriétaire, attribution par source

Cet ensemble est formé de trois immeubles implantés en tête de pont et dont les parcelles marquent le décrochement de la place qui y fut aménagée. L'immeuble du milieu de la séquence est ainsi construit sur une parcelle asymétrique, tandis que les deux autres le sont sur des parcelles rectangulaires. En dépit de cette différence, ils présentent de nombreuses caractéristiques communes. Bâtis sur une structure poteau/plancher en béton armé, leurs murs furent édifiés en pierre de taille avec une maçonnerie de remplissage masquée sous un enduit. Ils sont construits sur un étage de sous-sol et s'élèvent sur un rez-de-chaussée surélevé, deux étages carrés et un étage de comble. Leurs façades sur rue enfin sont d'une grande régularité avec leurs travées de baies alignées avec des lucarnes à croupe. Ces trois immeubles présentent des exemples de porte d'entrée en verre et ferronnerie assurant la clarté de leur hall d'entrée traversant. Ces immeubles, en bonne visibilité à l'entrée du quartier de Vienne sont encore aujourd'hui à fonction mixte.

Murs enduit
pierre de taille
moellon
béton armé
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier intérieur : en charpente
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Marc Paget (1907-2006)

    Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris avant d'entrer au cabinet de l'architecte blésois Lafargue.

    Actif pendant la reconstruction de Blois, il dessina notamment l'intégralité de l'îlot E.

    Il est également l'auteur à Blois de plusieurs équipements : l'école maternelle de la rue du Foix, l'école primaire des Sarazines, le bâtiment des archives de la caisse des dépôts et consignations rue du prêche et l'église Saint-Joseph, du quartier Kennedy.

    Il y a aussi travaillé pour des commanditaires privés, il a conçu par exemple la Banque Régionale de l'Ouest, rue Gallois.

    Après son décès en 2006, ses archives professionnelles furent versées aux archives départementales de Loir-et-Cher (fond 125 J). Le fond n'était pas consultable au moment de l'étude.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loir-et-Cher. Série W : 1195 W 43. Blois, reconstruction (ville et Vienne), dossier technique, plans. 1949-54.

Documents figurés
  • façade, sur papier, 1949. Par Guénet, A. (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100232NUC2A).

  • façade, sur papier, 1949. Par Guénet, A. (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100231NUC2A).

  • plan des étages, sur papier, 1949. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100230NUC2A).

  • plan du rez-de-chaussée, sur papier, 1949. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100229NUC2A).

  • plan du sous-sol, sur papier, 1949. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100228NUC2A).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - De Decker Aurélie