Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble de dix immeubles dit îlot Q

Dossier IA41000715 inclus dans Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Îlot Q
Parties constituantes non étudiées logement, restaurant, boutique, boulangerie, hôtel de voyageurs
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction
Adresse Commune : Blois
Lieu-dit : rive gauche
Adresse : rue de la Chaîne , rue des Alliés , avenue du Président-Wilson , rue Sainte-Anne
Cadastre : 2010 DE 31, 32 ; 2010 DE 34 à 39 ; 2010 DE 436 ; 2010 DE 511, 512

Comme l'ensemble de la rive gauche, la conception de l'îlot Q n'est pas due à l'architecte urbaniste Charles Nicod qui laissa à la ville le soin de décider de l'organisation du quartier de Vienne. Le dessin de cet îlot fut néanmoins fixé dès le plan de 1942. A la différence de l'îlot P, son dessin ne s'inspira pas de la proposition de Paul Robert-Houdin de l'automne 1940. On décida en effet le percement d'une voie nouvelle dans le prolongement de la rue du Premier-Septembre, voie qui prit après-guerre le nom de rue des Alliés. En revanche comme dans le dessin de Paul Robert-Houdin, il devait former avec l'îlot P l'encadrement de la tête de pont. Il intégra également un immeuble parallèle à l'avenue du Président-Wilson et donnant sur la rue de la Chaîne qui n'avait pas disparu dans les destructions. La construction des immeubles de l'îlot Q fut confiée selon quatre grandes séquences aux équipes d'architectes Guénet et Paget, Charbonnier et Imbert-Fabe, et au cabinet Erre-Joubert. La partie est de l'îlot donnant sur la rue Sainte-Anne devait à l'origine être affectée à l'implantation de l'usine de chaussures Rousset, en remplacement de bâtiments sinistrés au 17 rue de la Chaîne, mais elle ne le fut finalement pas. Les adjudications des travaux des immeubles implantés sur les autres côtés de l'îlot commencèrent en septembre 1949 et s'achevèrent en novembre 1951. Dès mai 1950, tous les immeubles à l'exception de ceux conçus par le cabinet Erre-Joubert étaient en cours de construction. Ces derniers, situés rue de la Chaîne et avenue du Président-Wilson, ne furent construits qu'à partir de juillet 1951. La conception de l'environnement immédiat de l'îlot évolua en cours de reconstruction. Le plan de 1942 prévoyait la destruction de l'ensemble de l'îlot situé entre le quai Amédée-Constant et la rue de la Chaîne de manière à élargir les quais et du même coup à dégager entièrement la façade de l'îlot sur le fleuve. Ces destructions ne furent pas menées : seuls les immeubles situés à l'extrémité sud-ouest de cet îlot, détruits dans les bombardements ne furent pas reconstruits. En revanche, la reconstruction de l'îlot Q au niveau des quais nécessita des travaux de remblaiement dans la rue de la Chaîne entre l'avenue du Président-Wilson et la nouvelle rue Sainte-Anne. Ce n'est que plus tard que l'îlot Q fut complété dans sa partie est, réservée à l'origine pour les usines Rousset. Par ailleurs, l'îlot comprenait au départ deux hôtels de voyageurs, avantageusement situés, sur son côté nord, face à la Loire et au Château. L'un d'eux a depuis fermé et été transformé en petits locatifs.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Dates 1949, daté par source
Auteur(s) Auteur : Charbonnier P., architecte, attribution par source
Auteur : Imbert-Fabe Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Rivet, architecte, attribution par source
Auteur : Paget Marc, architecte, attribution par source
Auteur : Joubert Lucien, architecte, attribution par source
Auteur : Erre René, architecte, attribution par source
Personnalité : Colladant, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Guy, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Houette, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Meunier, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Lemoine, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Busson, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Mesnard, propriétaire, attribution par source
Personnalité : Lardier, propriétaire, attribution par source

Ce que l'administration a appelé pour des raisons pratiques "îlot Q" n'est pas en fait un îlot au sens morphologique du terme. Il s'agit d'un ensemble de dix immeubles mitoyens implantés le long de la rue de la Chaîne et de l'avenue du Président-Wilson. Donnant sur la tête de pont, leur implantation y marque un décrochement dégageant une placette. La construction fait intervenir très peu de pierre : les immeubles sont construits en maçonnerie de moellon ou de parpaing et enduit, les encadrements des baies sont en béton moulé et quelques rares fois en pierre. L'îlot a un gabarit homogène : tous les immeubles qui le composent comprennent trois niveaux au-dessus du rez-de-chaussée (deux étages carrés et un étage de comble ou un étage attique). Des séquences d'immeubles se dégagent cependant révélant la répartition des travaux entre architectes. Du 1 au 7 rue de la Chaîne, les immeubles ont tous les mêmes encadrements de baies, les mêmes lucarnes avec devants en brique, et bandeaux et corniches sont continus. Le 10 avenue Wilson et le 2 rue des Alliés quant à eux semblent ne former qu'un immeuble mais ils s'agit de deux immeubles conçus par le même architecte. La façade sur les quais qui est sans doute la plus visible depuis la rive droite est aussi la plus animée. Deux lucarnes pignons rompent la ligne des toits. Un oriel et des balcons donnent du relief à la façade. Le cœur d'îlot est accessible depuis la rue des Alliés et sert notamment de parking.

Murs enduit
béton armé
béton aggloméré
moellon
parpaing de béton
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies partie d'îlot, îlot ouvert

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loir-et-Cher. Série T : 1283 T. Blois, Reconstruction du quartier sinistré (rive gauche). 1947-1959.

  • AD Loir-et-Cher. Série W : 1195 W 43. Blois, reconstruction (ville et Vienne), dossier technique, plans. 1949-54.

  • AD Loir-et-Cher. Série W : 1195 W 44. Blois, Reconstruction, travaux : correspondance, photographies et plans. 1946-59.

  • AD Loir-et-Cher. Série W : 1195 W 45. Blois, remembrement, dossier technique et administratif. 1941-56.

  • AD Loir-et-Cher. Série continue : 7/53. Reconstruction de Blois. Adjudications. 1948-51.

  • AD Loir-et-Cher. Série continue : 93/28. Reconstruction. Retards dans Reconstruction.

  • AD Loir-et-Cher. Série continue : 93/30. Reconstruction. Plan d'Aménagement et de Reconstruction, Blois. 1941-54.

Documents figurés
  • Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Auteur inconnu. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 44). (cf. illustration n° IVR24_20104100949NUC2A).

  • Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Auteur inconnu. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 44). (cf. illustration n° IVR24_20104100948NUC2A).

  • carte postale Louis Lenormand à Orléans. Par Lenormand, Louis (photographe). (Collection particulière, B. Guignard). (cf. illustration n° IVR24_20124100257NUC2AB).

  • Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Auteur inconnu. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 44). (cf. illustration n° IVR24_20104100950NUC2A).

  • Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Auteur inconnu. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 44). (cf. illustration n° IVR24_20104100951NUC2A).

  • Photog. n. et b. Auteur inconnu. (Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, 20352). (cf. illustration n° IVR24_20104100052NUC1).

  • Photog. n. et b. Auteur inconnu. (Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, 20354). (cf. illustration n° IVR24_20104100053NUC1).

  • plan de reconstruction (détail), sur papier, octobre 1940. Par Robert-Houdin, Paul (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 176 FiV 65). (cf. illustration n° IVR24_20114100149NUC2A).

  • carte postale, éditeur Claude Malcuit. Auteur inconnu. (Collection particulière, B. Guignard). (cf. illustration n° IVR24_20124100255NUC2AB).

  • carte postale, photo éditions ARTAUD Frères 44 CARQUEFOU. Auteur inconnu. (Collection particulière, B. Guignard). (cf. illustration n° IVR24_20124100256NUC2AB).

  • Plan de reconstruction et d'aménagement, sur papier, détail, 1942. Par Nicod, Charles (architecte). (Ville de Blois, service du cadastre, Blois). (cf. illustration n° IVR24_20104100570NUC2A).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - De Decker Aurélie