Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble des meubles et objets civils et domestiques

Dossier IM45003235 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Aire d'étude et canton Centre hospitalier régional d'Orléans - Orléans-Carmes
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 1 rue Porte-Madeleine

L'ensemble est constitué d'une centaine de pièces, objets et meubles liés à l'histoire du centre hospitalier et conservés sur le site Porte-Madeleine : commodes et sièges en grand nombre, coffre, armoires, buffets, bonnetières, secrétaires, mais également documents graphiques, tableaux, estampes, pendules et objets décoratifs. Plusieurs pièces retiennent l'attention, en particulier un sceau du troisième quart du 15e siècle et un coffre du début du 16e siècle provenant de l'ancien hôtel-Dieu, un cartel en marqueterie Boulle, ainsi que la suite des quinze tableaux du 17e siècle anciennement placés à l’École royale de chirurgie d'Orléans. Les meubles, réalisations d'ébénistes habiles ou de style plus rustique, datant de la seconde moitié du 18e siècle et du 19e siècle, proviennent de donations et des communautés desservant l'établissement. Le 2 juin 1904, une trentaine de tapisseries de la fin du 17e siècle et du début du 18e siècle, réalisées par la manufacture d'Aubusson et diverses manufactures des Flandres, furent vendues afin de financer des travaux prévus à l'hôpital général.

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu
Statut de la propriété propriété d'un établissement public

Annexes

  • liste supplémentaire

    Armoire à linge en hêtre ciré, à deux battants et corniche. Les entrées de serrure, en fer forgé, prennent la forme de palmettes. L'intérieur est divisé en quatre niveaux par trois étagères. 19e siècle. H = 225 ; la = 128 ; pr = 47,5.

    Buffet en noyer ciré, ouvrant à deux battants séparés par un montant médian, les angles antérieurs sont creusés de cannelures, les battants sont dépourvus de serrure et s'ouvrent à l'aide d'une clé, les boutons et entrées de serrure sont en fer forgé. Les pieds antérieurs prennent la forme d'une volute, le plateau est en bois, la traverse inférieure chantournée. Limite du 18e siècle et du 19e siècle. H = 88,5 ; la = 122 ; pr = 59,5.

    Bureau en noyer ciré, à quatre tiroirs, les poignées de tirage sont en bronze. Limite du 19e siècle et du 20e siècle. H = 75,5 ; la = 134,5 ; pr = 76,5.

    Commode en noyer ciré, à colonnettes cannelées aux angles, à pieds fuselés, ouvrant à trois rangs de tiroirs. Le plateau est en bois, les boutons de tirage et les entrées de serrure sont en bronze doré. 4e quart du 18e siècle. Commode en restauration en 2012.

    Commode en noyer ciré, ouvrant à trois rangs de tiroirs, à colonnettes cannelées aux angles des deux tiroirs inférieurs et baguées à la partie supérieure et à pieds toupies. Le plateau est en marbre gris veiné, les poignées et entrées de serrure sont en cuivre doré ; ces dernières sont ornées de palmettes et le tiroir supérieur porte un décor en trompe-l'œil. 4e quart du 18e siècle. H = 83 ; la = 130 ; pr = 60.

    Commode en placage de merisier (?) verni, ouvrant à quatre rangs de tiroirs dont le tiroir supérieur à doucine. Les poignées de tirage et les entrées de serrures sont en bronze doré, celles-ci sont ornées de palmettes. 2e quart du 19e siècle. H = 100 ; la = 99,5 ; pr = 60.

    Commode, en placage de noyer ciré, ouvrant à quatre rangs de tiroirs dont le tiroir supérieur à doucine. Elle est dépourvue de système de tirage des tiroirs. Le plateau est en marbre noir veiné. 2e quart du 19e siècle. H = 98 ; la = 131 ; pr = 61. Il manque un pied antérieur, la plinthe provient d'un autre meuble.

    Commode, en placage de merisier verni, ouvrant à cinq rangs de tiroirs. Le tiroir supérieur, divisé en trois compartiments, est à doucine ; le tiroir inférieur forme la plinthe du meuble. La commode comporte quatre serrures et est dépourvue de système de tirage. 2e quart du 19e siècle. H = 94,2 ; la = 127,5 ; pr = 55.

    Fauteuils Voltaire, ensemble de 4, en noyer ciré. Le siège, le dossier et les accotoirs sont recouverts de cuir marron foncé clouté sur la structure, les pieds antérieurs sont galbés. Milieu du 19e siècle. H = 100 ; la = 68 ; pr = 69. Les accotoirs sont ornés de cannelures (Doc. 5). Le fauteuil Voltaire fut largement utilisé, surtout à la fin du 19e siècle, pour les malades et les personnes âgées.

    Lutrin, pin, 20e siècle.

    Semainier en bois clair verni, ouvrant à sept rangs de tiroirs. Les montants sont cannelés, les entrées de serrure en bronze doré et ornées de rubans et guirlandes de laurier. 1ère moitié du 19e siècle. H = 159,5 ; la = 58 ; pr = 39.

    Table monopode en noyer, redressable et pourvue d'un plateau à bord chantourné. 19e siècle. H = 75 ; l = 98 ; la = 74. Le pied est orné de palmettes et de volutes.

    Table en pin verni comportant des allonges médianes à abattants et pourvue de six pieds à roulettes. 20e siècle. H= 69,5 ; d = 126.

    Meubles et objets déposés aux musées d'Orléans en 1993

    Bahut, 18e siècle. H = 95,5 ; la = 53,9 ; pr = 29,3.

    Commode en bois de placage, 18e siècle. H = 82 ; la = 72,5 ; pr = 37 (D.93.2.6).

    Tableau représentant Monseigneur Pierre IV du Cambout de Coislin (1636-1706), évêque d'Orléans de 1665 à sa mort, nommé cardinal en 1697. Huile sur toile. 4e quart 17e siècle. H = 163,7 ; la = 129,2. Afin de protéger la couche picturale en mauvais état, des feuilles de papier Japon ont été posées sur la majeure partie de la toile (D.93.2.9).

Références documentaires

Bibliographie
  • Compte moral administratif des Hospices civils d'Orléans : Exercice 1904, chapitre IV - Bâtiments des Hospices, Orléans, 1905.

  • ARMINJON, Catherine, BILIMOFF, Michèle. L'art du Métal, Vocabulaire technique. Paris : Éditions du Patrimoine,1998.

  • HERLUISON, H. Les Anciennes tapisseries des Hospices d'Orléans aliénées en 1904. Orléans : Librairie H. Herluison, 1905 (extrait des bulletins de la Société Archéologique et Historique de l'Orléanais, 4e trimestre 1903 et 2e trimestre 1904).

  • KJELLBERG, Pierre. Encyclopédie de la pendule française du Moyen Age au XXe siècle. Paris : Les Éditions de l'Amateur, 1997.

  • KJELLBERG, Pierre. Le Meuble français et européen du Moyen Âge à nos jours. Paris : Les Éditions de l'Amateur, 1991.

  • KJELLBERG, Pierre. Le Mobilier français du Moyen Age à Louis V. Paris : Guy Le Prat, 1978.

  • KJELLBERG, Pierre. Le Mobilier français du XVIIIe siècle. Paris : Les Éditions de l'Amateur, 1989.

  • LEDOUX-LEBARD, Denise. Le Mobilier français du XIXe siècle : dictionnaire des ébénistes et des menuisiers. Paris : Les Éditions de l'Amateur, 1989.

  • REYNIES, Nicole de (dir.). Le mobilier domestique, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. 2 volumes, Paris, 1987.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Jouanneaux Françoise