Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ermite : ferme

Dossier IA36010784 réalisé en 2016

Fiche

  • Vue générale depuis le sud-est.
    Vue générale depuis le sud-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • logement
    • grange
    • étable
    • cellier
    • fournil
    • écurie
    • cour
    • toit à porcs
    • pigeonnier
    • logement d'ouvriers

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées logement, grange, étable, cellier, fournil, écurie, cour, toit à porcs, pigeonnier, logement d'ouvriers
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional de la Brenne - Tournon-Saint-Martin
Adresse Commune : Lingé
Lieu-dit : L'Ermite
Cadastre : 2015 AC 308 ; 1813 B 289, 290
Précisions

Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1760). Une ferme est par ailleurs représentée sur le plan cadastral de 1813. Elle se trouvait en partie à l’emplacement du logement remanié actuel, lequel correspond à un logement initial, au sud, étendu sur des bâtiments agricoles alignés au nord (étables et granges ; remaniement datant de 1984).

Le logement porte les dates de 1777 et de 1847 ; celles-ci semblent évoquer deux phases de construction. Du 18e siècle, il a été modifié au milieu du 19e siècle au moment de la construction (ou de la reconstruction ; un bâtiment est porté sur le plan de 1813 à l’emplacement de la grande étable et de la grange accolées) des autres bâtiments de la ferme.

Des modifications ont certainement été apportées à certains bâtiments dans la seconde moitié du 19e siècle (notamment la création du toit à porcs dans le bâtiment à l’est de la cour).

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle, milieu 19e siècle, 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1777, porte la date
1847, porte la date

Cette ferme à cour ouverte comprend cinq bâtiments principaux : un logement remanié, au nord, un bâtiment abritant une écurie, un logement d’ouvrier et un cellier, à l’ouest, une grange et une grande étable accolée, au sud, et un bâtiment servant d’étables et de toit à porcs, à l’est.

Les murs de ces bâtiments sont à enduits partiels sur moellons de grès (et de calcaire de façon très minoritaire). Les accès sont en murs gouttereaux.

Le logement, orienté nord-sud, a été étendu sur d’anciennes étables et granges accolées au nord du bâtiment. Il est en rez-de-chaussée à accès en mur gouttereau et couvert de tuiles mécaniques.

Au sud de la cour, la grande étable et la grange sont alignées. Leurs accès sont en murs gouttereaux et leurs toitures, à longs pans et à croupe, sont en tuile mécanique.

Murs grès moellon enduit partiel
calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile plate, tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée
Couvrements
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury. Levée vers 1754-1766.

  • Plan cadastral parcellaire de la commune de Lingé, terminé en 1813, sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur, par M. Jacquemain, géomètre du cadastre. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 96).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Benarrous Renaud