Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Forge : ferme

Dossier IA37004809 inclus dans Forge : manoir dit manoir de Forge réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Brenne - Vouvray
Adresse Commune : Neuillé-le-Lierre
Lieu-dit : Forge
Cadastre : 1819 E1 32, 32a ; 2011 ZR 57

L'ancienne métairie du fief de Forge, relevait à foi et hommage lige de la baronnie de Rochecorbon. A la fin du 15e siècle, Forge appartient à Étienne Le Loup, maître d'hôtel du roi, puis à sa veuve, Artuse de Ballan. Il est ensuite détenu par la famille Prévost dans la première moitié du 16e siècle, avant d'être acheté par Raymond Forget, en 1562. Plusieurs propriétaires se succèdent entre le dernier quart du 16e siècle et le début du 18e siècle : familles du Bois, du Perray, Dunoyer, Boileau, Bergeron de La Goupillière. Charles de Bridieu, mari de Marie-Armande Bergeron de La Goupillière et curateur de Jacques-Antoine Bergeron de La Goupillière son beau-frère, assure la gestion du domaine à partir de 1720. Saisi sur la famille de Bridieu, Forge est vendu comme bien national en 1792. Dans l'aveu rendu au roi en 1496, Forge est mentionné comme contenant tant en maisons, grange, têts et étang, trois arpents ou environ, le tout clos de fossés. En 1677, Daniel Boileau baille la métairie de la basse cour du lieu seigneurial de Forge consistant en "maisons à demeurer, grange, étables, têt à bête". En 1799, la métairie de la basse cour consiste "en bâtiments logeables, cellier, pressoir, cave, grange, écuries, étables, toits à bêtes, cour". L'ensemble du lieu a fait l'objet d'un morcellement ancien en plusieurs propriétés, déjà observable sur le cadastre napoléonien de 1819. Des transformations ont été apportées au cours du 19e siècle : conversion d'une grange en maison en 1839, construction d'une boulangerie en 1882 et augmentation d'une maison en 1883. Les anciens logis, écurie, étable, porcherie et grange semblent dater des 16e siècle (corbeaux de cheminée, fenêtre à traverse) et 17e siècle. Des bâtiments d'exploitation (étables, hangar...) ont été édifiés au 20e siècle.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle

L'ensemble des bâtiments est organisé en L autour d'une cour ouverte. Le logis actuel, en rez-de-chaussée surmonté d'un grenier, est construit en moellon recouvert de crépi et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate et tuile plate et ardoise (côté ouest). La grange construite en moellon enduit et couverte d'un toit à longs pans, a été réduite et possède son entrée dans le mur pignon nord. Une extension du logis sur le mur ouest pourrait s'appuyer sur un ancien porteau (présence d'un chaînage de pierre légèrement en saillie par rapport à la façade). Le bâtiment placé en retour d'équerre de la grange, ayant servi de porcherie et écurie, est lui aussi construit en moellon crépi et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate. L'ancien logis, également construit en moellon crépi, est couvert d'un toit à longs pans en tuile plate, dont la pente est plus prononcée que les autres bâtiments. Il a conservé les corbeaux d'une ancienne cheminée et une demi-croisée murée sur son pignon est.

Murs enduit
crépi
moellon
Toit tuile plate, ardoise
Étages rez-de-chaussée, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. E 19. Fonds de Bridieu.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. E 20. Fonds de Bridieu.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 1725. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues sur les matrices cadastrales.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire. 1 Q 33. Biens Nationaux.

Documents figurés
  • Neuillé-le-Lierre, plan cadastral dit cadastre napoléonien. 1819. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 166).

Bibliographie
  • CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud