Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Gardais : bourg, actuellement écart

Dossier IA28000212 réalisé en 2014

Fiche

Destinations écart
Dénominations bourg
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Thiron-Gardais
Adresse Commune : Thiron-Gardais
Lieu-dit : Gardais
Cadastre : 1814 B3 279 - 325 ; 2014 ZB 89, 91, 96 ; 214 ZC 32, 36, 37 ; 2014 ZI 32
Précisions

Sous l'Ancien Régime, la paroisse de Gardais dépend du chapitre cathédral de Chartres - seigneur de la paroisse. Sur le plan géométrique de 1759, réalisé par Canuël à l'échelle de la paroisse, figure l'église paroissiale de Gardais (en bleu), un ensemble de bâtiment dit "la Mairie", le presbytère et quelques autres bâtiments. "La Mairie" est le lieu d'habitation du percepteur de la seigneurie, un officier mandaté par le chapitre cathédral de Chartres. Il y perçoit notamment le droit de Champart, une redevance en nature spécifique au chapitre cathédral de Chartres. La grange "champarteresse" de l'ensemble de bâtiments de "la Mairie" servait à entreposer les gerbes et le bois provenant du droit de Champart. Plusieurs éléments architecturaux (escalier à vis en bois, panneau de bois de dessus de porte à décor en "plis de serviette", charpente à faîtières, sous-faîtières et poinçons) font remonter le logis de cette ferme au 16e siècle. Le presbytère a été reconstruit en 1702 (voir dossier individuel). À la Révolution, la paroisse de Gardais est réunie à celle de Thiron et le conseil de fabrique décide en 1806 de "vendre à démolir" l'ancienne église paroissiale. En 1813, les dernières pierres de l'église sont démontées. Dans la seconde moitié du 19e siècle, les quelques maisons ou petites fermes du lieu-dit sont transformées (ou reconstruite) : utilisation de la brique calibrée. Le lavoir, situé au nord-est du hameau date également de cette période. De nouvelles transformations affectent l'ensemble des bâtiments dans la seconde moitié du 20e siècle (utilisation du ciment et du béton).

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates

L'ancien bourg de Gardais - devenu hameau suite au rattachement de la paroisse à celle de Thiron - s'est développé autour de l'ancienne église paroissiale Notre-Dame et du cimetière qui l'entourait. Il comprend "la Mairie" - lieu de résidence du représentant du seigneur, percevant les redevances - le presbytère et trois maisons (ou petites fermes). Le lavoir est alimenté par une source qui se jette dans la Thironne.

Couvrements
Escaliers
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 2846 - 2850. Matrices cadastrales.

  • Archives départementales d´Eure-et-Loir, 3 P 7824. Plan du cadastre de 1814.

Documents figurés
  • Plan géométrique de la seigneurie de Gardais par Canuël en 1759. (Archives départementales d’Eure-et-Loir, G 2075).

    Archives départementales d'Eure-et-Loir : G 2075
(c) Parc naturel régional du Perche ; (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Maillard Florent