Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Grande Maison : manoir puis ferme, actuellement maisons

Dossier IA28000117 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations ferme, maison
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Brunelles
Lieu-dit : La Grande Maison
Cadastre : 1811 H 1, 2 ; 1992 H 2, 3, 5, 7, 233, 234, 353
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

Cet ancien manoir a été construit au 16e ou 17e siècle comme le montrent quelques vestiges architecturaux (ouvertures et appuis de fenêtre moulurés) et le volume général du bâtiment. Présent sur le cadastre de 1811, un second bâtiment à usage de dépendances (grange, remise) semble dater du 18e siècle (porte charretière surmontée d'un arc en anse de panier). Suite à la Révolution, le manoir a été converti en ferme et l'édifice s'est agrandi, avec la construction d'une écurie et d'un toit à porcs dans la seconde moitié du 19e siècle. Au cours du 20e siècle, l'ancien manoir a subi de nombreux remaniements : division en plusieurs propriétés, agrandissement d'ouvertures et nouveaux percements.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le domaine seigneurial de la Grande Maison comprenait initialement deux bâtiments : le logis ainsi qu'un bâtiment d'exploitation. Une écurie et un toit à porcs sont venus compléter l'ensemble. - Le logis manorial présente une façade principale orientée au sud-est. Il s'élève sur trois niveaux : un sous-sol à usage de cave, un rez-de-chaussée (comprenant initialement deux pièces : cuisine et salle) surmonté d'un étage en surcroît (à usage de chambres). Un pigeonnier de comble (deux trous de boulins et planche d'envol) a été obstrué. Deux dépendances encadraient le logis : une ancienne écurie à l'est, une remise à l'ouest abritant un fournil. - Au nord-est se situe une grange de dimensions importantes. Les ouvertures de la partie nord-ouest ont été modifiées. - Une écurie, en cours de restauration lors de l'étude, et un toit à porcs se situent au sud de l'ensemble. L'ensemble des murs est en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies, les chaînages d'angle et les corniches (en doucine) sont en pierre de taille de calcaire, à l'exception de la porte du logis manorial en brique. Les toits sont à longs pans couverts en tuile plate.

Murs calcaire
silex
enduit partiel
moellon
Toit tuile plate
Étages en rez-de-chaussée, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans
États conservations bon état

Même si plusieurs éléments architecturaux font remonter ce manoir au 16e ou au 17e siècle (vestiges d'ouvertures, volume général du bâtiment), aucun document d'archive n'en donne les commanditaires ni la date de construction.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 à 3 P 3865. Plans cadastraux de 1811.

Documents figurés
  • Cadastre actuel de la commune de Brunelles, section H, 1992. (Archives communales).

  • Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section H. La Grande Maison. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 - 3865).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent