Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Groupe scolaire Anatole-France

Dossier IA37004972 inclus dans Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Appellations groupe scolaire Anatole-France
Dénominations groupe scolaire
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : 1 rue des Amandiers , 2, 6 rue des Jacobins
Cadastre : 2010 DX 290 à 293

Le groupe scolaire Anatole-France est construit à partir de 1955 sur un terrain situé en bord de Loire où se dressait avant-guerre la Manutention militaire, terrain accordé en compensation de la destruction par les bombardements aériens de juin 1944 de trois écoles primaires et maternelle. Si le principe de la cession du terrain est acquis dès 1949, de longs pourparlers entre le ministère de la Guerre et la Ville de Tours repoussent jusqu'en novembre 1952 sa remise définitive. Rédigé entre temps par l'Inspecteur d'académie d'Indre-et-Loire, le programme du futur groupe scolaire se conforme aux instructions du ministère de l’Éducation nationale édictées en 1949 pour la construction et l'aménagement de bâtiments scolaires. Il rassemble une école maternelle, deux écoles primaires de filles et de garçons, des logements pour les instituteurs, ainsi qu'un bâtiment de douches dont la construction reste à la charge de la Ville. L'architecte en est Henry Lhéritier de Chézelle : avec ses confrères tourangeaux Henri Taté, André Tulasne et Robert Boyer, il dresse au printemps 1952 les premiers plans de l'ensemble et de ses parties constituantes. Les projets d'exécution sont établis à partir de 1953, parallèlement au lancement des travaux de démolition des anciens bâtiments de la Manutention. La demande de permis de construire est déposée en octobre 1955, immédiatement suivie de la procédure d'adjudication et du démarrage du chantier de l'école maternelle. Conséquence directe du baby-boom, l'augmentation des effectifs scolaires incite à une révision du programme dès 1956, se traduisant principalement par l'adjonction d'un troisième étage au bâtiment des primaires alors en cours de construction. De même, le bâtiment destiné aux douches est transformé en salle de réunion, cabinet médical et conciergerie. Le projet d'édification d'une salle d'éducation sportive constitue par ailleurs en 1957 un additif majeur du programme. Sa réalisation en 1963 achève la construction de cet important groupe scolaire. L'ensemble a depuis connu des évolutions majeures, concernant plus spécialement les deux écoles de filles et de garçons. L'arrivée de la mixité en milieu scolaire dès les années 1970 a entraîné une redistribution complète de ce bâtiment, partagé depuis entre l'école primaire et le collège Anatole-France. Ce dernier a également fait l'objet d'importants travaux d'agrandissement de 1997 à 2005. L'école maternelle, les logements d'instituteurs et le gymnase ont pour leur part conservé leurs principaux aménagements d'origine.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , porte la date
Dates 1957, porte la date
Auteur(s) Auteur : Lhéritier de Chézelle Henry, architecte, attribution par source
Auteur : Taté Henri, architecte, attribution par source
Auteur : Tulasne André, architecte, attribution par source
Auteur : Boyer Robert, architecte, attribution par source

Le groupe scolaire s'établit sur un vaste terrain de forme trapézoïdale délimité au nord par l'avenue André-Malraux (anciennement quai d'Orléans), à l'ouest par la rue des Jacobins, à l'est par la rue des Amandiers et au sud par un groupe de maisons anciennes. Il se compose d'un ensemble de cinq bâtiments de natures et de hauteurs différentes. L'école primaire et le collège sont implantés au nord le long du quai dans un bâtiment de plan rectangulaire à trois étages-carrés. Une extension récente du collège forme une aile en retour sur la rue des Amandiers, haute de trois-étages-carrés et d'un étage de comble. Ces deux établissements s'ouvrent sur deux cours distinctes qui les séparent de l'école maternelle, située au centre du grand quadrilatère. Cette école est édifiée en rez-de-chaussée, parallèlement à la Loire, garantissant un accès facile pour les plus jeunes ; elle s'ouvre au sud sur une cour délimitée par un muret. Un gymnase de plan rectangulaire se dresse en bordure sud du terrain. Un dernier bâtiment à deux étages-carrés, aligné sur la rue des Amandiers dans le prolongement du collège, forme un ensemble de deux immeubles à logements réservés aux instituteurs. Toutes les classes bénéficient, grâce à leur exposition au sud, d'un ensoleillement maximal. Hormis l'extension récente du collège, l'ensemble des bâtiments du groupe scolaire présente un revêtement d'enduit ciment animé du même jeu de bandeaux horizontaux et verticaux en béton apparent. La façade nord du bâtiment longeant le quai, offrant une allure plus classique, est traitée en parement de pierre de taille et reçoit une inscription gravée renseignant sur la destination des édifices. Les bâtiments les plus anciens sont coiffés d'un toit à longs pans et croupes couverts d'ardoise.

Murs ciment enduit
béton armé
maçonnerie
moellon
pierre de taille plaquis
Toit ardoise, béton en couverture, métal en couverture
Plans ensemble concerté
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit bombé
croupe
croupe polygonale
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait de l'article Quatre groupes scolaires ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 83)

    [...] "Situé au bord de la Loire dans le vieux quartier de la Cathédrale Saint-Gatien, si riche en souvenirs archéologiques, le groupe scolaire Anatole-France ne pouvait avoir qu'une architecture d'un calme classicisme. Les matériaux qui ont servi à l'édifier furent choisis dans le même esprit : maçonnerie de pierre de taille et moellon, couverture d'ardoise. Le sol des classes est en parquet de chêne ; le chauffage des locaux scolaires est à air pulsé ; celui des logements, à eau chaude."

    Architectes : H. Lhéritier de Chézelle (chef de groupe), MM. Taté, Tulasne, Boyer (architectes d'opération)

    Ingénieur-conseil : M. Naulin

    Entreprises ayant participé à la construction :

    - Jaulard, Billiard, Martin et Petit (gros oeuvre)

    - Chartier (charpente)

    - Manget, Nossereau, Tricoche (menuiserie bois, parquets)

    - Franchet (menuiserie métallique)

    - Pichaureau et Guilloux (serrurerie)

    - Varenne, Delaunay (couverture)

    - Paulouin (peinture, vitrerie)

    - Cérabati, Cocard (revêtements de sol)

    - Gadras et Champion (plomberie-sanitaire, chauffage à air pulsé, installations de cuisine)

    - Martine (chauffage central)

    - Société d'entreprise et de distribution, Lavergne (électricité)

    - Pieux Franki (fondations spéciales)

    - Petit, Moine (plâtrerie).

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. 2 H Bâtiments militaires, boîte 35. Manutention militaire, dite des Jacobins : remise à la Ville du terrain de la Manutention militaire pour la construction du groupe scolaire Anatole-France, 1952-1955.

  • AC Tours. 4 M 355-362. Groupe scolaire Anatole-France, 1940-1981.

  • AC Tours. 4 M 363-364. Gymnase Anatole-France, 1957-1987.

  • AC Tours. Permis de construire 1955/n°621. Reconstruction du groupe scolaire Anatole-France Voltaire, 1955-1956.

Documents figurés
  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700701NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 16 avril 1957. Par [Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte)]. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 360). (cf. illustration n° IVR24_20103701855NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700699NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278). (cf. illustration n° IVR24_20113700702NUC2A).

  • Impr. photoméc. (carte postale) : n. et b., [1er quart 20e siècle]. Par Grand Bazar de Tours (éditeur). (archives municipales de Tours, 11 Fi 15.2659). (cf. illustration n° IVR24_20113700704NUC2A).

  • Impr. photoméc. (carte postale) : n. et b., [3e quart 20e siècle]. Par Gaby (éditeur). (archives municipales de Tours, Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi 2470). (cf. illustration n° IVR24_20113700705NUC2A).

  • Calque : plan dressé le 25 novembre 1955. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 355). (cf. illustration n° IVR24_20103701835NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 2 juin 1952. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701846NUC2A).

  • Impr. photoméc. (carte postale) n. et b., [1er quart 20e siècle]. Par N D (photographe). (archives municipales de Tours, 11 Fi 1.68). (cf. illustration n° IVR24_20113700709NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 16 décembre 1953. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701845NUC2A).

  • Photogr. pos. n. et b., [1957]. Par Arsicaud, Robert (photographe). (archives départementales d'Indre-et-Loire, Fonds Arsicaud 5 Fi P126, cliché n°14378-1). (cf. illustration n° IVR24_20103702681NUCA).

  • Ville de Tours. Groupe scolaire Anatole France Voltaire / Henry Lhéritier de Chézelle, Henri Taté, André Tulasne et R. Boyer. 1:200. 2 juin 1952. 1 tirage : plan du rez-de-chaussée de l'ensemble (AC Tours. 4 M 356).

  • Groupe scolaire Anatole France Voltaire. Projet de construction des douches / [Henry Lhéritier de Chézelle]. 1:50. 16 décembre 1953. 1 tirage : plans, coupes et élévations (AC Tours. 4 M 356).

  • Groupe scolaire A. France. Etat de l'encombrement du terrain / Henry Lhéritier de Chézelle. 1:500. 25 novembre 1955. 1 calque : plan masse de l'ensemble (AC Tours. 4 M 355).

  • Groupe scolaire Anatole-France Voltaire. Centre médico-scolaire. Salle de réunions. Logement du concierge / Henry Lhéritier de Chézelle. 1:50. 16 avril 1957. 1 tirage : plans, coupes et élévations (AC Tours. 4 M 360).

  • G B 292. Tours. Manutention militaire / Grand Bazar de Tours. [1er quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et. b. (AC Tours. 11 Fi 15.2659).

  • 192. Tours. Vue à vol d'oiseau, le Pont de Pierre, la Bretèche et Portillon / N D. [1er quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et. b. (AC Tours. 11 Fi 1.68).

  • [Vue du groupe scolaire depuis l'auditorium de la bibliothèque municipale] / Gaby. [3e quart 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et. b. (AC Tours. Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi 2470).

  • [Vue de la cité Les Amandiers et du groupe scolaire Anatole-France depuis l'une des tours de la cathédrale Saint-Gatien] / Robert Arsicaud. [1957]. 1 photogr. pos. : n. et b. (Archives départementales Indre-et-Loire. Fonds Arsicaud 5 Fi P126, cliché n°14378-1).

  • [Vues des bâtiments réalisés] / Jacques Germain. Avril 1959. 3 photogr. nég. : n. et b. (AC Tours. Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278 : reportage pour l'architecte Henry Lhéritier de Chézelle).

Bibliographie
  • CHEVEREAU, Sébastien. Tours reconstruit : des bombardements à la renaissance. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2003 (Provinces mosaïques).

    p. 67-68
  • DUBUISSON, Yolène. Les problèmes posés par la reconstruction des écoles de Tours (1945-1958). Maîtrise : Histoire : Université François-Rabelais de Tours : 1993.

  • Le patrimoine des communes d'Indre-et-Loire. Tome II. Paris : Flohic éditions, 2001.

    p. 1349
Périodiques
  • Le Conseil Municipal a étudié diverses questions scolaires et recherché une solution pour la bibliothèque. La Nouvelle République, 10 et 11 décembre 1949.

  • A la rentrée d'octobre, le groupe scolaire Anatole-France-Voltaire ouvrirait les portes de ses classes maternelles. La Nouvelle République, 10 avril 1956.

  • L'école Anatole-France prend forme. La Nouvelle République, 16 et 17 juin 1956.

  • A Tours : 278 classes primaires et maternelles vont être prêtes pour la rentrée... La Nouvelle République, 19 septembre 1957.

  • Quatre groupes scolaires, Bâtir, juillet 1959, n°86.

    p. 83
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce