Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel (32 rue Nationale)

Dossier IA37005663 inclus dans Amboise : rue Nationale (1 à 61 rue Nationale) réalisé en 2006

Fiche

Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Amboise - Amboise
Adresse Commune : Amboise
Adresse : 32 rue Nationale

L'hôtel du 32 rue Nationale se trouve dans l'aire de la seconde enceinte urbaine. L'intérieur n'a pas pu être visité. Seul le mur en brique, percé d'une croisée, d'une demi-croisée et d'un quart de croisée et visible dans la venelle située entre le 32 et le 34 rue Nationale, permet d'avancer une datation typologique située entre le dernier quart du XVe et le début du siècle suivant. La surélévation en pan-de-bois de ce même mur gouttereau de la venelle laisse envisager une autre phase d'aménagement de l'hôtel, probablement à l'époque moderne.

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : Temps modernes

Le mur gouttereau sud-ouest de l'hôtel du 32 rue Nationale, visible dans la venelle mitoyenne, a été construit sur deux registres : le rez-de-chaussée est maçonné en moyen appareil de pierre de tuffeau tandis que le premier étage est édifié en appareil de briques polychromes reposant sur une large corniche, formant larmier dont le profil présente plusieurs doucines. Les briques rouges qui constituent le fond sont rehaussées par des diagonales de briques noires traçant un décor losangé. Au rez-de-chaussée, une porte couverte d'un arc en anse de panier a été soigneusement murée. Au premier étage, trois baies encadrées de pierre de taille de tuffeau percent le mur : une croisée - dont le meneau et la traverse ont disparu et dont il ne reste que les amorces -, une demi-croisée et un quart de croisée - qui est encore fermé par un volet à parchemins. Ces baies sont couvertes d'un linteau et soulignées d'un appui saillant. Un décor d'inspiration gothique à baguettes entrecroisées orne les encadrements des croisée et demi-croisée. La taille de chacune de ces trois ouvertures traduit sans doute l'importance et le statut de la pièce qu'elle éclaire. En l'absence de tout autre renseignement, seules les dispositions des baies peuvent permettre de proposer une distribution. On peut ainsi supposer un niveau de pièces de service - des offices ou des celliers - au rez-de-chaussée et un niveau de logis - chambre à coucher, chambre à parer et retrait - au premier étage. On peut aussi se demander s'il existait un second logis prenant place au même niveau, dans l'aile en retour construite en fond de cour, qui apparaît sur le plan cadastral dit napoléonien. Néanmoins, les dispositions du plan cadastral ne datent pas nécessairement de la fin du Moyen Âge. Le petit volet à parchemins du quart de croisée (étudié depuis le bas de la façade, sans doute en chêne, il ferme de l'intérieur le quart de croisée comme habituellement à la fin du Moyen Âge) est d'une extrême simplicité, ce qui oriente la datation entre la seconde moitié et la fin du XVe siècle. Ainsi trois éléments stylistiques offrent une fourchette de datation pour cet édifice comprise entre 1470 et 1515 environ : l'emploi de briques en façade, matériau promu par Louis XI (1461-1483) et très en vogue encore sous Charles VIII (1483-1498), les baguettes des encadrements qui sont similaires à celles de la tour de l'Horloge (1495) et de l'hôtel Saint-Thomas (1512) et le volet à parchemins.

Murs brique
enduit
pierre de taille
pan de bois
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à deux pans
Techniques menuiserie
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • GAUGAIN, Lucie. Amboise, ville royale : maisons et hôtels des XVe et XVIe siècles, Indre-et-Loire. photogr. Hubert Bouvet, Thierry Cantalupo, Mariusz Hermanowicz ; llus. Anne-Marie Bonnard, Myriam Guérid. Lyon : Lieux-Dits, 2010. (Parcours du patrimoine, n°355).

  • GAUGAIN, Lucie. Amboise, un château dans la ville. [Publication de Thèse]. Rennes : presses universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Gaugain Lucie