Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel, actuellement banque (29 rue Villette-Gâté)

Dossier IA28000362 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations hôtel, banque
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 29 rue Villette-Gâté

La présence d’une tour demi-hors-œuvre dotée d’un escalier en vis à noyau circulaire et de rampants à crossettes en pierre de taille permettent de dater l’édifice de la seconde moitié du 16e siècle. Un aveu de 1648 mentionne l’édifice comme attaché à la tenue de la tête noire, il est alors composé d’"un grand corps de logis ayant le devant de pierre de taille […] et un autre petit corps de logis au bout sur rue tant haut que bas, avec autres bâtiments et chambres basses et hautes, au derrière allée, cour, puits, cave, écuries, et jardin au derrière". L’édifice appartient alors à Florent Dupuy, "seigneur dicelle seigneurie". Ces éléments permettent d’attester de la fonction d’hôtel particulier de l’édifice. Ce dernier fait l’objet d’une campagne d’aménagement durant le 18e siècle dont sont issus les cheminées, les lambris et les plafonds des étages. En 1811, l’hôtel bénéficie encore de bâtiments en fond de cour et de jardin, ils sont aujourd’hui détruits. Le bâtiment sur rue est repris durant la première moitié du 20e siècle, il reçoit alors un niveau supplémentaire, sa façade sur rue est reconstruite tandis que le bâtiment est élargi sur cour. Il accueille aujourd’hui une banque.

Période(s) Principale : 2e moitié 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu
Personnalité : Dupuy Florent,
Florent Dupuy

Seigneur dicelle [seigneurie ?]


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par source

L’édifice est composé de trois ailes formées de multiples bâtiments disposés selon un plan en U s’ouvrant sur une cour arrière. Le rez-de-chaussée est accessible par une porte centrale carrossable. Les étages, au nombre de deux, sont distribués par un escalier en vis à noyau circulaire, abrité dans la tour d’escalier carrée demi-hors-œuvre. La façade ouest est composée de trois niveaux d’élévation sous comble et de trois travées. La travée centrale est individualisée (large porte à arc surbaissé et clef passante, bossage et colonnes engagées supportant le couronnement du fronton-pignon de lucarne curviligne). La vitrine du rez-de-chaussée allie structure métallique et pierre plaquée, les étages sont enduits et couronnés par un décor de briques émaillées et de mosaïque. Les ouvertures du second étage sont surbaissées. L’édifice est couvert par plusieurs toits à deux pans couverts d’ardoise. Le toit du bâtiment principal a été agrandi sur cour et sur rue. Les étages comportent plusieurs cheminées à hotte droite, les manteaux sont soit chantournés en marbre, soit en pierre et ornés de décors antiquisants. Ces derniers font écho aux décors moulurés sur les lambris et les plafonds. L’examen des combles révèle la présence d’un ancien pignon à crossette en pierre de taille.

Murs calcaire moellon enduit
brique
Toit ardoise
Plans plan régulier en U
Couvertures toit à plusieurs pans pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété d'une société privée

Annexes

  • Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°7.

    AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°7.

    Item douze deniers tournoys de cens au jour sainct remy sur la maison et tenue de la teste noyre ce concistant en un grand corps de logis ayant le devant de pierre de taille auquel est attaché l’enseigne de la teste noyre, et un autre petit corps de logis au bout sur rue tant hault que bas avecq autres bastiments et chambres basses et hautes au derriere allee court puyts cave escuryes et jardin au derriere, contenant icelluy jardin un arpent ou environ le tout sentretenant l’un l’autre et joignant par ledevant a la dicte rue de la charronnerye ayant sur icelle soixante dix pieds de longueur y comprins une allee qui est sur ladicte rue entre la presente tenue et la prinse cy apres declaree d’une autrepart par derriere aux murailles du jardin des religieuses benedictines, d’un costé la susdicte tenue des pyes, et d’autre costé a la tenue du grand cerf allias pottage cy apres et premiere declaree et de laquelle tenue de la teste noyere florent dupuy sr dicelle est proprietaire.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou. 1648.

    Fol n°7.
Documents figurés
  • 10 - Nogent-le-Rotrou. Hôtel du Dauphin et rue Charronnerie. Début 20e siècle. Impr. photoméc. Carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien