Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel, magasin de commerce (8 rue Gouverneur)

Dossier IA28000372 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations meuble Fauquet
Dénominations maison, magasin de commerce
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 8 rue Gouverneur

Les marqueurs stylistiques observés sur les bâtiments 2, 3 et 1 dans une moindre mesure (corniches en quart-de-rond, croisées, portes surbaissées et en plein-cintre, moulures chanfreinées et en quart-de-rond, rampants à crossettes, caves voûtées en plein-cintre) plaident pour une datation comprise entre le seconde moitié du 15e siècle et la première moitié du 16e siècle. La datation est confirmée par le modèle de charpente utilisé, celui-ci étant en usage à la même époque. Le type de la cave à cellules (terre-plein du bâtiment 1) est borné entre le 13e et le 15e siècle, cette dernière serait donc, soit issue d’une construction antérieure, soit en lien avec les caves mises en place lors de la construction des bâtiments 1, 2 et 3. La présence d’un mur de refend dans le bâtiment 2, ainsi que la convergence d’un escalier et d’ouvertures au contact des bâtiments 1 et 2 laissent à penser qu’ils étaient desservis à cet endroit par un escalier aujourd’hui disparu. L’aveu de 1648 mentionne l’édifice comme appartenant à une tenue de trois creux de maisons avec jardin et clos. Les marqueurs stylistiques observés sur les façades du bâtiment 1 (passage carrossable, fenêtres à plates-bandes, et plates-bandes délardées) plaident pour une datation comprise entre la seconde partie du 18e siècle et la première moitié du 19e siècle. Ainsi se pose la question de l’existence du passage carrossable avant cette date. L’édifice accueille aujourd’hui une maison et un magasin de commerce.

Période(s) Principale : 13e siècle , (?)
Principale : 14e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

L’édifice est composé de sept bâtiments (six figurent sur les plans) articulés autour d’une cour centrale. Ils sont implantés entre la rue Gouverneur et une cour arrière. Seuls les bâtiments 1, 2 et 3 ont pu être visités et étudiés. Le bâtiment 1 est composé d’un plan rectangulaire ayant son grand côté sur la rue. Il est doté de deux niveaux d’élévation sous un toit à deux versants. Son rez-de-chaussée est accessible depuis la rue par une large porte surbaissée (certainement remaniée) tandis qu’un passage carrossable (en pan de bois) permet de distribuer la cour centrale. L’étage est éclairé par quatre plates-bandes. La façade est entièrement enduite et prend place sous une corniche en quart-de-rond. Sur cour, l’élévation se limite à deux travées. Au rez-de-chaussée, une porte est déconnectée du niveau de la cour avec laquelle elle communique. L’étage est éclairé par deux fenêtres dont les plate-bandes sont délardées. Les bâtiments 2 et 3 sont dotés d’un plan rectangulaire perpendiculaire à la rue. Le bâtiment 2 est partagé en deux par un mur de refend. Il est accessible depuis la cour par deux portes, l’une dotée d’un escalier droit, l’autre d’un escalier à double volées convergentes. L’étage est distribué depuis l’intérieur par un escalier droit. Les deux bâtiments communiquent par leurs murs pignon (une porte moulurée en quart-de-rond, percée sous un arc surbaissé est conservée dans les combles). Ils possèdent deux niveaux pour deux et trois travées, surmontés d’un toit unique à deux versants. La charpente (visible dans le bâtiment 3) est à fermes et pannes avec un seul faux-entrait, un demi-poinçon et un entrait retroussé. Ce dernier semble néanmoins avoir été remonté tandis que le poinçon semble amputé de la moitié de sa hauteur. La charpente est contreventée par une sous-faitière et des potelets. Les ouvertures sur cour sont percées sous des plates-bandes et des doubles linteaux. Certaines d’entre elles sont chanfreinées ou moulurées en quart-de-rond. Plusieurs négatifs de croisillons sont identifiables. Les rampants du bâtiment 3 sont montés en pierre de taille et dotés de crossettes. Les bâtiments 1, 2 et 3 sont assis sur un réseau de caves accessibles depuis la cour. Elles sont composées de trois salles voûtées en plein-cintre (bâtiments 2 et 3) et d’une cave à cellules (bâtiments 1 et 2).

Murs enduit
silex moellon
calcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate, ardoise
Couvrements voûte en berceau segmentaire
voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à deux pans pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier droit
escalier dans-oeuvre : escalier droit

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Annexes

  • Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°23.

    AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°23.

    Item la jurisdiction sur une tenue de troys creux de maisons tenues par pasques germond fourbisseur jehan jouy bourcier nicollas liziard esperonnier et par le sieur de la cottiniere contenant troys creux de logis scis en ladicte rue doree ayant sur icelle de longueur soixante quattorze piedz avecques les jardins et clos au derriere contenant trente perches ou environ le tout en un tenant joignant par le devant a ladicte rue doree d’autre par le bas au grand pre le conte un fosse entre deux d’un coste la susdicte tenue et dautre costé la tenue cy apres declaree

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou. 1648.

    Fol. 23.
Documents figurés
  • Propriété de M. et Mme Fauquet. Seconde moitié du 20e siècle. Plan expédié et coupes (rez-de-chaussée et caves). (Archives privées).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien