Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel Mondial et brasserie Buré (3 place de la Résistance)

Dossier IA37004984 inclus dans Îlot D réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Appellations hôtel Mondial, brasserie Buré
Parties constituantes non étudiées passage d'entrée
Dénominations brasserie (restaurant), hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : 3 place de la Résistance
Cadastre : 2010 DZ 61

Installée avant-guerre au carroi de Beaune, une placette située à l'intersection des rues du Commerce et Nationale, la brasserie Buré est totalement détruite lors des bombardements de juin 1940. À la Libération, le plan de remembrement de la zone sinistrée lui octroie un nouvel emplacement dans l'îlot D, sur la place de la Résistance. L'architecte d'opération Jacques Boille dresse en 1948 les plans de cet édifice qui regroupe indépendamment le restaurant et un nouvel hôtel de voyageurs, l'hôtel Mondial. Les travaux de gros-œuvre, lancés en 1949, sont suivis par la réalisation d'aménagements propres aux usages spécifiques des deux lieux. En 1951, la brasserie Buré est la première institution tourangelle à rouvrir au centre du quartier reconstruit. Le restaurant a conservé sa disposition intérieure, mais ses baies du rez-de-chaussée ont perdu leur aspect d'origine. Les arcs de pierre en plein cintre sont aujourd'hui enduits d'une couche de béton vermiculé, les allèges en brique et leurs fenêtres à petit bois ont laissé place à des portes-fenêtres. Une devanture en applique masque également la totalité des murs en brique et pierre de taille. L'appentis filant qui couvrait l'ensemble du rez-de-chaussée a été remplacé par un store textile déroulant. L'hôtel s'est modernisé lors de travaux récents : les espaces communs et les chambres de l'hôtel Mondial ont fait l'objet d'un rafraîchissement et d'une mise aux normes électriques.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1949, daté par source
Auteur(s) Auteur : Boille Jacques, architecte, attribution par source

Situé à l'angle de la place de la Résistance et de la rue des Fusillés, l'édifice adopte un plan régulier en L qui englobe au nord l'un des deux passages d'accès au cœur d'îlot. Le gros-œuvre est constitué d'une ossature porteuse en béton armé et d'une maçonnerie de moellons avec chaînes d'angles en brique. La pierre de taille, disposée en assises régulières, est utilisée comme parement sur les deux façades sur rue tandis que les façades sur cour sont revêtues d'un simple enduit ciment. À l'instar de plusieurs autres immeubles d'angle, on remarque ici une juxtaposition de deux types d'élévation. Un premier corps de bâtiment, composé de quatre travées côté place et de deux travées au départ de la rue des Fusillés, relève de l'ordonnance architecturale appliquée aux immeubles de la place de la Résistance. Il présente un rez-de-chaussée, trois étages-carrés et un toit à longs pans et croupe couverts d'ardoise. Accolé à celui-ci, un deuxième corps de bâtiment aligne trois travées sur la rue des Fusillés. Il comprend un rez-de-chaussée, deux étages-carrés et un étage de comble, avec toit à longs pans brisés couverts d'ardoise et lucarnes à linteau droit. La brasserie se développe au rez-de-chaussée et au premier étage de l'ensemble. L'hôtel Mondial occupe les étages supérieurs restants. On y accède par une porte d'entrée située place de la Résistance, sur la travée la plus à gauche de la façade. Un escalier tournant dessert à partir du deuxième étage la réception, un grand salon-salle à manger et 19 chambres réparties sur trois niveaux.

Murs brique
béton armé
maçonnerie
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan régulier en L
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
Typologies immeuble à usage mixte, immeuble d'angle, façade ordonancée, façade en pierre de taille
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 16. Îlot D, 1946-1951.

  • AC Tours. Permis de construire 1948/n°385. Reconstruction de l'îlot D, 1948-1960.

Documents figurés
  • Photogr. nég. n. et b., mars 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). (cf. illustration n° IVR24_20103700029NUCA).

  • Photogr. nég. n. et b., 1954. Auteur inconnu. (ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, Fonds M.R.U., cliché n°20378). (cf. illustration n° IVR24_20103700028NUCA).

  • Photogr. nég. n. et b., mars 1952. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189). (cf. illustration n° IVR24_20103700027NUCA).

  • Impr. photoméc. (carte postale) n. et b., [1er quart 20e siècle]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 11 Fi 13.2305). (cf. illustration n° IVR24_20103700026NUCA).

  • 43. Tours (I-et-L.). La rue du Commerce / Auteur inconnu. [1er quart du 20e siècle]. 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (AC Tours. 11 Fi 13. 2305).

  • [Vues extérieures de l'hôtel et de la brasserie] / Jacques Germain. Mars 1952. 2 photogr. nég. : n. et b. (AC Tours. Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 189 : reportage pour l'architecte André Le Roy).

  • [Façade principale de l'hôtel Mondial et de la brasserie Buré] / Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. 1954. 1 photogr. nég. : n. et b. (Meddtl. Fonds M.R.U., cliché n°20378).

Périodiques
  • Le quartier Nord de Tours sera de 1948 à 1950 un vaste chantier de reconstruction. La Nouvelle République, 23 octobre 1948.

  • Accord sur le plan Patout "revu et corrigé". L'Echo de Touraine, 1er mai 1950.

    (illustration)
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce