Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel Saint-Pierre, actuellement immeuble (17 rue du Docteur Desplantes)

Dossier IA28000349 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations hôtel Saint-Pierre
Dénominations hôtel, immeuble
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 17 rue du Docteur Desplantes
Cadastre : 1990 BO 172

Les marqueurs stylistiques conservés (linteau en accolade, porte chanfreinée, tour demi-hors-œuvre, escalier en vis) permettent de dater l’édifice entre la seconde moitié du 15e siècle et la première moitié du 16e siècle. Sur le cadastre ancien (1811) il apparaît doté d’une vaste cour arrière séparée de la rue de Rhône par un portail. Ceci permet de lui attribuer la fonction d’hôtel. Une aquarelle du 19e siècle représente les bâtiments sur cour percés d’une porte en plein-cintre et de plusieurs ouvertures ménagées sous des linteaux en accolade. L’hôtel est frappé d’alignement en 1932, ce qui entraîne la destruction d’une partie de l’aile sur la rue du Docteur Desplantes et la réfection de sa façade. La date d’exécution des travaux reste inconnue. L’édifice est aujourd’hui divisé en plusieurs parcelles et accueille un immeuble de logements.

Période(s) Principale : 2e moitié 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle , (?)
Principale : 20e siècle , daté par source
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

Le bâtiment est implanté à l’angle des rues de Rhône et du Docteur Desplantes. Il est composé d’un corps de logis rectangulaire ayant son grand côté sur rue, et d’une tour hexagonale demi-hors-œuvre prenant place sur une cour arrière. Le rez-de-chaussée est accessible par deux portes depuis la rue, l’étage et le comble sont distribués via la tour d’escalier par une porte également située sur rue. La façade nord-ouest est percée d’une porte et de fenêtres à linteau en bois. Elle est au moins en partie construite en pan-de-bois. La tour d’escalier est appareillée en moellons de silex et en pierre de taille. Celle-ci conserve au premier étage une demi-croisée chanfreinée dont le linteau est sculpté d’une accolade portant un blason. Chaque étage possède deux portes (linteau droit et chanfrein) ouvertes sur le volume central. Le premier étage est chauffé par une cheminée à hotte droite et manteau à arc surbaissé dont les moulurations des arcs et des piédroits sont continues). L’édifice prend place sous un toit à deux pans et un toit en croupe polygonale. Ils sont tous deux couverts de tuiles plates.

Murs bois pan de bois enduit
silex moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate
Couvrements
Couvertures toit à deux pans
toit à deux pans croupe polygonale
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • L'Hôtel Saint-Pierre, planche IV. 19e siècle. Aquarelle et collage. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).

  • Département d'Eure-et-Loir, Nogent-le-Rotrou et ses environs / Goubert (architecte). 1906. Relevés. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Cartes et plans : 082.28.2023).

  • Plan d'alignement de la rue du Dr Desplantes / les ingénieurs Peck, Leroux et Augustin, 1932. Plan. (AD Eure-et-Loir. Série S : 2 S 1040 : Plans d’alignements).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien