Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Îlot H

Dossier IA37004958 inclus dans Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

  • Îlot I
    Tours, Quartier sinistré nord, rue de la Scellerie , rue de Lucé , rue Emile-Zola , rue Nationale
  • Îlot M
    Tours, Quartier sinistré nord, rue du Maréchal-Foch , rue Nationale , rue des Halles , rue des Déportés , place de la Résistance
  • Îlot P
    Tours, Quartier sinistré nord, rue des Halles , rue Nationale , rue Néricault-Destouches , rue des Déportés
  • Rue Nationale
    Tours, Quartier sinistré nord, 15 à 49, 26 à 64, 71 rue Nationale

Œuvres contenues

Appellations îlot H
Parties constituantes non étudiées immeuble, boutique, restaurant, brasserie (restaurant), salon de thé, cour, garage, chaufferie, transformateur
Dénominations îlot
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : rue Berthelot , rue Jules-Favre , rue de la Scellerie , rue Nationale
Cadastre : 2010 DY 169 à 184

Deuxième ensemble reconstruit à l'est de la rue Nationale, l'îlot H, dont la construction devait initialement démarrer en mai 1952, connaît différentes modifications. En 1953, un nouveau plan de remembrement modifie en effet l'implantation de la chaufferie collective. Il bouleverse de même la forme des parcelles de l'îlot alignées sur la rue Jules-Favre. L'architecte chef de groupe Pierre Boille établit en juillet 1953 des plans d'ensemble qu'il modifie jusqu'en novembre. Les adjudications sont lancées au début du mois de décembre. La chaufferie est le premier élément mis en chantier, afin d'alimenter rapidement l'îlot I. Déposé en mars 1954, le permis de construire atteste de l'engagement des travaux pour les immeubles restants. Boille est associé à Pierre Patout, qui supervise particulièrement la construction des immeubles de la rue Nationale. L'architecte André le Roy est chargé de concevoir la chaufferie commune aux îlots G, H et I. Les premiers certificats de conformité sont signés en septembre 1955. Cet îlot n'a depuis connu aucune modification majeure. L'importante chaufferie qu'il abrite est toujours en fonctionnement.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1953, daté par source
Auteur(s) Auteur : Boille Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Patout Pierre,
Pierre Patout (1879 - 1965)

Architecte et décorateur. Représentatif des mouvements Art nouveau, Art déco, Mouvement moderne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Le Roy André, architecte, attribution par source

L'îlot H adopte grossièrement un plan en forme de U. Il est délimité au nord par la rue Berthelot, à l'ouest par la rue Nationale, au sud par la rue de la Scellerie et à l'est par la rue Jules-Favre, au numéro 17 de laquelle se trouve l'accès au cœur d'îlot. Comprenant un sous-sol de caves, un rez-de-chaussée commercial et trois à quatre niveaux d'habitation, l'ensemble concerté se compose de douze immeubles alignés à front de rues, complétés sur cour par des garages à toit-terrasse disposés le long des façades. Réalisés en béton armé et maçonnerie de moellons, ces immeubles présentent différents types de séquences de façades sur rue, selon que leurs façades s'inscrivent au sein du tracé monumental de la rue Nationale ou cherchent à s'harmoniser au bâti plus ancien leur faisant face et en privilégiant ainsi un traitement différencié. Rue Nationale, les façades présentent un front bâti homogène à rez-de-chaussée entresolé et trois étages-carrés. Au-dessus des boutiques, un retrait d'un mètre environ ménage un balcon-terrasse filant au devant du premier étage. Les trois niveaux d'habitation se parent sur rue d'un plaquis de pierre blanche. Le dernier étage est coiffé d'un toit à longs pans couvert d'ardoise et ponctué de souches de cheminées en brique. À l'intersection des rues Nationale et de la Scellerie, deux corps de bâtiment bénéficient d'un traitement différencié, qui permet la transition entre l'ordonnancement de la rue Nationale et celui des rues qui lui sont perpendiculaires. De plan carré et couvert d'un toit en pavillon, celui donnant sur la rue Nationale comprend un rez-de-chaussée, un entresol et trois étages-carrés d'habitation. A la différence des autres immeubles de cette rue, ce pavillon d'angle ne comporte pas d'étage en retrait : le balcon de son premier étage, à garde-corps en ferronnerie, forme donc saillie sur la rue Nationale. Le second corps de bâtiment, de plan rectangulaire, comporte seulement un rez-de-chaussée et trois étages-carrés : il est d'une hauteur inférieure et fait ainsi transition avec les élévations la rue de la Scellerie. L'ensemble constitue l'un des quatre angles d'une placette, suivant un dispositif repris symétriquement par les îlots voisins I, M et P. Rue Berthelot, un ensemble de deux immeubles aux façades enduites de ciment affiche des lignes résolument modernes, marquées horizontalement par deux balcons filants en béton aux 1er et 3e étages. Il comporte un rez-de-chaussée et trois étages-carrés, surmonté d'un étage de comble donnant seulement sur la cour. Alignés sur la rue Jules-Favre, sur une portion comprise entre l'accès au cœur d'îlot et la rue Berthelot, trois immeubles à un rez-de-chaussée, deux étages-carrés et un étage de comble constituent une dernière séquence à l'allure plus traditionnelle, dont les façades en moellons équarris apparents font figure d'exception dans le quartier reconstruit. Les éléments de décor résident dans le barreaudage des garde-corps des fenêtres et portes-fenêtres, des vantaux de portes d'entrée et des rampes d'escaliers. On répertorie ainsi sur ces pièces de ferronnerie différents motifs de nature géométrique qui concourent à l'individualisation des immeubles.

Murs pierre plaquis
ciment enduit
béton armé
maçonnerie
moellon
Toit ardoise, béton en couverture
Plans ensemble concerté
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, entresol, 2 étages carrés, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
toit en pavillon
croupe
croupe brisée
Typologies îlot de type ouvert, en forme de U, un accès carossable, façades ordonnancées, équipement technique en coeur d'îlot (chaufferie)
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1954/n°147)

    Le numéro entre parenthèses correspond à la première numérotation cadastrale en vigueur lors de la reconstruction de l'îlot.

    - Boille J. : DY 170 (117) ; DY 176 (120) ; DY 177 (121)

    - Boucheron : DY 169 (118-118b) ; DY 175 (119)

    - Lacape et Lemaure : DY 182 (114b) ; DY 183 (115) ; DY 184 (114)

    - Le Roy : DY 172 (112)

    - Marconnet : DY 180 (122-113)

    - Rohard : DY 171 (116)

  • Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot H ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 24)

    - Travaux et Entreprises de Touraine (fondations, maçonnerie, béton armé)

    - Nossereau (charpente)

    - Lerondel (couverture)

    - Moreau (menuiserie, quincaillerie, parquets)

    - Berton (plâtrerie)

    - Voyer (menuiserie métallique)

    - Laclautre, Marteau (serrurerie)

    - Papin, Crété (plomberie)

    - Société d'entreprise et de distribution (électricité)

    - Martet et Mercier (chauffage)

    - Leprivier (serrurerie)

    Chaufferie

    - Travaux et Entreprises de Touraine (maçonnerie)

    - Hatry (chauffage)

    - Tijou (peinture)

    - Franchet (serrurerie)

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 16. Îlot H, 1951-1954.

  • AC Tours. Permis de construire 1953/n°431. Îlot H. Construction d'une chaufferie collective, 1953.

  • AC Tours. Permis de construire 1954/n°147. Reconstruction de l'îlot H, 1954-1956.

  • AD Indre-et-Loire. Fonds Boille 30 J 229-230. Îlot H, 1950-1955.

Documents figurés
  • Tirage : plan dressé le 13 juillet 1953 (dernières modifications le 5 novembre 1953). Par Boille, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°147). (cf. illustration n° IVR24_20103702494NUCA).

  • Tirage : plan, [1953]. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1953/n°431). (cf. illustration n° IVR24_20103702635NUCA).

  • Photogr. pos. n. et b., 22 juin 1954. Par Arsicaud, Robert (photographe). (archives départementales d'Indre-et-Loire, Fonds Arsicaud 5 Fi P128, cliché n°10805-1). (cf. illustration n° IVR24_20103702632NUCA).

  • Photogr. pos. n. et b., 22 juin 1954. Par Arsicaud, Robert (photographe). (archives départementales d'Indre-et-Loire, Fonds Arsicaud 5 Fi P128, cliché n°10805-4). (cf. illustration n° IVR24_20103702631NUCA).

  • Tirage : plan dressé le 28 mai 1952. Par Braulard (dessinateur). (archives municipales de Tours, 149 W 16, îlot H). (cf. illustration n° IVR24_20103702612NUCA).

  • Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours / Luc Véga-Roche, Bâtir, juillet 1959, n°86, p. 20. Impr. photoméc., [1959]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 710). (cf. illustration n° IVR24_20103702497NUCA).

  • Calque : plan dressé le 27 avril 1953. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 21, S 814). (cf. illustration n° IVR24_20103701716NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 13 juillet 1953 (dernières modifications le 5 novembre 1953). Par Boille, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°147). (cf. illustration n° IVR24_20103702495NUCA).

  • Tirage : plan dressé le 20 janvier 1953. Par Le Roy, André (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1953/n°431). (cf. illustration n° IVR24_20103702636NUCA).

  • Ville de Tours. Reconstruction du quartier sinistré. Zone Nord. Implantation de l'îlot H / Braulard. 1:500. 28 mai 1952. 1 tirage annoté : plan (AC Tours. 149 W 16).

  • Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. Ville de Tours, Indre-et-Loire. Ensemble architectural de la rue Nationale et place A. France. Îlot H / Pierre Patout. 1:200. 27 avril 1953. 1 calque : élévation des façades ordonnancées (AC Tours. 149 W 21, S 814).

  • Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Chaufferie H-I-G / André Le Roy. 1:100. 20 janvier 1953 et s. d. 2 tirages : plans et coupes de la chaufferie (AC Tours. 1028 W Permis de construire 1953/n°431).

  • A.S.R. Tours Nord. Îlot H / Pierre Boille. 1:100. 13 juillet 1953 (dernière modif. 5 novembre 1953). 2 tirages : plans des sous-sol et rez-de-chaussée (AC Tours. Permis de construire 1954/n°147).

  • [Vues de l'îlot H en construction depuis la rue Nationale] / Robert Arsicaud. 22 juin 1954. 2 photogr. pos. : n. et b. (Archives Départementales Indre-et-Loire. Fonds Arsicaud 5 Fi P128, clichés 10805-1 et 10805-4).

  • [Vue de l'îlot H à l'angle des rues Jules-Favre et Berthelot] / Auteur inconnu. [1959]. 1 impr. photoméc. : n. et b. Extr. de : "Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 20.

Périodiques
  • Trois îlots seraient commencés en 1952, sur le côté Est de la rue Nationale. La Nouvelle République, 14 décembre 1951.

  • Reconstructions rue Nationale. La Nouvelle République, 25 mars 1953.

  • Ouverture imminente de nouveaux chantiers dans la partie nord de la ville. La Nouvelle République, 5 décembre 1953.

  • Sous le signe de la reconstruction. La Nouvelle République, 2 et 3 janvier 1954.

  • VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.

    p. 24
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce