Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Îlot U

Dossier IA37004969 inclus dans Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Appellations îlot U
Parties constituantes non étudiées immeuble, boutique, bureau d'embauche, passage d'entrée, cour, garage, transformateur
Dénominations îlot
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : rue Richelieu , rue de Jérusalem , rue Néricault-Destouches
Cadastre : 2010 DZ 231 à 246

L'îlot U s'établit sur un parcellaire qui comptait avant-guerre quelques maisons et hôtels anciens, ainsi que les locaux de l'imprimerie Gibert-Clarey et du Bureau de bienfaisance. L'Association syndicale de remembrement propose en décembre 1948 un redécoupage de ces anciennes parcelles suivant les règles du zonage urbain. L'imprimerie laisse ainsi place à des immeubles réservés au commerce et à l'habitation. La Ville de Tours décide de ne pas reconstruire le Bureau de bienfaisance et transfère ses dommages de guerre au groupe scolaire Liberté. Fin 1950, le service des Monuments historiques autorise par ailleurs la démolition d'un fragment de l'enceinte de Châteauneuf constitué de deux tours voûtées non classées. Désignés architectes chef de groupe, Robert et Jean Marconnet entament les études de l'îlot en 1951. Ils déposent un permis de construire en janvier 1952 et le chantier débute deux mois plus tard. Les certificats de conformité sont rédigés en 1955. L'îlot n'a depuis connu aucune modification majeure, hormis l'installation il y a quelques années d'une grille électrique contrôlant l'accès à sa cour commune.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1952, daté par source
Auteur(s) Auteur : Marconnet Roger, architecte, attribution par source
Auteur : Marconnet Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Leseurre Paul, architecte, attribution par source

L'îlot U est érigé en bordure du périmètre de reconstruction, sur une zone remembrée mitoyenne de l'institution Saint-Martin et du quartier ancien des Halles. Il est délimité au nord par la rue Richelieu, à l'est par la rue de Jérusalem et au sud par la rue Néricault-Destouches. Cet ensemble concerté adopte un plan sensiblement carré et aligne un immeuble de bureaux, une maison et sept immeubles à usage mixte à front de rues. De type fermé, il dispose d'un passage d'entrée carrossable débouchant sur une cour commune cernée de garages en rez-de-chaussée. L'accès au cœur d'îlot est situé rue de Jérusalem, en regard du passage de l'îlot T. Il est fermé par une grille électrique qui réserve la desserte de la cour à ses seuls riverains. Le gros-œuvre de l'ensemble est constitué d'une ossature en béton armé et d'une maçonnerie de moellons. Les immeubles à usage mixte comportent un sous-sol, un rez-de-chaussée commercial, un à deux étages-carrés et un étage de comble réservés à l'habitation. Ils forment un front bâti assez homogène qui marie deux types de matériau en élévation. Certaines façades sur rue présentent ainsi un parement en pierre de taille, d'autres un enduit ciment. Côté cour, seul ce dernier matériau revêt les façades des immeubles et des garages en rez-de-chaussée. Les toits à longs pans et à longs pans brisés de l'ensemble sont couverts d'ardoise et hérissés de souches de cheminées en béton. On note la présence de motifs géométriques en ferronnerie sur des garde-corps de balcons et des portes d'entrée de plusieurs immeubles.

Murs ciment enduit
béton armé
maçonnerie
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans ensemble concerté
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
Typologies îlot de type fermé, de forme carrée, un passage d'entrée
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1952/n°25)

    Le numéro entre parenthèses correspond à la première numérotation cadastrale en vigueur lors de la reconstruction de l'îlot.

    - auteur inconnu : DZ 233 (292) ; DZ 237 (295)

    - Boille J. : DZ 244 (307)

    - Boille P. : DZ 231 (291)

    - Lissalde : DZ 239 (297)

    - Marconnet : DZ 235 (294) ; DZ 238 (296)

    - Vallée : DZ 234 (293) ; DZ 246 (306)

  • Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot U ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 24)

    - Créola, Moltrasio, Métais, S. E. R. S. (maçonnerie)

    - Nossereau (charpente)

    - Amiot, Lecardinal (couverture)

    - Gueugnot, Frémondeau (menuiserie)

    - Eldé (parquets)

    - Tessié, Lecompte, Ocillard (serrurerie)

    - Berton, Herlaud, Riolland (plâtrerie)

    - Chidaine (quincaillerie)

    - Couraudon (plomberie)

    - Coopérative générale du Bâtiment (carrelages)

    - Bullot (revêtement d'escaliers)

    - Mischler (fermetures extérieures)

    - Hatry (chauffage)

    - Clermont (électricité)

    - Dorin (peinture)

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. Relogement des sinistrés de la guerre 1939-1945, 6 F 251. Îlot U, 1953.

  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 19. Îlot U, 1948.

  • AC Tours. Permis de construire 1952/n°25. Reconstruction de l'îlot U, 1952-1963.

Documents figurés
  • Tirage : plan dressé le 28 décembre 1951. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°25). (cf. illustration n° IVR24_20113700652NUC2A).

  • Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 19, îlot U, cf. illustration n° IVR24_20113700627NUC2A).

  • Calque et encre noire : plan dressé le 17 janvier 1950. Par Baldet, Robert (architecte des Monuments historiques). (archives municipales de Tours, cf. illustration n° IVR24_20103701861NUC2A).

  • Plan des servitudes annexé au cahier des charges de remembrement de l'îlot U / Auteur inconnu. 1:500. 20 décembre 1948. 1 tirage : plan (AC Tours. 149 W 19).

  • Plan d'une partie de l'enceinte de Châteauneuf (face est) visible en 1940-41 / Robert Baldet. 1:500. 17 janvier 1950. 1 calque : relevé à l'encre et mine de plomb (AC Tours. 2 R Monuments historiques, S 3172).

  • Îlot U. Association syndicale de reconstruction. Façades et coupes / Roger et Jean Marconnet et Paul Leseurre. 1:200. 28 décembre 1951. 1 tirage : coupe et élévations (AC Tours. Permis de construire 1952/n°25).

Bibliographie
  • CHEVEREAU, Sébastien. Tours reconstruit : des bombardements à la renaissance. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2003 (Provinces mosaïques).

    p. 103
Périodiques
  • LAVIGNE, Jean. Les murailles de l'enceinte du Xe siècle. La maison de l'abbé-poète Grécourt. La Dépêche, 27 janvier 1941.

  • Pour le quartier nord... La Nouvelle République, 8 septembre 1950.

  • L'histoire, les monuments et la reconstruction à travers les quartiers détruits. La Nouvelle République, 4 octobre 1950.

  • VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86.

    p. 24

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce