Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble (3 rue Henry-Drussy)

Dossier IA41000762 inclus dans Îlot K réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées boutique, restaurant
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction
Adresse Commune : Blois
Lieu-dit : rive droite
Adresse : 3 rue Henry-Drussy
Cadastre : 2010 DO 352

L'immeuble du 3 de la rue Henry-Drussy fait partie de la séquence d'immeubles de l'îlot K qui fut confiée à l'architecte Lucien Joubert. Ses plans furent validés en décembre 1951 et sa construction commença probablement dès 1952. Aujourd'hui, l'aménagement des boutiques et la disposition des vitrines ont été très modifiés.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Dates 1952, daté par source
Auteur(s) Auteur : Joubert Lucien, architecte, attribution par source
Personnalité : Buzelin, commanditaire, attribution par source

L'immeuble du 3 de la rue Henry-Drussy est un exemple représentatif des immeubles qui furent construits dans cette rue et qui y présentent des façades basses, variées et pittoresques. Cet immeuble a une façade sur rue structurée par un axe de symétrie, et rythmée par des encadrements de baies en brique. Elle se distingue par sa longueur d'environ quatorze mètres, deux fois plus importante que celle des façades qui suivent aux numéros 5, 7 et 9 de la rue. Cette longueur est accentuée par des lignes horizontales comme la corniche du toit et celle qui, interrompue par un balcon filant, souligne la limite entre étage-carré et étage de comble en faux-attique. Cette variété n'est cependant que de façade car la conception de l'immeuble dans sa structure est semblable à celle des autres immeubles : une structure en béton armé, un remplissage masqué sous un enduit, probablement composé de moellon et de brique. De même, d'un point de vue fonctionnel, l'immeuble est caractéristique des immeubles de la ville basse : sa fonction est mixte, associant commerces et logements. Deux boutiques occupent le rez-de-chaussée, et quatre logements sont répartis entre l'étage carré et l'étage de comble. L'accès aux étages se fait par une porte d'entrée située entre les deux boutiques et qui donne accès à un escalier sur cour éclairé par une haute baie verticale. Les logements sont conçus selon des plans identiques, symétriques. Il s'agit d'appartements de deux pièces, d'environ 60 m². Un couloir d'entrée distribue l'ensemble des pièces qui sont réparties de manière caractéristique entre rue et cour : la chambre et la salle à manger sont les plus grandes pièces (environ 15 m² chacune) et donnent sur la rue, la cuisine donne sur la cour, la salle de bain et les WC sont aveugles.

Murs brique
enduit
béton armé
maçonnerie
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection secteur sauvegardé

Annexes

  • Lucien Joubert (1909-1977)

    Architecte DPLG, il reprit le cabinet de René Erre à son décès au début des années cinquante, poursuivant les chantiers de reconstruction engagés par l'agence dans Blois.

    Dans ce contexte, il devint un des architectes marquants de la reconstruction blésoise. On lui doit un très grand nombre d'immeubles reconstruits. Il en conçut des séquences entières dans les îlots C, G, K, J, H, Q et S. Il fut également à l'origine des plans d'équipements comme la piscine du quai Saint-Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K.

    Il continua par la suite de travailler à la construction de logements notamment en tant qu'architecte de la coopérative HLM.

    Il fut également très actif dans les réalisations de la municipalité des années soixante en tant qu'adjoint au maire de Blois, chargé des travaux de 1959 à 1971.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loir-et-Cher. Série W : 1195 W 43. Blois, reconstruction (ville et Vienne), dossier technique, plans. 1949-54.

Documents figurés
  • façade, sur papier, 1951. Par Joubert, Lucien (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100227NUC2A).

  • façade, sur papier, 1951. Par Joubert, Lucien (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100226NUC2A).

  • plan du deuxième étage, sur papier, 1951. Par Joubert, Lucien (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100225NUC2A).

  • plan du premier étage, sur papier, 1951. Par Joubert, Lucien (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100224NUC2A).

  • plan du rez-de-chaussée, sur papier, 1951. Par Joubert, Lucien (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100223NUC2A).

  • plan du sous-sol, sur papier, 1951. Par Joubert, Lucien (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W 43). (cf. illustration n° IVR24_20114100222NUC2A).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - De Decker Aurélie