Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble (35 rue Nationale)

Dossier IA37005018 inclus dans Îlot M réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiées logement, boutique, garage
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Val de Loire et Reconstruction - Tours-Centre
Adresse Commune : Tours
Lieu-dit : Quartier sinistré nord
Adresse : 35 rue Nationale
Cadastre : 2010 DZ 107

L'édifice s'élève sur une grande parcelle à l'angle des rues Nationale et des Halles, attribuée à la Maison Mame par l'Association syndicale de remembrement. Ses architectes d'opération sont Roger et Jean Marconnet, associés à Paul Leseurre. Tous trois dressent les plans de l'immeuble en décembre 1948 et mars 1949, en suivant l'ordonnance préétablie par l'architecte en chef Pierre Patout. La construction de l'immeuble s'inscrit dans la première unité de chantier de l'îlot M lancée en avril 1949. L'aménagement des boutiques situées au rez-de-chaussée est réalisé en 1952. Le certificat de conformité est rédigé en août 1954.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1949, daté par source
Auteur(s) Auteur : Marconnet Roger, architecte, attribution par source
Auteur : Marconnet Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Leseurre Paul, architecte, attribution par source
Auteur : Patout Pierre,
Pierre Patout (1879 - 1965)

Architecte et décorateur. Représentatif des mouvements Art nouveau, Art déco, Mouvement moderne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Société Mame, commanditaire, attribution par source

Situé au sud-est de l'îlot M, cet immeuble constitué de deux corps de bâtiment de hauteurs distinctes placés en équerre forme l'un des angles rentrants d'une placette créée par Pierre Patout à l'intersection des rues Nationale et des Halles pour rattraper la déclivité de la rue Nationale. La disposition des deux corps de bâtiment, ainsi que leur élévation, établissent une transition entre l'ordonnancement de la rue Nationale et celui des rues qui lui sont perpendiculaires. Le premier corps de bâtiment de plan carré, entièrement aligné sur la rue Nationale, adopte l'ordonnancement conçu par Pierre Patout pour cette artère principale de la ville (rez-de-chaussée, entresol, trois étages-carrés, comble, toit d'ardoise orné de souches de cheminées en brique), à ceci près que ce pavillon d'angle ne comporte pas d'étage en retrait : le balcon de son premier étage, à garde-corps en ferronnerie, forme donc saillie sur la rue Nationale. Le second corps de bâtiment, donnant sur la rue des Halles, est de plan plus rectangulaire. Il ne comporte pas d'entresol et sa couverture à long pans et croupe d'ardoise est constituée, sur le versant nord, d'un terrasson bardé de zinc qui surmonte l'étage de comble éclairé par trois lucarnes rentrantes. Le gros-œuvre de l'immeuble associe une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons. Les façades sur rue sont revêtues d'un plaquis de pierre calcaire, conformément à l'ordonnance architecturale définie par Pierre Patout pour la rue Nationale, tandis que les façades sur cour de l'immeuble sont recouvertes d'un simple enduit ciment. Les trois étages-carrés sont éclairés par de hautes fenêtres et portes-fenêtres à deux vantaux ouvrant sur des balcons au premier étage, avec garde-corps en ferronnerie. Le corps de bâtiment élevé à l'angle de la rue des Halles comporte également une terrasse filante en béton, ménagée au devant du premier étage qui est en retrait. L'entrée principale est ménagée dans l'angle rentrant de l'immeuble, au sein d'une travée placée en léger renfoncement. Une double porte vitrée à imposte et motifs géométriques en ferronnerie ouvre sur un vaste hall qui distribue une ancienne loge à l'ouest, un ascenseur et un grand escalier au nord. Ce dernier présente une rampe d'appui ornée de motifs géométriques en ferronnerie, ceinturant un jour important de forme rectangulaire. Il est éclairé sur cour par un bandeau de petits vantaux vitrés à chaque étage. Face à l'entrée, une seconde porte permet d'accéder à un couloir de dégagement en L qui mène à la cour intérieure de l'îlot. Il dessert aussi les caves du sous-sol commun et deux arrière-boutiques de la rue des Halles. L'immeuble compte deux grands appartements de quatre pièces et cuisine par étage-carré, et des studios aménagés dans l'étage de comble.

Murs pierre plaquis
ciment enduit
béton armé
maçonnerie
moellon
Toit ardoise
Plans plan symétrique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, entresol, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Autres organes de circulations ascenseur
Typologies immeuble à usage mixte, immeuble d'angle rentrant formant placette, façade ordonnancée

Cet immeuble accueille en ses murs la première pierre symbolique de la rue Nationale reconstruite. Celle-ci a été scellée le 7 mai 1949 par le président de la République Vincent Auriol.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 17. Îlot M, 1948-1950.

  • AC Tours. Permis de construire 1949/n°251. Reconstruction de l'îlot M, 1949-1957.

Documents figurés
  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948, modifié le 14 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700772NUC2A).

  • Photogr. nég. n. et b., [195?]. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 20). (cf. illustration n° IVR24_20103702530NUCA).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700771NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948, modifié le 14 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700779NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700773NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700774NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948, modifié le 14 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700775NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948, modifié le 14 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700776NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948, modifié le 14 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700777NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 8 décembre 1948, modifié le 14 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet, Jean (architecte) ; Leseurre, Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700778NUC2A).

  • Tirage : plan dressé le 10 mars 1949. Par Marconnet, Roger (architecte) ; Marconnet Jean (architecte) ; Leseurre Paul (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°251). (cf. illustration n° IVR24_20113700689NUC2A).

  • Ville de Tours. Îlot M. Parcelle n°180. Maison Mame / Roger et Jean Marconnet et Paul Leseurre. 1:50. 8 décembre 1948, 10 et 14 mars 1949. 10 tirages : plans, coupes et élévations des façades (AC Tours. Permis de construire 1949/n°251).

  • [Vue nocturne de la boutique Panon au 35 rue Nationale] / Jacques Germain. [195.?]. 1 photogr. nég. : n. et b. (AC Tours. Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 20 : reportage pour le décorateur Dorison).

Périodiques
  • Demain, M. Vincent Auriol posera la première pierre rue Nationale avec la même truelle qu'utilisa Félix Faure en 1896. La Nouvelle République, 6 mai 1949.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Fourchet Marie-Luce