Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble avec commerce (54 rue des Carmes)

Dossier IA45001407 inclus dans Rue des Carmes réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • immeuble à logements
    • boutique
Précision dénomination immeuble avec commerce
Parties constituantes non étudiées immeuble à logements, boutique
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Commune d'Orléans - Orléans-Carmes
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 54 rue des Carmes

Le numéro 54 fait partie de l'îlot 6 bis de la Reconstruction, rebâti sous la direction de J. Baudin, architecte chef de groupe DPLG, d'après les plans de H. Montaigne. Il fut livré dans la seconde moitié des années 1950.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Montaigne H., architecte,

L'immeuble à logements avec enseigne du numéro 54 présente une façade symétrique de deux étages carrés et trois travées. Le comble est aménagé, comme en témoignent les trois lucarnes qui reprennent la scansion des travées en façade. Le toit à longs pans est recouvert d'ardoise (voir le numéro 58 qui offre une disposition semblable pour les étages). Le rez-de-chaussée sous corniche saillante est occupé par deux boutiques avec devanture - un magasin de photocopie-reprographie et un bar, de part et d'autre de la porte privative centrée - sous une corniche saillante. L'entrée privative s'effectue par une porte piétonne en bois qui détermine l'axe de symétrie de l'immeuble. Les deux étages carrés proposent la même disposition sur les trois travées : une alternance de type A - B - A. La baie de type A est plus large que celle de type B pour une hauteur égale ; la fenêtre insérée comprend donc respectivement trois et deux battants, protégée dans chaque cas par une persienne en fer à deux portes brisées à panneaux. Chaque baie encadrée d'un chambranle peint en blanc reçoit une double barre d'appui en fer scellée sur la façade, recouverte d'un enduit maçonné gris. Les deux baies larges du deuxième étage sont surmontées d'une lucarne à fronton pignon avec balcon en quart de cercle en fer interrompant la corniche fortement saillante et l'avant toit. Ces deux lucarnes encadrent une autre de taille plus modeste à croupe débordante. Les fenêtres sont protégées par le même système de persiennes en fer.

Murs béton
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Typologies Immeuble à logements.
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mosseron Maxence