Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (4-6 rue du Château)

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IM37002377 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Verrière figurant saint Jean-Baptiste (baie n°6).Verrière figurant saint Jean-Baptiste (baie n°6).Plusieurs sources permettent de connaître au moins partiellement l'histoire de l'ameublement de l'église. L'abbé Chevalier qui a classé les archives du château signale : les fonts baptismaux donnés par Catherine de Médicis ; une cloche bénite en 1642 par César de Vendôme et baptisée Elisabeth, du nom de sa fille ; un nouveau maître-autel (non retrouvé) donné en 1735 par Claude Dupin qui fit reconstruire la sacristie. Il est fait mention de la disparition d'un tableau représentant l'Annonciation. A partir de 1793 la paroisse est supprimée et l’église devient une succursale de celle de Civray-sur-Cher jusqu’en 1841. Deux inventaires ont été retrouvés : l’un date de 1868, l’autre de 1906. On constate depuis cette date qu’une proportion importante du mobilier a disparu. C’est le cas notamment de la chaire à prêcher et du confessionnal, de statues en plâtre de la Vierge, de saint Vincent, de saint René et de sainte Apolline ainsi que de 15 tableaux signalés en mauvais état en 1906, d'une bannière de procession, d'un banc d’œuvre et de nombreux linges liturgiques. Parmi ces 15 tableaux, 4 sont actuellement déposés à la mairie. Une affiche placée dans l'église signale le vol en septembre 1970 des 14 stations d'un chemin de croix (émaux sur cuivre encadrés de bois), qui avait été offert par une famille de la commune.

Plusieurs éléments mobiliers ont été donnés par Madame Pelouze, propriétaire du château de 1864 à 1888, tels que l’autel majeur et plusieurs garnitures d’autel. Les inventaires des ornements et du linge nécessaires à la célébration de la messe attestent de leur grande quantité. Aujourd’hui, il reste 7 chasubles ; aucun ornement n’est complet (absence d’étole et de manipule). En 1865-66, Madame Pelouze fait réaliser pour le chœur un vaste ensemble décoratif qui a presque entièrement disparu ; seuls subsistent l’autel, commandé à Louis Bory, ainsi que le tabernacle qui l’accompagne mais ce dernier n’est pas visible actuellement.

Les murs du chœur et de l’abside avaient été entièrement enduits afin de recevoir un décor peint à la cire ; l'abside était ornée d’un semis de croix brun-vert se détachant sur un fond jaune pâle rehaussé de points d’or. Une large bordure à feuillages encadrait l’ensemble. La voûte peinte en bleu foncé était parsemée d’étoiles dorées à huit rais. Les murs du chœur étaient habillés de tentures peintes avec un décor de feuillage et de figures géométriques. Son mauvais état a sans doute justifié son élimination en 1969. Ce décor a été réalisé selon l'abbé Chevalier par "Loizeau et Foussier, stucateurs et par Philippart et Braquemeond peintres d'après les indications de M.G. Vivet." Ces artistes sont aussi intervenus dans la restauration du château. Aucune verrière ancienne n’a été conservée ; l’église possède une verrière de l’atelier Lobin à Tours (19e siècle). Toutes les autres sont dues à l’atelier Yvan Guyer (dit Van Guy) de Tours, et ont été posées vers 1980.

Aire d'étude et canton Canton de Bléré
Localisation Commune : Chenonceaux
Lieu-dit : Bourg
Auteur(s) Auteur : Pouplard, fabricant d'ornements religieux, signature
Auteur : Favier Pierre Henry,
Pierre Henry Favier

Orfèvre parisien 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature
Auteur : Casciani Raphaël, fabricant de statues, signature

Annexes

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Liste des œuvres repérées non étudiées

    1) - Statue : sainte Thérèse. Plâtre polychrome ; sur une colonne en plâtre peint imitant le marbre. Première moitié 20e siècle. Nef, côté sud.

    2) - Statue : Vierge à l’Enfant. Plâtre ; limite 19e-20e siècle. Nef, côté sud.

    3) - Statue : Vierge en prière. Première moitié 20e siècle. Nef, côté sud.

    4) - Statue : Sainte Apolline. Première moitié 20e siècle. Nef, côté sud.

    5) - Statue : Saint Jean-Baptiste. Plâtre ; limite 19e-20e siècle. Nef, côté nord.

    6) - Verrière : Baie 4. Saint-Jean-Baptiste. L. Lobin, Tours, 1868. H = 190 ; la = 85 cm environ.

    7) - Harmonium. Travée droite du chœur : côté nord.

    8) - Harmonium. Sacristie.

    9) - Autel. Pierre calcaire blanche. Milieu 19e siècle. Chœur. (Le tabernacle qui accompagne cet autel se trouve dans la sacristie).

    10) - Tabernacle. Tabernacle à ailes ; bois peint ; panneaux assemblés. Limite 18e siècle 19e siècle. Abside, sur l’autel.

    11) - Croix d’autel. Métal. 19e siècle. Sur l’autel du chœur.

    12) - Statue : Christ en croix. Plâtre blanc. 19e siècle. Abside.

    13) - Plateau à burettes. Laiton ; L = 22. 20e siècle. Limite 19e siècle 20e siècle. Sacristie.

    14) - Croix d’autel. Bois (croix) ; métal argenté (Christ) ; pied cylindrique ; h = 29 ; la = 11 d = 6,5 cm. Sacristie.

    15) - Meuble de sacristie avec un Christ en croix en bois rapporté sur la porte centrale, surmonté du titulus et d’une tête de mort en fer blanc imitant le laiton. Première moitié 19e siècle. Sacristie.

    16) - Armoire. Bois ; armoire à deux portes en bois peint. Première moitié 19e siècle. Sacristie.

    17) - Chandeliers (2). Laiton. H= 82 cm. Limite 19e siècle 20e siècle. Sacristie.

    18) - Fauteuils (2). Bois fruitier ; textile : velours bleu. H = 97 cm. Limite 19e siècle 20e siècle. Sacristie.

    19) - Goupillon et sceau à goupillon. Métal argenté. Première moitié 20e siècle. Sacristie.

    20) - Navette à encens. Métal argenté. Première moitié 20e siècle. Sacristie.

    21) - Ensemble de 11 chandeliers. Laiton. 19e siècle. Sacristie.

    22) - Crèche. Plâtre polychrome. Première moitié 20e siècle. Sacristie.

    23) - Statue : saint François. Plâtre polychrome. Première moitié 20e siècle. Sacristie.

    24) - Vase. Porcelaine blanche ; milieu 19e siècle. H = 29,5 cm. Sacristie.

    25) - Vase. Porcelaine blanche ; rehauts dorés. Milieu 19e siècle. H = 18cm. Sacristie.

    26) - Ornement blanc : chasuble blanche ; 20e siècle. Sacristie.-Ornement vert : chasuble (2) ; 20e siècle. Sacristie.

    27) -Ornement violet : chasuble ; 20e siècle. Sacristie.

    28) -Ornement rouge : chasuble ; étiquette : Pierre Pouplard chasublier, Angers. 20e siècle. Sacristie.

    29) - Ornement noir : chasuble. 20e siècle. Sacristie.

    30) - Bancs (6) : Bois ; dossier à décor polylobés. Milieu 19e siècle. Travée droite du chœur : 3 au nord et 3 au sud.

    31) - Ciboire. Argent. h = 25 cm ; d = 12 cm (pied) ; d = 10,8 cm (coupe). Poinçon de maître mal insculpé mais certainement Pierre-Henry Favier. (deux burettes et VIER dans un losange horizontal). Milieu 19e siècle.

    32) - Crèche : 6 personnages (la Vierge, saint Joseph, les Rois mages, une bergère. Plâtre polychrome. 1ère moitié 20e siècle. Sacristie.

    33) - Statuette : Enfant Jésus. l = 42 cm. Plâtre moulé. Estampillée au revers Raphaël Casciani ; fabricant de statues, rue de Rennes à Paris. Sacristie.

    34) - Un grand meuble de sacristie. Bois. 19e siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Indre-et-Loire, 44 J 4. Inventaire mobilier de l’église de Chenonceaux. Conservé avec une partie des archives paroissiales de Chisseaux. 1868-1906.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 V 86. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Chenonceaux dressé en exécution de la loi du 9 décembre 1905.

Bibliographie
  • CHEVALIER, Casimir (abbé). Restauration de Chenonceau, 1864-1878. Lyon : Louis Perrin et Martinet, 1878.

  • MOUSSE (chanoine). Le culte de Notre Dame en Touraine. Tours : Alfred Mame et fils, 1915.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Lainé Martine
Martine Lainé

Chercheur Inventaire général du patrimoine culturel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.