Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Ousson-sur-Loire (Loiret)

Dossier IA45002739 réalisé en 2008
Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Ousson-sur-Loire

Le port d'Ousson est équipé de deux cales et a été réalisé entre 1837 et 1839. Il servait notamment à l'export du vin, du seigle et du bois produit localement. En 1833-1848, la réalisation des ouvrages relatifs à la traversée en Loire des bateaux du canal latéral à la Loire sur le site de Mantelot - les Combles (communes de Châtillon-sur-Loire et Briare) a généré des travaux sur la commune d'Ousson-sur-Loire : une levée insubmersible entre le bourg d'Ousson et les Combles (Briare) sur la rive droite de la Loire et l'épi de l'île d'Ousson implanté dans le lit du fleuve en face du bourg. La réalisation de la levée insubmersible est antérieure à la construction des deux cales en tablier à quai incliné situées en aval d'Ousson (les cales s'appuient sur la levée). Les cales en tablier datent par conséquent de la seconde moitié du XIXe siècle. On sait par ailleurs qu'il existait un bac reliant Ousson et Châtillon-sur-Loire depuis le XVIIIe siècle (mention en 1745 notamment). En 1840, celui-ci est assez fréquenté et est desservi par trois bateaux. On estime à cette date que les rampes d'accès au bac du côté d'Ousson sont bien disposées et praticables. L'accès sur l'autre rive est plus difficile car barré par la digue submersible d'Ousson coupant le fleuve en diagonal et réalisée à la fin des années 1830. Il est cependant difficile de localiser précisément le lieu de passage du bac. Celui-ci a été supprimé suite à la construction du pont suspendu de Châtillon-sur-Loire en 1842.

Les ouvrages repérés sur le terrain semblent constituer trois ensembles : le premier est situé vis à vis du bourg d'Ousson et comprend une cale abreuvoir simple et une cale abreuvoir double à tablier bas reliées par un perré de rive. On appellera cet ensemble "port d'Ousson". Le second consiste en une cale à tablier à quai incliné construite un peu en aval du bourg et le troisième se compose d'une autre cale à tablier à quai incliné, plus importante, qui se termine en aval sur la commune de Briare.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loiret, 1111W 96040a. Rapport de l'ingénieur Navarre au sujet de la défense de la rive à Ousson dans l'emplacement du port et du chemin de halage, 21 juin 1837.

  • AD Loiret, 2 S 49. Rapport sur la situation des bacs dans le département du Loiret, 26 septembre 1840 : mention du bac d'Ousson.

  • AD Cher, 3 E 21205. Bail relatif au passage de Châtillon, 26 août 1745.

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1400 toises, 1727-1730. Par Matthieu (ingénieur et architecte du roi). (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20084500782NUCA).

  • Cadastre napoléonien, TA, encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/10 000e, 1836. (archives départementales du Loiret, 3 P 238). (cf. illustration n° IVR24_20084500877NUCA).

Périodiques
  • Miéjac, Emmanuelle, « Histoire des franchissements de la Loire entre Cosne-sur-Loire et Gien du XIIe au XIXe siècle, in : Cahiers d'archéologie et d'histoire du Berry, n° 143, septembre 2000, pp 3-26.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie