Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Châtillon-sur-Loire (Loiret)

Dossier IA45002745 réalisé en 2008

Œuvres contenues

Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Châtillon-sur-Loire

Au XVIIe siècle, le "port et passage" de Châtillon est la propriété des religieux de Saint-Benoît (seigneurs de Châtillon) et du comte de Gien. Châtillon-sur-Loire possédait au milieu du XIXe siècle trois ports sur la Loire : le premier, situé au lieudit "le Rivage", était appelé Port de Roche. Il a disparu au moment de la réalisation du nouveau bief du canal latéral à la Loire (1890-1896). Le second, le port de Mantelot, a été construit plus en amont durant les années 1830. Enfin, il semble qu'un troisième port ait existé, le port du Pré Coutard mentionné sur un plan de 1867 et probablement détruit lors des travaux du nouveau bief de Briare. Le bac de Châtillon est supprimé en 1842 lorsque le pont suspendu enjambant le fleuve est livré au public. L'écluse de Mantelot et ses abords sont protégés au titre des sites (loi 1930) depuis 1978.

Sites de proctection site classé

Le port de Roche était situé en aval de l'actuel pont suspendu, rive gauche. Le port de Mantelot est implanté en amont de l'écluse de Mantelot. Le port du Pré Coutard était probablement implanté au niveau du lieudit actuel "les Lombards".

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN, F 14 589. Rapport de tournée d'inspection, 29 avril 1813 : mention du port de Châtillon (probablement le port de Roche).

  • AN, F 14 589. Rapport du 28 février 1812 sur les ports situés entre Saint-Rambert et Briare.

  • AD Loiret, 2 S 49. Rapport sur la situation des bacs du département du Loiret, 26 septembre 1840 : mention du bac de Châtillon-sur-Loire.

  • AD Loiret, 2 S 281. Plan des berges de la Loire entre Saint-Firmin et Châtillon-sur-Loire, 1867, par l'ingénieur Perrodil (mention du port de Roche et du port du Pré Coutard).

  • AD Loiret, 2 S 281. Extrait du plan parcellaire des terrains à acquérir dans la traversée de la commune de Châtillon-sur-Loire, 1893, par l'ingénieur Sigault (mention du port de Roche).

  • AM Châtillon-sur-Loire : 11 O 2. Arrêté de déplacement de l'embarcadère des bateaux à vapeur inexplosibles, 27 septembre 1847. L'embarcadère est fixée sur la rive gauche de la Loire à 175 m en amont de l'écluse de Châtillon (ou Mantelot).

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, 72 x 101 cm, détail. Par Grenier, Auguste (ingénieur civil). (musée de la Marine de Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n° IVR24_20124500693NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1400 toises, détail, 1727-1730. Par Matthieu (ingénieur et architecte du roi). (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20084500873NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, détail, 1850. Par Ducros (ingénieur). (archives départementales du Loiret, 2 S 276). (cf. illustration n° IVR24_20084500874NUCA).

Périodiques
  • Miéjac, Emmanuelle, « Histoire des franchissements de la Loire entre Cosne-sur-Loire et Gien du XIIe au XIXe siècle, in : Cahiers d'archéologie et d'histoire du Berry, n° 143, septembre 2000, pp 3-26.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie