Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Gien (Loiret)

Dossier IA45002719 réalisé en 2006

Œuvres contenues

Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Gien

La rive droite de la Loire à Gien abritait plusieurs ports aux 17e et 18e siècles : le "port des ateliers à construire chalands" placé vers l'actuel quai Guérin, le Grand Port situé en amont du pont face à l'actuelle place des Alliés (quai Joffre), le port de la Poterne situé quai Lenoir et le petit port de laTour placé quai Lestrade en face de l'actuelle rue de la Porte du Champs. En 1767, l'ingénieur des turcies et levées, de Régemortes, projette d'établir un quai rive droite. L'ouvrage proposé doit à la fois servir de grande route (Paris/Bourges et Orléans/Bourgogne) et de levée pour empêcher le bas de la ville de Gien d'être inondé. Un plan des terrains est levé en 1772 mais la quantité des maisons à dédommager empêche de poursuivre le travail. Durant les années suivantes, il y a défense de bâtir à cet endroit et même de consolider les maisons existantes. A cette époque, la Loire bat le pied des maisons implantées sur la rive droite et on manque d'endroit où décharger les marchandises. Le projet de quai sur la rive droite n'aboutira qu'au début du 19e siècle (1824-1828). A Gien, le commerce du bois se tenait traditionnellement sur la rive gauche, disposition qui s'explique par les lieux de provenance du bois, la Sologne et le Berry. Une partie des marchandises devait être acheminée vers Paris via la Loire, le canal de Briare, le canal du Loing et la Seine. Au 18e siècle, le port au bois est installé aux Capucins (rive gauche) mais en 1825, une crue emporte une grande partie des terrains et dès les années suivantes les marchands déposent leurs marchandises un peu plus en amont près des bâtiments du domaine du Colombier (commune de Saint-Martin-sur-Ocre). Ce nouvel emplacement oblige à des dépenses de manutention plus importantes car il faut franchir la levée située entre le port et la Loire. La municipalité de Gien souhaite rétablir l'ancien port des Capucins et des travaux sont réalisés à la fin des années 1840. Peut-être sont regardés comme insuffisant puisque, finalement, malgré les habitudes du commerce et les dépenses résultant du transport du bois d'une rive à l'autre, un nouveau port au Bois est réalisé de 1855 à 1860 sur la rive droite. Vers 1830, les marchandises transportées par voie d'eau à Gien consistent en bois à brûler, bois de charpente, bois de chauffage, bois de coteret (bois de chauffage en fagots, charnier (échalas pour les vignes), bois de régale (bois de cuisine), charbon, tuiles et carreaux. En outre, à partir de 1821, le nombre de bateaux transportant des matières premières ou des produits finis pour la manufacture de faïence augmente très rapidement : en 1854, plus des 9/10e des bateaux qui s'arrêtent à Gien sont destinés à la faïencerie, le seul grand établissement industriel de la ville. Le port de la faïencerie est mis en place progressivement, à partir de 1848. En 1863, un réglement de police du port de Gien est arrêté. Ce document précise notamment les emplacements affectés au dépôt des marchandises, les emplacements destinés aux constructions et réparations de bateaux, les délais de chargement, le tarif des droits de stationnement des marchandises. La surveillance et la police du port appartiennent à un préposé receveur nommé par le préfet sur présentation du maire.

Les structures portuaires de la ville de Gien se composent actuellement de 5 modules : l'ancien port des Capucins situé rive gauche en amont du pont, une cale abreuvoir simple située rive gauche en aval du pont, le port au Bois situé rive droite en amont du pont, les quais de Gien implantés rive droite de part et d'autre du pont et le port de la Faïencerie situé rive droite en aval du pont.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN, F 14 6641. Mémoire explicatif à l'appui du projet de reconstruction du chemin de halage détruit en 1846 en aval du quai de Gien, 29 septembre 1847, par le conducteur Boeckh.

  • AN, F 14 6641. Projet établissement d'un quai dans la ville de Gien, rive droite, 1823 : rapport de l'ingénieur en chef Jollois, 8 septembre 1823.

  • AN, F 14 6641. Courrier de l'ingénieur en chef Coumes au sujet de la pétition de plusieurs habitants de Gien qui se plaignent de ne pas pouvoir décharger et circuler sur le chemin de halage vis à vis la faëncerie, 6 janvier 1849.

  • AN, F 14 6641. Rapport de l'ingénieur en chef Coumes à l'appui du projet des travaux complémentaires pour transformer en port sec une partie de chemin de halage à l'extrémité aval du quai de Gien, 27 février 1851.

  • AN, F 14 1199. Courrier des échevins de la ville de Gien expliquant que les murs de l'enceinte s'écroulent dans la Loire et que la ville pourrait être inondée et subir des dommages importants, 6 juillet 1760. Suite à ce courrier, l'ingénieur de Régemortes propose de réaliser des perrés le long de la Loire.

  • AD Loiret, liasse 30872. Etat des ports de la Loire dressé en 1852 par le Service spécial de la Loire.

  • AD Loiret, liasse 30872. Arrêté réglementaire sur la Police du port de Gien, 14 août 1863.

  • AD Loiret, liasse 30872. Rapport du subdivisionnaire sur le port de Gien, octobre 1910.

  • AD Loiret, liasse 30877. Liste des ports et bas-ports exécutés en partie par l'Etat, 27 mai 1860.

  • AD Loiret, liasse 30917. Projet de construire une banquette sur le quai, rive droite, pour préserver la ville de Gien des inondations, 1850-1851.

  • AD Loiret, liasse 30938. Projet d'établir un port pour le bois et les matériaux de construction, rive droite en amont de la ville de Gien, 1851.

  • AD Loiret, C 336. Visite de terrain et nivellement de la ville de Gien concernant le projet de quais à Gien, 1767

  • Plan de la partie de la ville de Gien du côté de la rivière (avec projet de quais et de trois cales), 18

  • septembre 1773 (copie du plan de l'ingénieur de Régemortes, 1772).

  • AD Loiret, C 336. Détail estimatif des ouvrages à faire le long des murs de la ville de >Gien du côté de la rivière pour la construction d'un quai devant servir de grande route, 1773.

  • AD Loiret, C 336. Mémoire non daté (vers 1782) relatif au projet de l'ingénieur de Régemortes sur la création de quais à Gien.

  • AD Loiret, 2 J 2091, collection Jarry. Rapport de l'inspecteur divisionnaire de l'administration des Ponts-et-Chaussées sur le mode à adopter pour faire démolir les maisons de la rue Framboise de Gien pour cause de construction des quais, 1825.

  • AD Loiret, 2 S 50. Devis des ouvrages à exécuter pour le raccordement de la route royale n° 172 avec le faubourg du Champ à Gien, par l'ingénieur de l'arrondissement Guiol, 12 mai 1822.

  • AD Loiret, 2 S 50. Devis des ouvrages à faire pour l'établissement d'un quai le long de la Loire à Gien, par l'ingénieur de l'arrondissement Bouchet de la Rupelle, 10 mars 1823.

  • AD Loiret, 2 S 51. Acquisition de terrains, indemnisation, vente des murs de ville qui doivent être démolis pour la construction du quai de Gien, 1824-1825.

  • AD Loiret, 2 S 52. Vente de maisons et de terrains pour la construction des quais de Gien, 1826-1828.

  • AD Loiret, 2 S 53. Projet de construction d'un parapet à Gien, rive gauche, 1846-1848.

  • AD Loiret, 2 S 53. Projet d'un port au Bois à Gien, 1834.

  • AD Loiret, 2 S 53. Plantation d'arbres sur les quais de Gien, 1834.

  • AD Loiret, 2 S 53. Rapport de l'ingénieur en chef Coumes, 30 novembre 1849 : projet d'affecter le chemin de halage reconstruit en aval du quai de Gien après l'inondation de 1846 à un port pour l'embarquement et le débarquement des marchandises.

  • AD Loiret, 2 S 53. Lettre des gérants de la manufacture de faïence de Gien au préfet du Loiret relative aux améliorations à apporter au port de la faïencerie, 19 mai 1854.

  • AD Loiret, 2 S 100. Tableau indicatif des ports dans l'étendue de la première subdivision, 28 juillet 1852.

  • AM Gien, 3 O 1. Etat des marchandises déposées sur les ports de Gien pendant les années 1828-1831.

  • AM Gien, 3 O 1. Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Gien, 15 juillet 1843.

  • AM Gien, 3 O 1. Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Gien, 5 juillet 1844.

  • AM Gien, 3 O 1. Prescription d'une enquête relative à l'établissement d'un port vis à vis la faïencerie, 1850.

  • AM Gien, 3 O 1. Lettre de l'ingénieur ordinaire au maire de Gien relative à la construction d'un port sur la rive droite en amont du quai, 30 mars 1852.

  • AM Gien, 3 O 1. Devis estimatif des travaux à exécuter et des dépenses à faire pour la construction d'un port au Bois à Gien, 25 novembre 1853.

  • AM Gien, 3 O 1. Rapport de l'ingénieur Collin relatif à la construction du port au Bois, 13 novembre 1855.

  • AM Gien, 3 O 1. Adjudication des travaux de construction du port au Bois approuvée le 19 juin 1858.

  • AM Gien, 3 O 1. Extrait du registre de délibérations du conseil municipal de Gien, octobre 1858.

  • AM Gien, 3 O 1. Aménagement de la promenade du port au Bois, 1951.

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2500e, 1827. (archives départementales du Loiret, 3 P 155 A). (cf. illustration n° IVR24_20064500772NUCA).

  • Carte de la Loire, 1850, ech. 1/20 000e. Par Coumes (ingénieur). (archives nationales, F 14 6641). (cf. illustration n° IVR24_20064500750NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e. Par Navarre (ingénieur). (archives nationales, CP F 14 10066/1, dossier 1, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20064500754NUCA).

  • Encre sur calque, 55 x 40, 4 décembre 1894. Par Noirot (ingénieur). (archives départementales du Loiret, Liasse 30 872). (cf. illustration n° IVR24_20064500267NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 300 toises. (archives nationales, CP F 14 10066/4, dossier 4, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20064500756NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1000 toises (environ 1/35 000e), planche n° 44, 20 x 27, vers 1755. (bibliothèque nationale de France, Cartes et Plans, Ge FF 17578 (res)). (cf. illustration n° IVR24_20114501134NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1000 toises. (archives nationales, CP F 14 10066/4, dossier 4, pièce 5). (cf. illustration n° IVR24_20064500758NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. De 400 toises, vers 1760. (archives nationales, F 14 1199). (cf. illustration n° IVR24_20064500773NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. De 400 toises, vers 1760. (archives nationales, F 14 1199). (cf. illustration n° IVR24_20064500774NUCA).

  • Dans : Album des bords de la Loire Rouargues frères, Paris, 1856. Par Rouargues frères (dessinateur) ; Dien (imprimeur). (musée de la Marine de Loire, Châteauneuf-sur-Loire). (cf. illustration n° IVR24_20104500078NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 200 toises. (archives nationales, CP F 14 10066/4, dossier 4, pièce 4). (cf. illustration n° IVR24_20064500757NUCA).

  • Dans : Album Deroy, les rives de la Loire, 1835-1836. Par Deroy (dessinateur) ; Motte (lithographe). (musée de la Marine de Loire, Châteauneuf-sur-Loire). (cf. illustration n° IVR24_20104500083NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e, 101 x 64, planche 7, 1834. Par Navarre (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/1, dossier 1, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20074500550NUCA).

  • Carte du cours des rivières de Loire et d'Allier depuis Orléans en remontant jusqu'à Decize et Vichy levée en 1727-1730. Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1400 toises, détail, 1727-1730. Par Matthieu (ingénieur et architecte du roi). (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20084500779NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2500e, 1827. (archives départementales du Loiret, 3 P 155 A). (cf. illustration n° IVR24_20074500201NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 400 toises. (archives nationales, site de Paris, F 14 1199). (cf. illustration n° IVR24_20084500771NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 400 toises, 144 x 57,5 cm. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/4, dossier 4, pièce 4). (cf. illustration n° IVR24_20074500603NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 100 toises, 82 x 37,5 cm. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/4, dossier 4, pièce 2). (cf. illustration n° IVR24_20074500595NUCA).

Bibliographie
  • Moritel Michel, "Les activités et les projets nés des eaux de la Loire", Société archéologique et historique de l'Orléanais, 1978, p 35.

  • Bedu Geneviève, "Les derniers mariniers de Loire à Gien et leur environnement au XIXe siècle", 2003.

Périodiques
  • Loiseau Georges, "Il y a 150 ans la municipalité de Gien achevait la construction des quais de la Loire, in : Le journal de Gien, 2 avril 1981.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie