Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de La Riche (Indre-et-Loire)

Dossier IA37005077 réalisé en 2010
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Ballan-Miré
Hydrographies Loire la
Adresse Commune : La Riche

Le cadastre napoléonien (1808) de La Riche ne mentionne qu'un seul site supposé d'abordage pour les bateaux au lieudit la Rue du Port mais aucun ouvrage n'est figuré. Des plans de 1835 et 1853 figurent cependant une cale abreuvoir simple orientée vers l'aval à cet emplacement confirmant l'utilisation du site comme lieux d'accostage. En 1848, le conseil municipal de La Riche demande que l'Etat pratique une brèche de 100 mètres dans la digue submersible de Saint-Cyr pour permettre aux bateaux d'approcher la rive gauche. L'ingénieur ordinaire admet que depuis la réalisation de la digue en 1840, des dépôts de sables considérables se sont accumulés côté rive gauche mais il estime que cette rive ne présente qu'un intérêt commercial restreint qui consiste en seulement deux ou trois magasins de plâtre, d'ardoises et de charrée (cendres) qui ne produisent par an que le chargement d'une dizaine de bateaux. Il refuse de pratiquer la brèche demandée car elle aurait pour résultat de ne laisser assez d'eau pour les bateaux ni d'un côté ni de l'autre. En 1861, le maire de la Riche réclame la construction de deux cales pour remplacer les trois ouvrages qui ont été détruits lors de l'établissement du chemin de fer Tours / Le Mans en 1858 et qui étaient situés immédiatement en aval de ce pont. Les deux cales demandées doivent selon lui être construites aux lieudits la Chevrette (près de l'épi de la Maison Blanche) et Gévrioux. La première servirait au rouissage du chanvre, la seconde à l'embarquement du jard et du sable de Loire. Le conducteur Suais propose d'établir une cale à la Chevrette présentant une pente de 0,08 m pm ou 0,12 m pm. Les travaux sont réalisés en 1864. Une seconde cale (Gévrioux), non proposée par les ingénieurs en 1864, semble avoir également été construite puisqu'elle figure sur un plan de 1872. Le lieudit Gévrioux était déjà en 1848 (carte de Coumes) le point d'abordage d'un bac reliant La Riche et Fondettes.

Période(s) Principale : 19e siècle

Aucun vestige d'aménagement portuaire n'a été repéré sur la commune de La Riche. Les ouvrages ont disparu ou ne sont plus visibles (recouverts de terres et de végétation).

Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Indre-et-Loire, S 2045. Le maire demande l'établissement de deux ports pour remplacer ceux détruits lors des travaux du chemin de fer Tours / Le Mans, 1864.

  • AD Indre-et-Loire, S 2035. Le Conseil municipal de La Riche demande que l'Etat pratique une brèche dans la digue submersible de Saint-Cyr pour permettre aux bateaux d'approcher la rive gauche, 1848.

  • AD Indre-et-Loire, S 5031. Demande du maire de la Riche relative à la construction de deux cales pour remplacer les trois détruites lors de l'établissement du pont de chemin de fer Tours / Le Mans, 1861.

Documents figurés
  • Milieu XVIIe siècle. Par Siett. (archives nationales). (cf. illustration n° IVR24_19743701449V).

  • Document imprimé, détail, 1848-1858. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). (cf. illustration n° IVR24_20113702010NUCA).

  • Encre sur papier, détail, vers 1852. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5095). (cf. illustration n° IVR24_20113702009NUCA).

  • Encre sur papier, Ech. 1/1000e, 1853. Par Cormier (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2039). (cf. illustration n° IVR24_20113702799NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, sans Ech., 1872. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2048). (cf. illustration n° IVR24_20113702832NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section A1, Ech. 1/2500e, détail, 1808. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/195/2). (cf. illustration n° IVR24_20113702005NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10 000e, détail, 1808. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P2 /195/1). (cf. illustration n° IVR24_20113702004NUCA).

  • Encre sur papier, 42 x 31 cm, détail. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5031). (cf. illustration n° IVR24_20113702006NUCA).

  • Encre sur papier, 42 x 31 cm. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5031). (cf. illustration n° IVR24_20063700039NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, 146 x 31 cm, Ech. 1/2500e, vers 1861. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5031). (cf. illustration n° IVR24_20063700038NUCA).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie