Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Léré (Cher)

Dossier IA18003076 réalisé en 2012
Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Léré

D'après la carte de Coumes (1852), un plan de 1858 et la carte IGN, le lit de la Loire formait autrefois une grande boucle située à environ deux kilomètres à l'ouest du lit actuel du fleuve. Il est difficile de savoir à quelle époque ce premier lit a été abandonné. On sait seulement que le cadastre napoléonien de 1812 figure un état comparable à celui que l'on observe aujourd'hui. Avant que le lit de la Loire n'adopte la situation actuelle, le village de la Madeleine devait être situé non pas sur la rive gauche du fleuve (commune de Léré) mais sur sa rive droite (commune de la Celle-sur-Loire). Cette situation semble être confirmée par le décret du 26 décembre 1791 qui établit que le village de la Madeleine est rattaché à la commune de Léré. Au XIXe siècle, deux ports sont évoqués à Léré : le port de la Bouëlle et le port de la Madeleine. Le premier n'est mentionné que sur le cadastre napoléonien de 1812. Le second correspond à l'abordage du bac reliant la Madeleine (Léré, rive gauche) et la Celle-sur-Loire (rive droite). Le port et le passage par eau de la Madeleine sont mentionnés depuis le début du XIIIe siècle (1223) jusqu'au début du XXe siècle. Avant la Révolution, ce bac appartient au chapitre de Saint-Martin de Léré et aux religieuses de Notre-Dame des Roches (paroisse de la Celle). A partir de 1791, le passage est géré par l'Etat. En 1879, une charrière et une embarcation pour le bac sont construites.

La commune de Léré (rive gauche de la Loire) disposait de deux sites portuaires : le lieu d'abordage du bac dénommé le port de la Madeleine et le port de la Bouëlle (lieudit la Bouelle) dont nous ne connaissons rien (non étudié).

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Cher, 22 G 13. Titres du bac et passage par eau de la rivière de Loire à l'endroit de la Madeleine et la Celle, 1223--1775.

  • AN, F 14 589. Rapport de tournée d'inspection relative à certains ports de Loire situés entre le Bec d'Allier et Ousson, 29 avril 1813.

  • AD Cher, 3 S 405. Rapport sur la Loire de Roanne à Briare, ingénieur en chef Mazoyer, 10 juin 1888 : mention du bac de la Madeleine.

  • AD Cher, 3 S 410. Mention du bac de la Madeleine de 1844 à 1877.

  • AD Cher, 3 S 410. En 1871-1877, il n'y a plus que trois bacs sur la Loire dans le département du Cher : le Bec d'Allier à Cuffy, Marseilles-les-Aubigny et la Madeleine à Léré.

  • AD Cher, 1 Z 481. Mention du bac de la Madeleine en 1828 et 1837.

  • AD Cher, 2 Z 1209. Bacs et bateaux de passage public sur la Loire dans le département du Cher, 28 brumaire an 9 (1800).

  • AD Cher, 2 Z 1209. Courrier envoyé par le préfet du Cher relatif aux bacs, 7 avril 1831 : mention du port de la Madeleine et d'un fermier de ce port.

  • Centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la Direction Départementale des Territoire de la Nièvre

  • Rapport de l'ingénieur en chef Mazoyer relatif à la Loire et notamment aux bacs, 15 juin 1901 : mention du bac de la Madeleine.

  • Musée de la Marine de Loire de Châteauneuf-sur-Loire, 13 M 3131. Manuscrit d'Henri Chevalleau, garde-port de Neuvy-sur-Loire, 1839.

Documents figurés
  • Document imprimé, Ech. 1/20 000e, détail, 1852. Par Coumes (ingénieur). (site Internet de la DREAL Centre). (cf. illustration n° IVR24_20121800694NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10 000e, 1812, détail. (archives départementales du Cher, 125/1). (cf. illustration n° IVR24_20121800688NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section C1, Ech. 1/2500e, 1812, détail. (archives départementales du Cher, 125/5). (cf. illustration n° IVR24_20121800690NUCA).

  • Encre et aquarelle sur calque, Ech. 1/10 000e, détail, 1858. Par Bernard (ingénieur ordinaire) ; de Marne (ingénieur en chef). (archives départementales du Cher, 3 S 385). (cf. illustration n° IVR24_20121800944NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 1834, détail. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800693NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 115 x 36,5, Ech. de Cassini (11,5 cm = 10 000 m), 1833. Détail. (archives nationales, F 14 6549). (cf. illustration n° IVR24_20121800695NUCA).

Bibliographie
  • Miejac, Emmanuelle, "Histoire des franchissements de la Loire entre Cosne-sur-Loire et Gien du XIIe au XIXe siècle", in : Cahiers d'archéologie et d'histoire du Berry, n° 143, septembre 2000, pp 3-26.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie