Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Dyé-sur-Loire (Loir-et-Cher)

Dossier IA41000791 réalisé en 2010
Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Saint-Dyé-sur-Loire

La ville de Saint-Dyé a connu une certaine notoriété au XVIe siècle de par sa situation proche (environ 5 kilomètres) du château de Chambord construit entre 1519 et 1547. Les matériaux nécessaires aux travaux transitaient en effet par le port de la ville, les routes terrestres étant peu nombreuses et la plupart du temps impraticables. Durant les deux siècles suivants, la ville demeure une étape importante en raison notamment de la présence de la route reliant Orléans à Tours établie sur la rive gauche de la Loire. Cette situation perdure jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, époque à laquelle le relais de Poste quitte la ville (1773) lorsque la route principale longeant le fleuve est déplacée sur la rive droite. Au XIXe siècle, le projet avorté de construction d'un pont suspendu sur la Loire à Saint-Dyé (1837, le pont sera finalement établi à Muides) puis l'inauguration de la voie de chemin de fer Orléans Tours sur la rive droite en 1846 marquent la fin des espoirs pour la ville de renouer avec la prospérité des siècles précédents. Un bac reliant Saint-Dyé et Suèvres est mentionné en 1735 comme appartenant pour moitié aux doyens, chanoines et chapître de Saint-Sauveur de Blois et pour l'autre moitié au Prieur de Saint-Dyé. Ce bac existait depuis au moins le XVIIe siècle. En 1816, le passage bénéficie d'un grand bateau passe-cheval de 11,30 x 1,90 m garni d'un gouvernail, de deux bourdes, d'une corde d'amarrage, d'une voile, d'une poulie, d'un mât et d'un autre passe-cheval. En 1828, le montant du prix annuel de la ferme du bac s'élève à 755 F. L'abordage du bac n'a pas toujours eu lieu au même endroit à Saint-Dyé : tandis que le cadastre napoléonien de 1826 le situe sur la dernière cale amont du port, la carte de Coumes (1848) fixe son emplacement plus près du centre ville. En 1851, l'ingénieur Delaitre rédige un mémoire dans lequel il propose la réalisation d'un barrage destiné à fermer le bras secondaire de la Loire en face de Saint-Dyé pour améliorer le tirant d'eau vis à vis du port. Selon lui, la situation est vraiment délicate car les bateaux ne peuvent plus prendre une charge entière et on doit obligatoirement recourir au chevalage pendant les basses eaux. Il semble que le projet n'aboutisse pas.

Saint-Dyé-sur-Loire possède un seul port établi rive gauche, vis à vis de l'agglomération.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN Paris, F 14 6629. Alignement du quai de Saint-Dyé, 1846.

  • AN Paris, F 556. Rapport de l'inspecteur général Bouchet relatif à la prolongation du port de Saint-Dyé (raccordement du port XVIIIe et d'ouvrages situés en amont du bourg), 29 novembre 1806

  • AN Paris, F 14 6629. Rapport de l'ingénieur Coumes concernant le projet de barrage destiné à fermer le bras secondaire de Saint-Dyé, 1852

  • BN Tolbiac, F 23658 (258). Arrêt du Conseil d'Etat maintenant les chanoines de Saint-Sauveur de Blois dans la propriété du port et du passage de Saint-Dyé, 1750.

  • AD Loir-et-Cher, C 20. Devis et adjudication du chantier de construction du port de Saint-Dyé, 6 et 7 septembre 1769.

  • AD Loir-et-Cher, F 637. Arrêt du Conseil d'Etat du roi maintenant les doyens, chanoines et chapitre de Saint-Sauveur de Blois dans la moitié du port et passage de la rivière de Loire à Saint-Dyé, l'autre moitié appartenant au Prieur de Saint-Dyé, 25 janvier 1735

  • AD Loir-et-Cher, L 752. Le port de Saint-Dyé mesure 300 toises en 1792.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 5. Bac de Saint-Dyé, 1829.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 7. Dégradations du port par les marchands de bois, 1811.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 8. Reconstruction d'un passe-cheval pour le bac de Saint-Dyé, 1810.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 8. Description du matériel naviguant du bac de Saint-Dyé, 1816.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 159. Gardes ports, 1826.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 160. Lettre du maire de Saint-Dyé relative à une demande de réparation du port de Bellais (Bel Air), 1836.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 161. Droits de stationnement perçus par la commune de Saint-Dyé sur le port, 1903 et 1905.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 334. Projet de construction d'un barrage pour fermer le faux-bras de l'île de Saint-Dyé par l'ingénieur Delaitre, 15 juin 1851.

  • AD Loir-et-Cher, 3 S 334. Resauration et construction de rampes d'accès pour les trois bacs de Saint-Dyé, du Vivier (Cour-sur-Loire) et Chouzy, 1851-1855.

  • AD Loiret, liasse 30877. Service spécial de la Loire, renseignements relatifs aux ports de Loire, 27 mai 1860.

  • AD Loiret, 2 S 46. Gardes ports sur la Loire, 1846.

Documents figurés
  • Encre sur papier, Ech. 1/20e et 1/50e, 1856. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 172). (cf. illustration n° IVR24_20104100763NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 42 x 30, Ech. 1/2000e, 1836. Par Humbert (ingénieur ordinaire) ; Nicou (ingénieur en chef). (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 334). (cf. illustration n° IVR24_20104100446NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10 000e, détail, 1826. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 P 2 208/1). (cf. illustration n° IVR24_20104100287NUCA).

  • Encre sur papier, détail, 1848-1851. Par Coumes (ingénieur) ; Delaitre (ingénieur). (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 334). (cf. illustration n° IVR24_20104100294NUCA).

  • Carte postale ancienne. (archives départementales du Loir-et-Cher, 6 Fi 207/6). (cf. illustration n° IVR24_20104100291NUCAB).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1000 toises (environ 1/35 000e), planche n° 60, 20 x 27, vers 1755. (bibliothèque nationale, Cartes et Plans, Ge FF 17578 (res)). (cf. illustration n° IVR24_20114100493NUCA).

Bibliographie
  • Chavigny Jean, "Saint-Dyé-sur-Loire ville d'autrefois", 1978, Blois.

  • Babics Florence, "Les perrés de la Loire", DDE Loiret, novembre 1996, p 53.

  • Dion, "Le val de Loire, étude de géographie régionale", 1934, reprint 1978, p 660

  • Miéjac, Emmanuelle, "Passer la Loire : les lieux de franchissement de la Loire de Cosne-sur-Loire à Chaumont-sur-Loire", Thèse, Université Paris I, sous direction de Léon Pressouyre, 1996-1997.

  • Miéjac, Emmanuelle, « Passer la Loire : les bacs entre Cosne et Chaumont », in : Bulletin des Amis du Musée de la Marine de Loire, n° 80, juillet 1999, pp 6-46

  • Person, Françoise de, "Les mariniers et la construction des châteaux de la Loire", in : La Loire et ses terroirs, 1994, n° 11, pp 54-57.

  • Valette, Jean-Pierre, "Saint-Dyé-sur-Loire", in : Monuments Historiques, Au fil de la Loire, 1991, n° 176, p 10.

  • "Saint-Dyé-sur-Loire", in : Bulletin de la Société des Sciences et Lettres de Loir-et-Cher, 1979, pp 13-19.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie