Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Patrice (Indre-et-Loire)

Dossier IA37005115 réalisé en 2010
Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Saint-Patrice

Il n'y avait pas de bac pour traverser la Loire sur la commune de Saint-Patrice : les voyageurs empruntaient le bac reliant Bréhémont et Saint-Michel-sur-Loire. Les cartes et les plans anciens figurent trois lieudits indiquant la présence de ports à Saint-Patrice (de l'amont vers l'aval) : - le Port Véron est mentionné sur le cadastre de 1829 et sur une carte de la Loire du milieu du XIXe siècle. Il est alors équipé de deux cales abreuvoirs simples orientées vers l'aval. La carte de Coumes de 1848 indique également deux cales à cet emplacement. Le plan des levées de la Loire du milieu du XVIIIe montre que l'endroit servait déjà d'abordage à cette époque. - le Port Plat figure sur la carte de Cassini, sur le cadastre de 1829, sur la carte de la Loire du milieu du XIXe siècle (une cale) et sur la carte de Coumes de 1848 (une cale). En 1847, les habitants de Saint-Patrice se plaignent que les plantations réalisées sur les grèves du Port Plat empêcheront le séchage des chanvres et priveront la commune d'un magasin de sable utile aux constructions. L'administration estime que cette demande n'est pas recevable car il reste suffisament de place pour ces activités. - le Port Charbonnier (étudié) Le port Charbonnier est le plus important de ces trois ports au milieu du XIXe siècle (les deux autres ne figurent pas sur les listes des ports de Loire de 1857 et 1862). Aujourd'hui, ces trois ports sont déconnectés de la Loire. On sait, en outre, qu'une cale de 4 mètres de large sur 50 mètres de long (pente de 0,08 m pm) est construite en 1873 à la Croix Blanche (à proximité de l'actuel lieudit Les Rues), aux frais de la commune par l'ingénieur ordinaire de Basire.

Saint-Patrice est établli sur la rive droite de la Loire. L'aspect du fleuve a beaucoup changé vis à vis de la commune depuis le XIXe siècle en raison notamment d'accumulations de sables et du quasi rattachement de l'île Garaud à la rive droite. Seul le port Charbonnier a été étudié sur la commune.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Indre-et-Loire, C 273. Turcies et levées de la Généralité de Tours, indication des ouvrages à faire en 1788 : mention du port Charbonnier.

  • AN, F 14 6614. Réclamation des habitants de Saint-Patrice au sujet des plantations de la grève du Port Plat, 1847.

  • AD Indre-et-Loire, S 2037. Rapport de l'ingénieur Cormier relatif à la demande du déplacement du port de bac de Bréhémont, 19 septembre 1844.

  • AD Indre-et-Loire, S 2088. Situation du Service de la navigation de la Loire en Indre-et-Loire au 31 octobre 1825, ingénieur en chef Limay : mention du port de Charbonnier.

  • AD Indre-et-Loire, S 5039. Etablissement d'une cale à la Croix Blanche à Saint-Patrice, 1873.

  • AD Loiret, 2 S 102. Liste des ports de Loire en Indre-et-Loire, 1857.

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, section D2, Ech. 1/2500e, détail, 1829. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/232/8). (cf. illustration n° IVR24_20113702660NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section E1, Ech. 1/2 500e, détail, 1829. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/232/9). (cf. illustration n° IVR24_20113702658NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1000 toises (environ 1/35 000e), planche n° 75, 20 x 27, vers 1755. (bibliothèque nationale, Cartes et Plans, Ge FF 17578 (res)). (cf. illustration n° IVR24_20113703212NUCA).

  • Document imprimé avec ajouts à l'encre rouge, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). (cf. illustration n° IVR24_20113702661NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 300 toises, 87 x 22 cm, détail de la feuille 21 (plan 10), milieu XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700025NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 300 toises, 87 x 22 cm, détail de la feuille 21 (plan 10), milieu XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700026NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 300 toises, 87 x 22 cm, détail de la feuille 22 (plan 11), milieu XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700027NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 18 x 13 cm, Ech. 0,001 m pm, 1873. Par De Basire (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5039). (cf. illustration n° IVR24_20063700040NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille 69 (103 x 64 cm), détail, non daté (milieu XIXe siècle). (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700159NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1000e, feuille 70 (103 x 64 cm), détail, non daté (milieu XIXe siècle). (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700161NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10 000e, détail, 1829. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/232/1). (cf. illustration n° IVR24_20113702657NUCA).

Bibliographie
  • Boitard, Franck, "Les ports de Loire Orléanais, Touraine, Anjou, modèles anciens, usages actuels", in : Bull. Soc. Amis du Musée de la Marine de Loire de Châteauneuf-sur-Loire, nov. 1992, n° 68 : mention d'une liste des ports de Loire en 1862 sans précision de cote (AD Loiret).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie