Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Sully-sur-Loire (Loiret)

Dossier IA45002788 réalisé en 2008

Œuvres contenues

Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Sully-sur-Loire

La première mention relative à des aménagements portuaires à Sully remonte à 1379 (aveu rendu au seigneur de Sully citant le port). En 1779, on déplore que les "levées et les rampes qui servent à la décharge des marchandises au port de Sully sont embarrassées par des bois, pierres et autres encombrements au lieu d'être déposées dans les lieux destinés à cet effet". Avant la réalisation du pont suspendu de Sully en 1836, il y avait un bac sur la Loire qui assurait la liaison avec la ville de Saint-Père. Il semble que ce bac était établi à l'endroit même du futur pont (mention d'un accès à la Loire sur des cartes du XVIIIe siècle). Ce bac existait depuis la fin du XIVe siècle période à laquelle le pont franchissant la Loire avait été détruit. L'ingénieur en chef du département du Loiret, Navarre, considère en 1834 que la construction du pont suspendu et le classement de la route départementale qui emprunte cet ouvrage (D 12) vont donner un intérêt nouveau au commerce de la ville et qu'il sera nécessaire de disposer sur chacune des rives du fleuve des ouvrages destinés à l'entrepôt, au débarquement et à l'embarquement des marchandises : à cette date, une adjudication est passée pour la construction d'un port aux abords du pont suspendu. Il semble que ce projet n'a pas abouti. En 1846, l'ingénieur Delaitre souligne à nouveau l'importance de Sully : toutes les marchandises en provenance de Sologne et d'une partie du Berry empruntent le pont pour prendre la voie fluviale. Le transport du bois notamment s'y fait sur une assez grande échelle. Au milieu du XIXe siècle, il existe deux ports à Sully, le port au bois et le port de Saint-Germain, auxquels il faut ajouter quatre cales abreuvoirs simples qui n'ont pu, faute de données historiques, être rattachées à un port. On note également la mention sur une carte datée de 1858 de deux cales situées en amont du parc du château de Sully et sur le cadastre du toponyme "Port à Chambert" à l'extrémité ouest de la commune. Ces éléments non pas été repérés sur le terrain. En 1843, à la demande du Conseil général, on projette de créer une gare d'eau à Sully, à l'embouchure "des rivières de Change et du rû d'Oison", pour remplacer celle de la Ronce à Lion-en-Sullias. Cette gare, finalement non réalisée, aurait présenté une superficie de 4 hectares et aurait pu abriter 130 à 140 bateaux pendant les crues et les glaces. En 1854, le garde-port Etienne Vié en résidence à Sully surveille les ports de Sully, de Saint-Père, de Saint-Thibault et de Saint-Benoit-sur-Loire.

Les structures portuaires repérées d'amont en aval à Sully-sur-Loire (rive gauche) sont les suivantes : deux cales abreuvoirs simples en amont du pont routier (vis à vis du château), une cale abreuvoir simple entre les deux ponts, le port de Saint-Germain en aval du pont de chemin de fer (une cale abreuvoir simple et une cale en tablier), l'ancien port au bois et une cale abreuvoir simple au lieudit "les Quatre Vents".

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN, F 14 6639. Rapport de l'ingénieur en chef du département du Loiret, Navarre, sur l'état de la navigation de la Loire et sur les moyens de l'améliorer, 11 février 1834.

  • BN Tolbiac, F 23658 (553). Arrêts du conseil d'Etat du roi relatif au tarif du bac de Sully, 1736 et 1750.

  • AN, F 14 6640. Proposition par le conseil général du Loiret d'établir une gare d'eau à Sully en remplacement de celle de la Ronce à Lion-en-Sullias, 1842.

  • AN, H 4 2994 2, dossier 98. Bac et péages par eau à Sully, XVIIIe siècle.

  • AD Loiret, 2 S 83. Plaintes relatives au peu de largeur donné au quai de Sully, 1808.

  • AD Loiret, 2 S 83. Courrier du Préfet à l'ingénieur en chef du Loiret lui demandant s'il serait possible d'établir une rampe en face du moulin de Louanne pour faciliter les approvisionnements de jards sur la route d'Orléans à Sancerre, 27 octobre 1829.

  • AD Loiret, 2 S 83. Bac de Sully, estimation du matériel en 1836.

  • AD Loiret, 2 S 83. Projet sans suite de créer une gare d'eau à Sully à la demande du Conseil général, 1843.

  • AD Loiret, 2 S 83. Rapport de l'ingénieur ordinaire Delaitre, 18 juillet 1846, relatif à la construction d'un port de débarquement et d'embarquement à Sully (port de Saint-Germain).

  • AD Loiret, 2 S 83. Demande du conseil municipal de Sully de supprimer les 9 rampes du port au bois, 10 octobre 1884.

  • AD Loiret, 2 S 95. Noms et fonctions de certains gardes-ports, 15 mars 1854.

  • AD Loiret, 2 S 100. Etat nominatif des gardes-ports commissionnaires attachés à la police des ports et à la garde des marchandises dans l'étendue de la deuxième subdivision, 31 juillet 1852 par le conducteur Marchal : description sommaire des deux ports de Sully à cette date.

  • AD Loiret, liasse 30877. Liste des ports et bas-ports exécutés en partie par l'Etat, 27 mai 1860.

  • AD Loiret, liasse 30921. Défense de Sully, rive gauche, rapport de l'ingénieur ordinaire, 4 mars 1868 : projet d'exhausser le port de Saint-Germain.

  • AD Loiret, liasse 30938. Projet de construire un port à Sully, 1846.

  • AD Cher, C 118. Procès verbal de l'ingénieur Normand, 7 août 1779, constatant l'encombrement des levées et rampes au port de Sully.

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1000 toises (environ 1/35 000e), planche n° 47, 20 x 27, vers 1755. (bibliothèque nationale de France, Cartes et Plans, Ge FF 17578 (res)). (cf. illustration n° IVR24_20114501135NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e, détail, 1834. Par Navarre (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, CP F 14 10066/1, dossier 1, pièce 1). (cf. illustration n° IVR24_20094500170NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, section A, détail, 1848. (archives départementales du Loiret, 3 P 315). (cf. illustration n° IVR24_20094500169NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2500e, section X, détail, 1809. (archives départementales du Loiret, 3 P 315). (cf. illustration n° IVR24_20094500168NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/1250e, section A, détail, 1809. (archives départementales du Loiret, 3 P 315). (cf. illustration n° IVR24_20094500166NUCA).

  • Encre sur papier, détail. (archives départementales du Loiret, 2 S 83). (cf. illustration n° IVR24_20094500163NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1000 toises, détail. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 10066/4, dossier 4, pièce 5). (cf. illustration n° IVR24_20094500164NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 400 toises, 94 x 36,5. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/4, dossier 4, pièce 3). (cf. illustration n° IVR24_20074500601NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/5000e, 40 x 103, 1846. (archives départementales du Loiret, 2 S 83). (cf. illustration n° IVR24_20064500243NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 500 toises, XVIIIe siècle, détail. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/3). (cf. illustration n° IVR24_20084501097NUCA).

  • Photographie aérienne, 1949. (cf. illustration n° IVR24_19924500392N).

  • Aquarelle sur calque toilé, détail. Par Rocheu (arpenteur juré). (collection particulière). (cf. illustration n° IVR24_19874500280XA).

Bibliographie
  • Miéjac, Emmanuelle, "Passer la Loire, les bacs entre Cosne et Chaumont-sur-Loire", in : Bulletin des Amis du Musée de la Marine de Loire, n° 80, septembre 1999, pp 6-46.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie