Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tracy-sur-Loire (Nièvre)

Dossier IA58001111 réalisé en 2012

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Aires d'études Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Tracy-sur-Loire

Des vestiges de deux ponts antiques ont été retrouvés dans le lit de la Loire entre Tracy-sur-Loire et Saint-Thibault, en amont du pont actuel. D'après les analyses dendrochronologiques, ces deux ouvrages datent du IIe siècle ap. J-C. Le premier était tout en bois (début du IIe siècle ap. J-C). et le second en bois également mais reposant sur des piles en pierre (début de la seconde moitié du IIe siècle ap. J-C). La différence d'axe de ces deux ponts résulte probablement d'une modification du tracé du fleuve. Durant plusieurs siècles, le lieu est privé de pont sur le fleuve et la traversée s'effectue au moyen d'un bac. Ce dernier est supprimé lorsqu'un pont suspendu est construit entre Saint-Thibault (Saint-Satur) et la Roche (Tracy-sur-Loire) en 1834. Outre le bac cité ci-dessus, la carte de la Loire de 1833 signale la présence d'une seconde traversée du fleuve entre le bourg de Tracy et le lieudit la Gargaude (commune de Thauvenay). Ce passage est mentionné de 1807 à 1834. Enfin, un arrêt du Conseil d'Etat daté de 1731 maintient le sieur Estut dans un droit de bac sur la Loire au port de Tracy appelé le "port à la Verse" (actuellement "les Girarmes"). Ce port est également signalé sous le nom de "port à la nersse" sur le plan du comté de Sancerre dressé par Barbier en 1674. Ce dernier bac ne fonctionne plus au début du XIXe siècle (non signalé sur la carte de 1833). Dans une pétition signée en 1809, des commissionnaires de vins pour Paris demeurant à Pouilly s'opposent à l'établissement d'un garde-port sur les ports de Pouilly, Tracy, Saint-Thibault, les Vallées (Couargues) et les Barreaux (Herry). Ce document ainsi que la mention d'un garde-port au "port de Tracy" en 1812 prouve que ce port servait au commerce de marchandises et notamment du vin. La localisation de ce site portuaire n'est pas précisée (vis à vis du bourg de Tracy ?).

Située rive droite, la commune de Tracy-sur-Loire a bénéficié de plusieurs lieux d'abordage (de l'amont vers l'aval : port de bac de la Verse, port de bac et de commerce de Tracy, port de bac près du lieudit La Roche) mais il semble que ceux-ci n'aient pas été équipés d'ouvrages maçonnés ou que ces derniers, s'ils ont existé, ne soient plus visibles. Le port des Loges situé à la limite des communes de Pouilly-sur-Loire et de Tracy-sur-Loire a été rattaché à cette dernière commune.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AF, F 14 6670. Projet de construire un nouveau port au village des Loges, 1843-1844 : rapport de l'ingénieur Mutrécy-Maréchal du 18 novembre 1843.

  • AN, F 14 589. Courrier du commissaire général de la navigation adressé au directeur général des Ponts-et-Chaussées le 21 janvier 1809 et relative à une pétition des commissaires de vins pour Paris demeurant à Pouilly.

  • BN Tolbiac, F 23656 (595). Arrêt du Conseil d'Etat qui maintient le sieur Estut dans un droit de bac sur la Loire au port de Tracy appelé port à la Verse, 21 janvier 1731.

  • AD Cher, C 118. Observations relatives au projet de construction d'un quai au port de Saint-Thibault, 14 juillet 1784, par Grangier : mention de la pierre et du moellon provenant des Loges qu'il ne faut pas prendre car de très mauvaise qualité.

  • AD Cher, 3 S 21ter. Liste des bacs sur la Loire entre le Bec d'Allier et Léré établie par le conducteur des Ponts-et-Chaussées, 10 février 1834.

  • AD Cher, 2 Z 1207. Mention en 1812 d'un garde-port aux ports de Pouilly et de Tracy : Jean Bonin.

  • AD Nièvre, S 7014. Adjudications du bac de Tracy, 1813-1828.

  • AD Nièvre, S 7043. Bac de Tracy, 1807-1834.

  • AD Nièvre, S 10894. Approbation du projet de port aux Loges (communes de Pouilly-sur-Loire et Tracy-sur-Loire) le 16 avril 1844.

  • AD Nièvre, S 10894. Adjudication du port des Loges (communes de Pouilly-sur-Loire et Tracy-sur-Loire) au sieur Moreau le 20 mai 1844.

  • AD Nièvre, S 10894. Lettre du maire de Pouilly au préfet de la Nièvre, 3 septembre 1844, relative au port des Loges (communes de Pouilly-sur-Loire et Tracy-sur-Loire) en cours de construction.

  • AD Nièvre, S 10894. Port aux Loges (communes de Pouilly-sur-Loire et Tracy-sur-Loire), 14 octobre 1844, le ministre des Travaux publics autorise le prolongement d'un aqueduc et l'établissement de deux rampes d'abordage sur ce port.

  • Musée de la Marine de Loire de Châteauneuf-sur-Loire, 13M3131. Manuscrit du garde-port de Neuvy-sur-Loire, Henri Chevalleau, 1839 (mention du port de Tracy).

Documents figurés
  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1000 toises (environ 1/35 000e), 20 x 27 cm, vers 1755. (bibliothèque nationale, Cartes et Plans : GeFF 17578 (res)). (cf. illustration n° IVR24_20111800307NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, ech. de 500 toises, feuille 40, 96,5 x 49 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 7111). (cf. illustration n° IVR24_20125800488NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2500e, 66 x 103 cm, 1837. (archives départementales du Cher, Plan 2 U 576 (22)). (cf. illustration n° IVR24_20121800958NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, 115 x 36,5 cm, détail, Ech. de Cassini (11,5 cm = 10 000 m), 1833. (archives nationales, F 14 6549). (cf. illustration n° IVR24_20121800807NUCA).

  • Document imprimé avec ajouts à l'encre, Ech. 1/20 000e, 36 x 124 cm (feuille 3), détail. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121801089NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, 50ème feuille, 1851, détail. Par Zeiller (ingénieur), Grenier, Auguste (ingénieur). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800229NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1400 toises, 1727-1730, détail. Par Matthieu (ingénieur). (école nationale des Ponts-et-Chaussées, Folio 4969). (cf. illustration n° IVR24_20125800230NUCA).

  • Dessin aquarellé à l'encre réhaussé de lavis, 84x57cm, 1744-1751. Echelle 600 toises (environ 1/8666), détail. Par Trudaine (ingénieur). (archives nationales, F14 *8467, pl. 11). (cf. illustration n° IVR24_20031800282XA).

  • Document imprimé, Ech. 1/20 000e, détail, 1852. Par Coumes (ingénieur). (site Internet de la DREAL Centre). (cf. illustration n° IVR24_20125800231NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10 000e, 1839, détail. (service des impôts de Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800232NUCA).

  • Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10 000e, 1839, détail. (service des impôts de Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800233NUCA).

  • Encre et lavis, Ech. 1/4000e, 307 x 184 cm, détail, 1674. Par Barbier (ingénieur et professeur de mathématiques). (archives nationales, NI Cher 3). (cf. illustration n° IVR24_20031800299XA).

Bibliographie
  • Dumont, Annie, "Les ponts romains de Saint-Satur", in : Loire et terroirs, n° 67, hiver 2008-2009, pp 70-71.

  • Dumont, Annie, Bouthier, Alain, "Franchir la Loire à l'époque gallo-romaine : les ponts de Saint-Satur", in : Loire et terroirs, n° 54, septembre 2005, pp 32-36.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mauret-Cribellier Valérie