Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les fermes de Brunelles (Arcisses depuis 2019)

Dossier IA28000102 réalisé en 2008

Fiche

Repères historiques :

Sur les 75 fermes recensées sur le territoire communal de Brunelles, 57 apparaissent en plan sur le cadastre de 1811. La plupart du temps construites aux 17e et 18e siècles (comme l'attestent certains témoins architecturaux, quelques dates portées ou documents d'archives), elles ont été en partie (ou complètement) remaniées dans la seconde moitié du 19e siècle et dans la première moitié du 20e siècle. Les fermes sont, en majorité, regroupées au sein de hameaux de petites dimensions (de deux à cinq fermes). Les fermes isolées sont de taille plus importante ; elles se sont agrandies suivant l'évolution de leurs besoins, en conservant leurs bâtiments et en les rehaussant parfois. A la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, les volumes des bâtiments d'exploitation augmentent proportionnellement aux besoins de stockage. Un nouveau type d'habitat se développe séparément au sein des fermes isolées : le logis à étage qui s'apparente aux maisons de maître (à 3 ou 5 travées, couverte d'un toit à longs pans et croupes). Il résulte bien souvent de la prospérité agricole que connaît le secteur à partir de 1850.

Montloin, ferme (sélectionnée).Montloin, ferme (sélectionnée).

Structure et composition d'ensemble :

Parmi les 75 fermes recensées, 13 sont isolées et 62 se situent au sein de hameaux. Les compositions d'ensemble des bâtiments sont diverses, même si la forme dite "bloc à terre" reste prépondérante avec 34 fermes sur les 75 étudiées. Elles adoptent un plan rectangulaire où sont situés sous un même toit le logis et les dépendances agricoles. La plupart des fermes s'organisent autour d'une cour, certaines de forme en "U" (cinq occurrences) et d'autres un "L" (neuf). Les fermes isolées sont les plus importantes en dimensions : elles comptent plus de bâtiments et des bâtiments de plus grands volumes. Les bâtiments d'exploitations sont majoritairement la grange, l'étable-écurie, le toit à porcs et parfois un fournil indépendant. Le matériau de couverture le plus répandu est la tuile plate. Les murs sont en moellons de calcaire et silex (pour les soubassements). Les ouvertures sont majoritairement quadrangulaires et en pierre de taille de calcaire, à l'exception de bâtiments aux ouvertures transformées ou rehaussées (brique employée tardivement).

La brosse, ferme (selectionnée).La brosse, ferme (selectionnée).

Aires d'études Parc naturel régional du Perche
Dénominations ferme
Adresse Commune : Brunelles
Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 20e siècle

Typologies ferme bloc à terre (34), ferme bloc en rez-de-chaussée surélevé (4), ferme bloc à juxtapositions longitudinales (18), ferme bloc à dépendances en basse goutte (5), ferme bloc en équerre (9), ferme au logis indépendant (5)
Décompte des œuvres bâti INSEE 185
repérées 75
étudiées 6
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent