Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les fermes et les maisons de Champrond-en-Perchet

Dossier IA28000147 réalisé en 2008

Fiche

Voir

Repères historiques :

Parmi les vingt édifices repérés (trois maisons, dix-sept fermes), sept ont été sélectionnés et étudiés (deux maisons et cinq fermes) : ils font l'objet d'un dossier individuel. Les deux maisons sélectionnées font partie d'un alignement avec une ancienne maréchalerie - l'ensemble étant étudié dans un seul dossier individuel.

Bourg, alignement de deux maisons jumelées en rez-de-chaussée et d'une ancienne maréchalerie (édifice étudié).Bourg, alignement de deux maisons jumelées en rez-de-chaussée et d'une ancienne maréchalerie (édifice étudié).

Bien que des constructions (probablement des maisons) figurent en plan sur le cadastre de 1811 aux emplacements des trois maisons repérées, elles ont été reconstruites dans la seconde moitié du 19e siècle (probablement au quatrième quart du 19e siècle). Quant aux fermes, même si bon nombre d'entre elles semblent en partie remonter au 18e siècle (La Lune Noire, La Motte), elles ont, dans l'ensemble, été complétées, remaniées et/ou reconstruites dans la seconde moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle (Bray, Les Gestières, La Jubaudière).

Structure et composition d'ensemble :

Les trois maisons repérées se situent le long de la route départementale 922, en retrait par rapport à la voie. Cet axe représente la limite communale ouest avec Trizay-Coutretot-Saint-Serge. Les deux maisons alignées (et sélectionnées) sont en rez-de-chaussée et surmontées d'un comble. Une ou deux pièces composent le rez-de-chaussée. Une dernière maison comprend un étage carré et une façade ordonnancée et rythmée par des travées. Dans l'ensemble, les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit plein. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en brique ou font alterner la brique et la pierre de taille. Les toits sont à longs pans couverts en tuile plate.

La Lune Noire, ferme bloc à terre (étudiée).La Lune Noire, ferme bloc à terre (étudiée).La Bouillère, ferme bloc à terre en équerre (repérée, non étudiée).La Bouillère, ferme bloc à terre en équerre (repérée, non étudiée).

Parmi les dix-sept fermes repérées, neuf se situent au sein d'un écart et huit sont isolées. L'analyse de leur composition d'ensemble montre une prédominance des fermes de type « bloc à terre » avec douze spécimens. Trois fermes s'organisent autour d'une cour ouverte en "U" ; une adopte un plan en "L". Les fermes isolées sont les plus importantes en ce qui concerne le nombre de bâtiments et leur volume. Les murs sont en général en moellons de calcaire parfois associé au grès couverts d'un enduit à pierre vue (moins souvent d'un enduit plein). Les soubassements des murs sont souvent en moellons de silex. Plusieurs fermes conservent des vestiges de pans de bois hourdés de torchis sur leur pignon (la Flaudière, la Lune Noire). Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille de calcaire ou en brique (ou les deux) pour les constructions tardives (ou remaniements) de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle. Les toits sont à longs pans couverts en tuile plate.

Aires d'études Parc naturel régional du Perche
Dénominations ferme, maison
Adresse Commune : Champrond-en-Perchet
Typologies maison en rez-de-chaussée (2), maison à étages (1), ferme bloc à terre (12), ferme en RDC surélevé (1), ferme bloc en équerre (2), ferme bloc à juxtapositions (1), ferme, logis indépendant (1)
Décompte des œuvres bâti INSEE 183
repérées 20
étudiées 7
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent