Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les maisons de la Vallée de la Brenne

Dossier IA37004948 réalisé en 2010

Fiche

Voir

Parmi les 568 maisons repérées, 64 ont été sélectionnées dans le cadre de l'étude et ont fait l'objet d'un dossier individuel.

Repères historiques :

Situées pour l'essentiel dans les bourgs et villes, les maisons repérées sont construites entre le 16e siècle et le milieu du 20e siècle.

Sur 568 maisons, 379 sont présentes sur les plans cadastraux napoléoniens (datés entre 1816 et 1835 selon les communes) et 189 sont postérieures aux cadastres anciens. Cependant, sur les 379 antérieures aux cadastres anciens, 327 ont fait l'objet de modifications (augmentation ou destruction puis reconstruction).

21 dates portées ont pu être observées : une du 16e siècle, une du 17e siècle, trois du 18e siècle, huit du 19e siècle et huit de la première moitié du 20e siècle.

Maison à façade en pierre de taille plaquée au 19e siècle sur un édifice plus ancien. Reugny, 9 rue Edmond Chéhedoux.Maison à façade en pierre de taille plaquée au 19e siècle sur un édifice plus ancien. Reugny, 9 rue Edmond Chéhedoux.

Implantation et orientation :

460 maisons sont construites directement sur rue, tandis que 108 maisons possèdent une cour ou un jardin entre la maison et la rue.

190 maisons ont leur pignon ou leur croupe donnant directement sur la rue ou orienté vers la rue,

et 378 maisons possèdent leur mur gouttereau sur rue ou orienté vers la rue.

Maisons à pignons sur rue, perpendiculaires au coteau, dont l'entrée se fait depuis la cour placée devant le mur gouttereau. Chançay, rue des Violettes.Maisons à pignons sur rue, perpendiculaires au coteau, dont l'entrée se fait depuis la cour placée devant le mur gouttereau. Chançay, rue des Violettes.

Étages :

Maisons en rez-de-chaussée, avec et sans étage de comble. Reugny, rue Georges Courteline.Maisons en rez-de-chaussée, avec et sans étage de comble. Reugny, rue Georges Courteline.

Sur 568 maisons :

240 sont en rez-de-chaussée,

317 ont un étage carré,

11 deux étages carrés, et 261 possèdent un étage de comble. Maisons, à gouttereaux sur rue, à un étage carré. Château-Renault, 21-23-25 rue de la République.Maisons, à gouttereaux sur rue, à un étage carré. Château-Renault, 21-23-25 rue de la République.

Détail d'un type de corniche mouluré présent sur plusieurs maisons du bourg de Neuillé-le-Lierre.Détail d'un type de corniche mouluré présent sur plusieurs maisons du bourg de Neuillé-le-Lierre.

233 maisons possèdent un cordon marquant la séparation entre les étages et 452 maisons possèdent une corniche.

Détail d'un type de corniche à plusieurs rangées de briques, dont un rang à briques placées obliquement, présent sur plusieurs maisons du bourg de Villedômer.Détail d'un type de corniche à plusieurs rangées de briques, dont un rang à briques placées obliquement, présent sur plusieurs maisons du bourg de Villedômer.

Matériaux employés (gros-oeuvre) :

Le calcaire est le matériau le plus utilisé sous forme de moellon (présent sur 511 maisons) presque toujours enduit ou crépi.

La pierre de taille est présente sur 549 maisons (encadrement des baies, chaînes d'angles, cordons, corniches) mais seules 87 d'entre elles possèdent au moins une façade entière en pierre de taille.

Maison à façades, encadrements des baies, cordon, et corniche en pierre de taille. Vernou-sur-Brenne, 11 rue Anatole France.Maison à façades, encadrements des baies, cordon, et corniche en pierre de taille. Vernou-sur-Brenne, 11 rue Anatole France.

Maison utilisant partiellement la brique comme gros-oeuvre. Neuillé-le-Lierre, 27 rue Nationale.Maison utilisant partiellement la brique comme gros-oeuvre. Neuillé-le-Lierre, 27 rue Nationale.

49 maisons utilisent la brique.

Une quinzaine de maisons repérées sont en pan de bois, mais il est vraisemblable que d'autres pan de bois soient cachés sous enduit.

Maison utilisant le pan de bois. Vernou-sur-Brenne, 1 place du Centenaire.Maison utilisant le pan de bois. Vernou-sur-Brenne, 1 place du Centenaire.

Formes des toits et matériaux de couverture :

Forme des toits :

  • 351 maisons ont un toit à longs pans, dont 26 avec au moins un pignon découvert ;
  • 197 un toit à longs pans et croupe(s) ou 1/2 croupe(s) ;
  • 15 un toit brisé ;
  • 4 un toit en appentis et 1 un toit terrasse.

Matériaux employés pour les toits :

  • 430 maisons utilisent l'ardoise comme matériau de couverture,
  • 108 la tuile plate,
  • 16 les deux conjointement,
  • 13 la tuile mécanique.

Aires d'études Vallée de la Brenne
Dénominations maison
Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Pays Loire Touraine - Paucton Arnaud