Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Levroux : statue, Berger allongé (Berger couché sur le ventre)

Dossier IM36002944 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations statue
Titres Berger endormi
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire - Levroux
Adresse Commune : Levroux
Adresse : place de l'Hôtel-de-ville

Le plâtre est modelé en 1906 et exposé la même année au Salon des artistes français (n°3407) où il reçoit une médaille de 3e classe, deux ans après l'achat par l’État du Berger debout (jardin de la préfecture de l'Indre) ; une réduction en bronze au quart est acquise par l’État en 1917 et déposée au musée de Tours en 1923. Un exemplaire grandeur d'exécution en plâtre patiné est acheté par la ville de Châteauroux en 1907 (musée de Châteauroux).

Cette transcription en pierre date de 1917-1923 et est exécutée pour le maire Me Bouillon qui la donne à la Ville ; elle est alors placée dans le jardin public de la ville, puis déplacée à son emplacement actuel en 1994.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1917, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Nivet Ernest,
Ernest Nivet (1871 - 1948)

D'abord élève de Falguière à l'École des Beaux-Arts de Paris, il est ensuite engagé comme praticien dans l'atelier de Rodin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature

La statue en pierre est placée sur un socle moderne en pierre portant un cartel. La pierre porte encore les traces de gradine large sur les parties non modelées à grands traits.

Catégories sculpture
Matériaux pierre
Mesures h : 60.0 centimètre
l : 190.0 centimètre
la : 56.0 centimètre
Iconographies homme
berger
sabot
réflexion
Précision représentations

Le berger est représenté en habit simple avec un chapeau mou et un sabot glissant de son pied ; il est couché sur le ventre, les mains sous le menton, en pleine rêverie.

Inscriptions & marques signature, sur l'oeuvre, gravé
inscription concernant l'iconographie, sur socle indépendant, gravé
inscription concernant l'auteur, sur socle indépendant, gravé
Précision inscriptions

Signature (sur la terrasse au pied à dextre) : E. NIVET - Titre de l’œuvre (erroné) et inscription concernant l'auteur (sur une plaque placée sur le côté long du socle) : Le berger couché / Ernest NIvet (1871-1948).

États conservations altération biologique de la matière
Précision état de conservation

La pierre a subi plusieurs altérations : bord du chapeau cassé, mousses.

Critères pour la protection au titre des Monuments historiques :

- Œuvre très liée à son territoire : sculpteur Indrois né à Levroux, don du maire dans les années 1930, sujet représenté tiré des plaines de Champagne berrichonne toutes proches.

- Représentativité de son époque d'exécution par sa catégorie (statue décorative destinée à un jardin public et non hommage à un grand homme) et son matériau (pierre dure traitée à grands traits).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit MH, 2017/04/04
Précisions sur la protection

Inscription MH le 04/04/2017, publication au Journal Officiel le 03/05/2018 : La statue « Le berger allongé » dite aussi « Le berger couché sur le ventre », avec son socle, telle que représentée sur le plan annexé à l'arrêté, et située place de l'Hôtel de Ville (domaine public non cadastré).

Annexes

  • Archives nationales. F21/4166. Achat d'une statue "Berger couché" de Nivet (Dossier 75).

    Rapport de l'Inspecteur des Beaux-Arts du 12 septembre 1917 sur l'opportunité de l'achat de la réduction au quart en bronze (déposée au Musée de Tours).

    « Comme traduction définitive, le bronze de M. Ernest Nivet ne mérite que des éloges. De l'examen auquel, suivant vos instructions du 11 courant, j'ai procédé au Dépôt des marbres, il m'a paru échapper à toute critique. La matière est belle, la fonte très réussie, les reprises délicatement traitées ; la patine est chaude et vibrante. Le sujet, malheureusement, ne me semble pas à la hauteur de l'exécution.

    Cette statue, ou mieux cette statuette, car le Berger couché est au « quart de nature » figure un jeune homme à plat ventre sur le sol, le visage à peine visible et n'offrant aux regards du public que les parties les moins expressives de son individu. Cette étude appartient, je le sais, à la série d'impressions champêtres, dont M. Ernest Nivet (demeuré l'homme de sa province, car il est fixé à Châteauroux) a envoyé des spécimens plus ou moins réussis à nos derniers salons, mais comporte-t-elle le minimum d'intérêt indispensable pour recevoir, dans une de nos collections publiques, une affectation définitive ?

    C'est là une question à laquelle je n'oserais répondre affirmativement. (...) »

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales. F21/4166. Achat d'une statue "Berger couché" de Nivet (Dossier 75).

Bibliographie
  • LACOUR, Francesca. Sur les Pas d’Ernest Nivet dans l’Indre. Œuvres de plein air (1899-1947). Châteauroux : Amis d’Ernest Nivet, 1998.

  • TILLIER, Bertrand. Ernest Nivet - Le paysan, la terre et le sculpteur (1871-1948). Paris : Séguier, 2001.

Périodiques
  • "Les Salons de 1906" (reproduction du "Berger couché"). Le Mois littéraire et pittoresque, VIIIe année, tome 16, Juillet 1906, p.31.

  • LACOUR, Lucien. Ernest NIvet : le temps des "Bergers". Revue de l'Académie du Centre, 122e année, 1998. p. 131-149.

    p. 131-149

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Chambrion Matthieu - Jouanneaux Françoise