Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Collège d'Enseignement technique de Loches, puis Lycée Émile Delataille, actuellement Lycée Thérèse Planiol - site Delataille

Loches : Lycée Thérèse Planiol - site Delataille, décor mural

Dossier IM37001729 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations revêtement intérieur, revêtement mural
Aire d'étude et canton Région Centre-Val de Loire
Adresse Commune : Loches
Adresse : place des Prébendes

Fabio Rieti est désigné par l'arrêté du Préfet d'Indre-et-Loire en date du 24 janvier 1978, après avis de la 1ère Section de la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics dans sa séance du 30 novembre 1977, pour concevoir une œuvre au titre du 1% artistique. L'œuvre est réalisée en 1978 pour la somme de 47 901 francs.

L'artiste s'est attaché à créer une ambiance de place publique dans un décor de ruelles et de maisons. L'oeuvre est partiellement conservée, seuls les revêtements muraux sont encore en place.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1978, daté par source
Auteur(s) Auteur : Rieti Fabio,
Fabio Rieti

https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cr4edj/r8EKMeX


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
créateur, attribution par source

L'artiste a conçu un décor en trompe l’œil qui recouvre trois murs. Les revêtements muraux en céramique peinte représentent des ruelles en perspective, des bâtiments ou des personnes ainsi que des animaux. À l'origine, la décoration couvrait l'espace complet : sol, murs et plafond. Le sol, réalisé en mosaïque de grès céramique de 5 centimètre par 5 centimètre, imitait un pavage urbain en continuité avec le faux pavage des ruelles du décor mural afin d'accentuer l'impression de place publique. Sur le sol figuraient les fausses ombres portées d'objets tels que six bornes en béton époxy disposées en deux groupes de trois, un gros olivier central en béton entouré d'un banc circulaire. Tous ces objets étaient peints ou revêtu de mosaïque. Le plafond, répétant la forme hexagonale du sol, était peint en faux ciel et recevait une peinture imitant le feuillage du faux olivier central.

Aujourd'hui seul subsiste une partie du décor mural.

Catégories céramique, mosaïque, peinture, sculpture
Matériaux grès céramique
peint
béton
Précision dimensions

Surface de la cafétéria : murs = 50 m2 ; plafond et sol = 80 m2 chacun. Dimension des bornes : hauteur et diamètre = 0.5 mètre. Dimension de l'olivier : diamètre à la base = 1 m ; branches = 3,6 m.

Iconographies architecture urbaine, chien, oiseaux, pigeons, chat, personnage, enfant, adulte, fille, garçon, église, ruelle, échoppe, grenouille, statue, bassin, arbre, immeuble, héron, tortue, porte, vue d'architecture, représentation humaine, représentation animalière
États conservations altération de l'épaisseur de la matière
bon état
oeuvre incomplète
Précision état de conservation

Le revêtement mural présente un bon état général malgré quelques carreaux fissurés et quelques lacunes. Toutefois, certains éléments de cette œuvre ont été modifiés. En effet, après avoir été installée à l'extérieur, la sculpture centrale en forme d'olivier a subi d'importantes dégradations dues aux conditions climatiques. De plus, le plafond ayant été abaissé, la partie haute du décor mural a disparue.

Contexte initial de la commande artistique

maîtrise d'ouvrage Etat
Procédure de la commande un pour cent
Forme de la commande artistique directe
Statut de la propriété propriété de la région

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN 19880466 art. 119. Projet Rieti pour le collège d'enseignement technique de Loches, commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture, 1971-1980.

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2148 W 324. Lycée de Loches, travaux de décoration. 1976-1978.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Quillivic Claude - Fouré Céline