Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement concerté Depallier

Dossier IA45003072 inclus dans Les lotissements d'Orléans (1880-1970) réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Depallier
Parties constituantes non étudiées maison, immeuble, cour, jardin
Dénominations lotissement concerté
Aire d'étude et canton Commune d'Orléans
Adresse Commune : Orléans
Adresse : impairs de 13 quater à 17 bis rue du Faubourg-Saint-Jean
Cadastre : 2008 AM 201 à 205

Le lotissement est réalisé en 1912 par René Depallier, alors directeur de la fabrique de Corsets située aux n° 13 bis et 13 ter rue du Faubourg Saint-Jean. René Depallier, déjà promoteur d'une petite cité ouvrière construite en 1904 dans le même quartier (cité René-Depallier), fait bâtir un ensemble immobilier destiné à la location comportant un immeuble avec boutique en rez-de-chaussée et quatre maisons.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1912, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Depallier René,
René Depallier (1871 - 1925)

Directeur de la fabrique de lingerie-corseterie située aux n° 13 bis et 13 ter rue du Faubourg Saint-Jean à Orléans. Cette entreprise familiale avait été créée en 1869 par sa mère, Marie Bathilde Gressard. Dans les années 1895, une succursale est installée à Paris. En 1896, après avoir pris la succession de sa mère, René Depallier s'associe avec son beau-père Auguste Desjouis pour former la société "Desjouis-Depallier". En 1964, elle devient société anonyme sous le nom "Depallier-Prestige". (sources : BERCHON, Anne-Isabelle. "Dossier de protection du château et parc de la Godinière, Brinay, Cher". Juin 2020.)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
promoteur, attribution par source

Le lotissement Depallier est implanté rue du Faubourg Saint-Jean en face de l'ancienne fabrique de corsets Desjouis-Depallier et comprend cinq lots. L'angle de la rue des Maltôtiers est occupé par un immeuble (n° 13 quater rue du Faubourg Saint-Jean) marqué par un pan coupé et comportant une boutique en rez-de-chaussée, Cet immeuble à deux étages carrés, construit en pierre de taille et en moellon enduit, est couvert d'un toit en ardoise à deux pans et croupe. La façade est soulignée par l'emploi de la brique crue et silico-calcaire au niveau des encadrements de baies, des cordons, des allèges et de la corniche, et de linteaux métalliques (côté cour). Les quatre autres lots (n° 15 à 17 bis rue du Faubourg Saint-Jean) sont occupés par deux paires de deux maisons jumelées bâties à l'aplomb de la voie en mitoyen et disposant d'un jardin en fond de parcelle. Ces maisons comportent un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, deux étages carrés couverts d'un toit en ardoise. Chacune des deux paires, qui présentent la même élévation à trois travées, est individualisée par sa mise en oeuvre et son décor. Aux n° 15 et 15 bis, le rez-de-chaussée en pierre de taille est surmonté de deux niveaux en brique silico-calcaire. La brique est par ailleurs utilisée pour souligner les allèges, les encadrements de fenêtres, les larmiers ou est traitée en motifs décoratifs de "tiretés" et dents d'engrenage. Aux n° 17 et 17 bis, les façades sont enduites et l'emploi de la brique silico-calcaire est limité aux encadrements de baies (piédroits et arcs segmentaires). Les garde-corps en ferronnerie présentent des motifs de branches de lauriers. Les quatre maisons ont été conçues selon la même distribution. Un couloir latéral dessert au rez-de-chaussée un salon, une salle-à-manger, une cuisine et une véranda côté jardin. Le premier étage se compose de trois chambres, d'un cabinet de toilette et des W.C. Enfin, deux chambres de maître (appellation de la fiche auxiliaire cadastrale) et deux chambres de domestiques occupaient l'étage de comble.

Murs brique
brique silico-calcaire
métal
enduit
pierre de taille
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans brisés
toit à deux pans
croupe
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales et communautaires d'Orléans ; série 1 G, GF 69. Cadastre et Impôts directs. État parcellaire, section E. 1823-1969.

  • Archives municipales et communautaires d'Orléans. Série G : 8110 (cotation provisoire). Fiches auxiliaires cadastrales, rue du Faubourg Saint-Jean. 1862-1984.

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université de Tours - Launay Yann