Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Mairie-école (détruite), actuellement Hôtel de ville

Dossier IA37005491 inclus dans Ville de la Riche réalisé en 2014

Fiche

Dénominations mairie, école, hôtel de ville
Aire d'étude et canton La Riche
Adresse Commune : La Riche
Adresse : Place du Maréchal Leclerc
Précisions

La construction de la mairie-école de La Riche est tardive puisque la commune, constituée en 1793, n'a pas de lieu dédié pour les réunions du conseil municipal avant la décision de construction d'un premier bâtiment par délibération du conseil municipal en date du 3 octobre 1848, à la faveur de la donation d'un terrain et d'un contexte législatif favorisant l'édification des mairies. Bien que situé à l'est de la commune, l'emplacement choisi pour son implantation est remarquable par son éloignement de la "ville-centre", Tours.

Située entre la fourche composée par le chemin de Tours à Saint-Genough et la levée de la Loire, la mairie-école était placée en retrait des voies et perpendiculairement au chemin pré-cité ; elle faisait donc face à l'église à partir de 1855. Elle était conçue selon un plan en L, avec un étage carré. En 1859, l'arrière du bâtiment était clos de mur, l'espace délimité servant de cour de récréation. Au rez-de-chaussée se trouvait la salle de la mairie (au centre) flanquée du logement du garde et de la salle de classe. Le logement de l'instituteur occupait le premier étage. Elle a été agrandie en 1877 pour accueillir une classe supplémentaire au nord. La façade principale est rythmée et ordonnancée en six travées de part et d'autre d'un corps central. Le toit, à longs pans, est couvert d'ardoise.

L'actuelle mairie est construite en 1958 en remplacement de l'ancienne mairie détruite par les bombardements du 8 juin 1944.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1848, daté par source
1958, daté par source
Auteur(s) Auteur : Loyault Charles,
Charles Loyault

Agent-voyer de la ville de Tours. (19e siècle)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agent voyer, attribution par source
Auteur : Boille Maurice

Édifiée sur le même terrain que la précédente mairie-école (en partie détruite pendant les bombardements du 8 juin 1944), elle est, contrairement à cette dernière, orientée au sud et non à l'est. Le portail de l'église et l'entrée de la nouvelle mairie ne se font donc plus face. Le bâtiment de la mairie actuelle prend la forme d'un plan en T. Il est composé d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un étage carré. Il est fortement ordonnancé et son décor se caractérise par des appareillages de fenêtres saillants et des rythmes horizontaux et verticaux marqués. Remaniée, l'entrée actuelle de la mairie, à gauche de la façade principale, présente de grandes baies vitrées et un large escalier doublé d'une rampe pour en faciliter l'accès. La façade postérieure du bâtiment donne sur une esplanade étagée, fermée par la médiathèque édifiée dans les années 1990.

Toit ardoise
Plans plan régulier en L
Étages 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à étudier

Références documentaires

Documents d'archives
  • Fonds Boille, père et fils (Archives départementales d'Indre-et-Loire, cote 30 J)

Documents figurés
  • Commune de la Riche Extra, ensemble des constructions de la Maison d'école avec annexe à construire pour l'agrandissement de la classe. Plan à l'échelle de 0.005(?) pour 1 mètre. Plan projet de l'agent-voyer pour être annexé au devis du 1er septembre 1859, signé Ch. Loyault. (AD37 2 O 195/40)

  • [Mairie de la Riche Extra], plans, élévations dressés par Moreau (instituteur) le 28 mars 1877. Echelle de 0.01 par mètre. (AD37 2 0 195/40)

  • 5- La Riche-Extra (Indre-et-Loire). L'abside de l’Église et la Mairie. Carte postale, n.d., A.L.J. (Collection particulière)

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Quillivic Claude - Tousch Aurore