Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison (18 rue Giroust)

Dossier IA28000358 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Destinations immeuble de bureaux
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 18 rue Giroust

Le recoupement des marqueurs stylistiques conservés sur le bâtiment 1 (fenêtres croisées, rampant à crossette, escalier en vis, tour hors œuvre octogonale, portes à chanfreins et charpente à pannes avec croix de Saint-André et sous-faitière) permet d’avancer une datation comprise entre la seconde moitié du 15e siècle et la première moitié du 16e siècle. Ce bâtiment devait être alors distribué depuis la rue par un couloir central, menant à un escalier en vis desservant à la fois la cave et les étages, à raison de deux portes par niveaux. Chacun d’entre eux était ainsi doté de deux pièces. En 1648, le bâtiment est mentionné dans un aveu comme l’une des huit maisons composant une tenue, située dans la rue des Ruisseaux. L’examen des cheminées et des plates-bandes sur rue et sur cour permet d’attester d’une seconde phase de construction au cours du 17e siècle, voire du 18e siècle. Les bâtiments 2, 3 et 4 ne figurent pas sur le cadastre de 1811, ils sont donc postérieurs. En revanche la maison disposait en 1811 d’une parcelle plus large sur rue et d’un second bâtiment, accolé aux Viennes.

Période(s) Principale : 2e moitié 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle , (?)
Principale : 17e siècle, 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

L’édifice est composé de quatre bâtiments disposés selon un plan en U sur une parcelle rectangulaire ayant son grand côté sur rue. Seul le bâtiment 1 a pu être étudié. Ce dernier est doté d’un plan rectangulaire avec ses murs gouttereaux parallèles à la rue. Le bâtiment est composé de deux niveaux d’élévation sous un comble aménagé, et sur un niveau de cave planchéié. L’édifice est accessible depuis la rue par un couloir central qui dessert à la fois les pièces du rez-de-chaussée, et une tour d’escalier hexagonale hors-œuvre contenant un escalier en vis. Ce dernier distribue le bâtiment de cave en comble à raison de deux portes (chanfreinées) par niveau. La façade sur rue est montée en pierre de taille et comporte quatre travées. Deux croisées sont identifiables au second niveau. Elles sont moulurées de baguettes s’entrecroisant à angle droit et retombant sur des colonnettes polygonales. La façade est surmontée par une corniche à talon et doucine et un toit à forte pente, doté de rampants à crossettes en pierre de taille. La façade sur cour est construite de moellons de calcaire. Ses ouvertures ont fait l’objet de lourdes reprises. Plusieurs fenêtres percées sous des linteaux et dotées de chanfreins sont néanmoins conservées, notamment sur la tour d’escalier. Celle-ci est couronnée par une corniche en talon. La structure intérieure du bâtiment est composée d’un mur de refend et de cloisons montées sous les poutres du plancher et les entraits de la charpente. Le premier étage est chauffé par deux cheminées à hotte droite sous corniche et un manteau doté de moulures continues entre piédroit et plate-bandes/arc. Plusieurs portes en bois comportant un motif de plis de serviette sont conservées dans l’escalier en vis. Seule la partie supérieure de la charpente a pu être identifiée, il s’agit d’une charpente à fermes et pannes composée d’arbalétriers, de poinçons, de demi-poinçons et de contrefiches. Celle-ci est contreventée par une sous-faitière et une croix de Saint-André.

Murs calcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate
Plans plan rectangulaire régulier
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°5.

    AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°5.

    Item six deniers tournoys de cens au jour sainct remy pour raison d’une tenue de huict maisons a lune desquelles est attachée lenseigne du chesne doré ce joignant l’une l’autre qui sont grande partye dudict costé de rue des ruysseaux en ladicte parroisse sainct hillaire et au derriere desquelles maisons et enclaves de ladicte tenue y a plusieurs bastiments aysances et petits jardins apartenans de present aux enfans et heritiers de deffunct philippes gouyer sr de monplaisir, gabriel pastoureau jehan dange jehan et jehan les goddins, marguerite maret et autres le tout joignant par le devant a la dicte rue de la chaussee des ruysseaux ayant icelle troys cens quatre vingtz pieds de longueur dautre par derriere a la court bastiments et jardin de la tenue du moutton, dun bout au ruysseau deaue descendant de la retenue et chaussee des ruysseaux coullant en la riviere dhuygue, et d’autre bout a une maison qui fut a pierre michelet et de present a jean godin lesne et autres qui faict le reste de ladicte rue entrant au carrefourt du bourgneuf cy apres et premiere declaree.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou. 1648.

    Fol 5.
Documents figurés
  • Monuments Nogentais / G. Massiot, vers 1950. Aquarelles. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou, fonds Massiot).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien