Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison (21 rue Manuel)

Dossier IA37005673 inclus dans Amboise : rue Manuel réalisé en 2006
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Amboise - Amboise
Adresse Commune : Amboise
Adresse : 21 rue Manuel

La façade donnant sur la rue Nationale a connu un alignement au XIXe siècle. Sans véritablement présenter de caractère datant de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle, il n'est pas impossible qu'elle date de la fin du Moyen Âge.

Période(s) Principale : Fin du Moyen Age
Principale : 19e siècle
Secondaire : Epoque contemporaine

Cette maison présente son pignon sur la rue Nationale et sa rive sur la rue Manuel. Seul le pan-de-bois visible à l'étage est susceptible de dater de la fin du Moyen Âge. Le pignon a été aligné au XIXe siècle. Cette façade aujourd'hui en pierre de taille, montre des bossages pour les chaînages d'angle et une épaisse corniche soutenant la croupe venue remplacer la ferme de pignon. Le rez-de-chaussée du mur gouttereau donnant sur la rue Manuel, construit en pierre de taille de tuffeau, semble contemporain de l'alignement du XIXe siècle. Quelques vestiges visibles à l'étage prouvent que la maison était entièrement construite en pan-de-bois : une sablière placée au-dessus de l'ouverture du rez-de-chaussée et les poutres de plancher dont les abouts sont visibles au rez-de-chaussée du côté de la rue Manuel. Avant l'alignement du XIXe siècle, le pignon devait s'élever 1,50 m en arrière de la façade actuelle. Le pan-de-bois à grille est contreventé par quatre écharpes placées symétriquement au centre de la façade. Les trois baies ne présentent ni leur emplacement ni leur format d'origine. La fenêtre de droite qui rompt la symétrie de la façade, se trouvant à l'aplomb de la croupe mise en place au XIXe siècle, est une création contemporaine de cette dernière. La fenêtre de gauche est surmontée de deux petites décharges qui semblent bien correspondre à l'emplacement d'une ancienne lucarne. La lucarne actuelle, ne présentant aucun caractère médiéval, a dû remplacer une ancienne lucarne. Au premier étage, au droit des abouts des deux poutres du rez-de-chaussée, deux autres abouts signalent la présence des entraits de charpente recevant les solives de plancher. Celles-ci se trouvent donc installées perpendiculairement à la rue Nationale en trois travées. Les entraits reposent sur de petites entretoises assemblées à tenons-mortaises entre deux colombes. La maison est donc couverte d'un comble à surcroît avec une charpente à fermes et à pannes. Ainsi, dater une telle structure est bien hasardeux, mais il n'est pas impossible qu'elle relève du XVIe siècle.

Murs enduit
bossage
pierre de taille
pan de bois
Toit tuile plate, ardoise
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à deux pans
croupe
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Université François-Rabelais de Tours - Gaugain Lucie