Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison (3 rue des Tanneurs)

Dossier IA28000350 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 3 rue des Tanneurs
Cadastre : 1990 BP 76

L'implantation en retrait sur rue et les fenêtres géminées trilobées du troisième bâtiment donnant sur le jardin permettent de le dater du 13e siècle. Il était alors situé entre cour et jardin. La cheminée du second bâtiment (partie droite de la façade sur rue) permet de fixer sa datation entre la seconde moitié du 15e siècle et la première moitié du 16e siècle. Les réemplois dans la charpente à pannes des deux bâtiments et dans le plancher du premier laisse à penser à une campagne de réfection commune. Les entraits de la charpente à chevrons formant fermes du bâtiment 3 donnant sur le jardin auraient alors été réemployés à cette occasion. S’il n’est pas exclu que la campagne de travaux ait été effectuée au moment de la construction du bâtiment 1 (ce dernier communiquant avec les bâtiments 2 et 3), l’hypothèse reste à prouver. Les ouvertures conservées sur rue indiquent une réfection de la façade du second bâtiment au cours du 19e siècle. Les bâtiments 2 et 3 sont actuellement liés au bâtiment 1 au sein d’une même propriété.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : 2e moitié 15e siècle, 1ère moitié 16e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

La maison est composée de trois bâtiments rectangulaires situés entre rue et jardin. Seuls les bâtiments 2 et 3 sont ici traités. Le second bâtiment se résume à un volume unique, ayant son grand côté sur rue. Sa porte ayant été bouchée, le rez-de-chaussée et l’étage sont accessibles par le premier bâtiment (partie gauche de la façade sur rue). L’élévation sur rue se compose de deux niveaux percés sous des plates-bandes : le chambranle de celles du rez-de-chaussée est mouluré d'un bandeau, l'unique ouverture de l'étage est une lucarne pendante. Le rez-de-chaussée est doté d’une cheminée à hotte droite dont le manteau repose sur des culots pyramidaux. Plusieurs solives du plancher du premier étage sont des réemplois de pièces de charpente (entraits). Le troisième bâtiment prend place à la suite du second, il est disposé en retrait de la rue. Il se compose de deux niveaux d’élévation sous comble. Il est distribué par les bâtiments 1 et 2 : le second dessert le rez-de-chaussée et l’escalier du premier les étages, avec cependant l’intermédiaire d’un escalier droit. Sa façade sur jardin possède des fenêtres géminées dont les linteaux sont sculptés de trilobes. Les charpentes à pannes des bâtiments 2 et 3 n’ont pas pu être correctement observées, elles sont en partie composées de réemplois (entraits).

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate
Couvrements
Couvertures toit à deux pans pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien