Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison (30 rue Saint-Laurent)

Dossier IA28000392 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 30 rue Saint-Laurent

Les marqueurs stylistiques observés sur la façade sur rue (plates-bandes à clefs passantes sculptées, porte à clef passante moulurée en cavet) permettent de dater l’édifice entre le 17e et le 18e siècle. Si le type de charpente utilisée permet de confirmer la datation, elle ne permet pas de l’affiner. En l’absence d’autres éléments discriminant, la taille et le système de distribution de l’édifice permettent de lui attribuer la fonction de maison. Celle-ci était distribuée par une porte latérale, peut-être liée à un couloir desservant à son tour une cour centrale, connectée à un second bâtiment, encore en élévation en 1811.

Période(s) Principale : 17e siècle, 18e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

Le bâtiment est doté d’un plan rectangulaire situé sur une parcelle étroite de 5,5 m de large pour 64 m de long. Il est implanté entre la rue Saint-Laurent et une cour arrière qui donne sur la façade d’un bâtiment détruit. La façade sur rue est dotée de deux travées pour deux niveaux d’élévation. La porte d’entrée est moulurée d’un cavet et prend place sous un arc surbaissé à clef passante. Elle est encadrée par deux pilastres portant des pyramidions surmontés de coupes. L’unique fenêtre du rez-de-chaussée est dotée d’un arc surbaissé à clef passante. Les ouvertures de l’étage sont pourvues de plates-bandes délardées dont la clef porte un décor mêlant coquille Saint-Jacques et oves. La corniche est moulurée en cavet et quart-de-rond, elle prend place sous un toit à deux versants couvert de tuiles plates. La façade sur cour est construite en moellons de silex, la pierre de taille est réservée aux ouvertures. Celles-ci alternent linteau et plates-bandes. Le rez-de-chaussée est desservi depuis la rue par une porte latérale. Il est chauffé par deux cheminées. L’étage et le comble sont distribués par des escaliers en équerres. La cage de celui du comble est dotée d’un enduit peint (ocre et jaune) ainsi que d’une rampe à balustres. La charpente est ménagée dans un comble à surcroîts dont le sol est recouvert de tomettes. Elle est à fermes et pannes avec des pannes assemblées à des arbalétriers de jouée, poinçons de fermettes, et contrefiches.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile plate
Couvrements
Couvertures toit à deux pans pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien