Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison à boutique (53 rue des Carmes)

Dossier IA45001406 inclus dans Rue des Carmes réalisé en 2006

Fiche

Précision dénomination maison à boutique
Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Commune d'Orléans - Orléans-Carmes
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 53 rue des Carmes

La façade est une des rares dans la rue à n'avoir pas été touchée par l'opération d'alignement planifiée en 1813.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle

Le numéro 53 est une maison à boutique avec enseigne et devanture - un bar, qui occupe au rez-de-chaussée l'intégralité de la largeur de la parcelle. L'accès aux parties privatives s'effectue à l'intérieur de l'établissement. La construction, qui possède deux étages carrés avec comble aménagé et toit à longs pans recouvert d'ardoise observe une symétrie rigoureuse : deux travées donc deux ouvertures par étage, chacune à la verticale de l'autre, jusqu'aux deux lucarnes à fronton-pignon du comble. La façade présente un aspect soigné : chaînage d'angle harpé et encadrement de fenêtre avec plate-bande à clef passante, le tout en pierre feinte, aux premier et second étages. Il s'agit d'un appareillage à caractère décoratif, car l'enduit incisé traduit la présence du pan de bois. Ce que confirment les seuils de fenêtre du second étage - ils sont absents du premier étage - en bois eux aussi. Chaque fenêtre à deux battants est pourvue d'une persienne en bois à deux battants également ainsi que d'une barre d'appui décorée en fer. De la même manière, les lucarnes du comble, avec croupe dessinant fronton triangulaire, sont en bois et pourvues d'une barre d'appui à la fenêtre. L'ensemble révèle une construction très équilibrée, entre les lignes verticales soulignées aux angles par le chaînage harpé, les fenêtres alignées d'un côté et l'horizontale stricte de la corniche de l'autre, qui délimite le corps en façade sous le toit. Sobrement mais délicatement décorée, jusque dans les détails. D'un point de vue formel et ornemental d'abord, avec le chaînage harpé, la clef passante de la plate-bande pour les encadrements de fenêtres, le motif étoilé des fenêtres des lucarnes, inscrites dans un fronton mouluré. L'harmonie colorée ensuite contribue à unifier l'ensemble : le blanc de la corniche, des seuils de fenêtres ainsi que des lucarnes ; le blanc cassé, légèrement ivoirin de l'enduit imitant la teinte naturelle de la pierre d'Apremont ; le blanc gris de l'enduit maçonné ; le bleu ciel des volets de bois.

Murs enduit
pan de bois
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Typologies Maison à boutique.
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mosseron Maxence