Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison à boutique (75 rue des Carmes, détruite)

Dossier IA45001424 inclus dans Rue des Carmes réalisé en 2006

Fiche

Précision dénomination maison à boutique
Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Commune d'Orléans - Orléans-Carmes
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 75 rue des Carmes

La façade a été surélevée d'un étage vers 1840. C'est une des rares de la rue à n'avoir pas été touchée par l'opération d'alignement planifiée en 1813. Cet édifice est détruit en 2017 dans le cadre du réaménagement du quartier des Carmes.

Période(s) Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

La maison à boutique avec enseigne du 75 présentait trois étages carrés à deux travées - deux étages d'origine auxquels s'ajoutait une surélévation d'un niveau, réalisée au cours du 19e siècle. Le gabarit initial s'apparentait à celui du numéro 73 mitoyen. Le rez-de-chaussée était occupé par une boutique avec devanture - un établissement de pompes funèbres. L'entrée commerciale et l'entrée privative étaient dissociées ; on accèdait aux appartements par une porte piétonne en bois avec imposte. Les fenêtres du premier étage étaient plus hautes que celles du second. Protégées par une persienne en bois à deux battants elles étaient pourvues d'un garde-corps en fer au premier, d'une barre d'appui en fer avec décor au second. L'enduit maçonné recouvrait entièrement la façade et masquait l'encadrement des ouvertures du premier étage - si tant est qu'il y en ait eu un, ce que laisse supposer ceux bien visibles en pierre du second étage. Au-dessus de la corniche moulurée, le troisième étage carré présentait la même disposition d'ouvertures qu'aux niveaux inférieurs. Il était en léger retrait par rapport au nu de la façade. Le toit à longs pans était recouvert d'ardoise. La façade trouvait une unité de ton par le jeu coloré de ses volets bleus.

Murs enduit
Toit ardoise
Étages 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Typologies Maison à boutique.
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mosseron Maxence