Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison à boutique (98 rue des Carmes)

Dossier IA45001437 inclus dans Rue des Carmes réalisé en 2006

Fiche

Précision dénomination maison à boutique
Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Commune d'Orléans - Orléans-Carmes
Adresse Commune : Orléans
Adresse : 98 rue des Carmes

La façade a été surélevée d'un étage carré au 19e siècle, ce dont témoigne la modification de la pente du toit sur la rue.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

Le numéro 98 est une maison à boutique avec enseigne qui fait l'angle de la rue des Carmes et de la rue de Limare, à deux étages carrés et deux travées sous un toit à longs pans brisés recouvert d'ardoise. Le bâti est ancien, comme le gabarit de la construction permet de le déterminer, et s'inscrit dans une parcelle longue et étroite. La pente brisée du toit côté rue des Carmes indique une surélévation ancienne pour porter le nombre d'étages carrés à deux, à l'instar des maisons d'angle du numéro 57 et du numéro 70 par exemple. La course de la pente côté cour, plus accusée, témoigne vraisemblablement d'un état originel préservé. Le rez-de-chaussée reçoit la boutique avec devanture - une épicerie. L'entrée privative s'effectue rue de Limare, au numéro 2, par une porte piétonne en bois. Les deux extrémités de la façade présentent un chaînage d'angle harpé en pierre de taille ; le reste est masqué sous un enduit maçonné gris. Chaque baie est pourvue de persiennes en bois à deux battants, d'un seuil et d'un encadrement feint légèrement saillant au premier étage, lisse et peint en blanc au deuxième étage. Une corniche moulurée en plâtre couronne l'ensemble. Le pignon donnant sur la rue est percé de fenêtres dont certaines, à arc segmentaire, indiquent une transformation au 18e siècle. L'entrée privative donne accès à une courette intérieure couverte de tôle plastique verte qui conduit à un escalier rampe sur rampe datant sans doute du 17e siècle. Le corps de logis sur la rue des Carmes est relié à un autre en fond de parcelle (au numéro 2 bis) par une galerie intérieure : les deux bâtis sont en pan de bois.

Murs enduit
pan de bois
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans brisés
Typologies Maison à boutique.
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Mosseron Maxence