Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, actuellement immeuble (12 rue Saint-Laurent)

Dossier IA28000393 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dénominations maison, immeuble
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 12 rue Saint-Laurent

Les marqueurs stylistiques observés (plates-bandes, médaillon, corniche) permettent de dater l’édifice du 17e siècle. Ce dernier disposait alors certainement d’un escalier en vis accolé à une aile en retour sur cour (bâtiment 2), dotés de leur propre toiture. La distribution était assurée (comme c’est le cas aujourd’hui) par un couloir latéral. Les linteaux surbaissés du bâtiment 3 invitent à le dater du 18e siècle. La répétition du couple porte-fenêtre et la présence de petit espaces ne permettent pas de resituer la fonction du bâtiment au-delà de petites unités d’habitations. La surélévation du jardin, associée à la lecture du cadastre ancien (1811), permet de restituer la présence d’un quatrième bâtiment sur cour. A l’exception de cette dernière, l’ensemble de l’espace disponible est alors utilisé. L’édifice accueille aujourd’hui un immeuble de logements.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

L’édifice est situé sur une parcelle étroite (6 m) et peu profonde (34 m), il est composé de trois bâtiments disposés selon un plan en L, avec cour et jardin arrière doté de latrines. La cour est accessible depuis la rue par un couloir latéral, qui dessert également la pièce centrale du rez-de-chaussée et un escalier tournant à cage carrée en bois distribuant l’étage. La façade sur rue (bâtiment 1) est dotée de deux travées pour deux niveaux. Elle est montée en pierre de taille percée de plates-bandes. Un alignement de trous de boulins ainsi qu'un médaillon buché sont visibles à la jonction entre ses deux niveaux. La façade est couronnée par une corniche moulurée en quart-de-rond, réglet et doucine. Le toit à deux pans est couvert de tuiles mécaniques. Celui-ci se prolonge sur cour afin de couvrir le bâtiment 2. La façade sur cour (bâtiment 2) est montée en moellon enduit, la pierre de taille est réservée aux éléments porteurs (ouvertures, corniches). Les deux travées sont irrégulières et percées de fenêtres à plates-bandes ainsi que d’une fenêtre plus petite, ménagée sous un linteau surbaissé. Le bâtiment 3 ne comporte qu’un niveau d’élévation prenant place sous un toit en appentis. Sa façade est percée d’ouvertures dotées de linteaux surbaissés et d’une corniche moulurée d’une doucine.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate, tuile mécanique
Plans plan régulier en L
Couvertures toit à deux pans pignon découvert
appentis
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien