Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, actuellement maison et restaurant (32 rue Saint-Hilaire)

Dossier IA28000354 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison, restaurant
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 32 rue Saint-Hilaire

Les marqueurs stylistiques observés sur la façade postérieure (porte en plein-cintre, portes et fenêtres sous linteau à chanfrein, et escalier en vis à cage rectangulaire) permettent de dater l’édifice de la seconde moitié du 16e siècle. La maison était alors certainement distribuée (comme aujourd’hui) par un couloir latéral menant vers la cour, par laquelle on pouvait accéder à la tour d’escalier alors demi-hors-œuvre. Celle-ci desservait l’ensemble de la maison, depuis la cave jusqu’au comble. La présence d’un bâtiment (non visité) au sud de la cour comportant une fenêtre moulurée d’un chanfrein incite à penser que l’édifice était déjà doté de plusieurs bâtiments sur cour. La façade sur rue a été reprise au 18e siècle (arcs surbaissés) avant d’être une nouvelle fois remaniée au 20e siècle afin d’y installer une vitrine. Le cadastre ancien montre que la parcelle BI 37 a été réduite en largeur vers l’ouest. En 1811, la maison disposait d’une aile en retour sur cour, ce qui explique les portes bouchées observées du même côté. L’édifice est aujourd’hui occupé par un restaurant (au rez-de-chaussée) et un logement (à l'étage).

Période(s) Principale : 2e moitié 16e siècle , (?)
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

L’édifice est implanté selon un plan en U sur deux parcelles (BI 20 et BI 37). Il se développe entre la rue Saint-Hilaire et un jardin donnant sur les viennes. Seuls les bâtiments se trouvant sur la parcelle BI 37 ont été étudiés. Ces derniers se composent d’un bâtiment rectangulaire ayant son gouttereau sur rue, et d’une tour carrée sur cour. Celle-ci est accessible par un couloir latéral depuis la rue. La tour d’escalier distribue à la fois un niveau de cave voûté en berceau surbaissé, et l’étage du bâtiment sur rue, grâce à un escalier en vis. L’ouverture du niveau 1 (correspondant au rez-de-chaussée surélevé) étant bouchée depuis la tour d'escalier, ce dernier est uniquement accessible depuis la rue via un escalier droit. La façade sud se compose de deux travées pour deux niveaux d’élévation. Les ouvertures sont composées d’arcs surbaissés dont les chambranles sont moulurés en bandeau au niveau 2. Sur cour, l’élévation comporte deux portes : l’une en plein-cintre sur la cave, l’autre vers l'escalier dotée d’un linteau mouluré d'un chanfrein. Les fenêtres du second et troisième niveau sont également moulurées d’un chanfrein.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate
Plans plan régulier en U
Couvertures toit à deux pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien