Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison des marches (9 rue des Marches-Saint-Jean)

Dossier IA28000378 inclus dans La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations maison des marches
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nogent-le-Rotrou - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Nogent-le-Rotrou
Adresse : 9 rue des Marches-Saint-Jean

La cave à cellules et la cheminée à consoles pyramidales permettent d’estimer la date de construction de la maison (au moins en partie) entre les 13e et 15e siècles. La présence d’une cheminée à proximité directe de la cave (possiblement dédiée à un cellier) invite à restituer une cuisine. Les façades ont fait l’objet de reprises au 17e (plates-bandes à crossettes), au 19e (niche), et au 20e siècle (portes). L’autonomie des distributions entre le rez-de-chaussée et l'étage laisse à penser que les deux espaces pouvaient accueillir des fonctions différentes. L’hypothèse se vérifie au regard d’une carte postale du début du 20e siècle. Le rez-de-chaussée est alors occupé par le "café du bas des marches", tandis que l’étage est dédié à une maison.

Période(s) Principale : 15e siècle , (?)
Secondaire : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Auteur inconnu

Le bâtiment 1 est doté d’un plan proche du carré occupant la totalité de la parcelle sur laquelle il prend place. Il est situé sur la pente du plateau Saint-Jean, à l’angle formé par la rencontre entre la rue des Marches Saint-Jean et le Bas des Marches Saint-Jean. Le bâtiment est accessible par une porte latérale. Le rez-de-chaussée est prolongé par une cave à cellules, il est en partie imbriqué sous un bâtiment (2) situé sur la parcelle voisine. Les étages sont distribués par deux escaliers tournants à une seule volée. La façade ouest possède deux niveaux d’élévation pour deux travées. Deux fenêtres dotées de plates-bandes à crossettes sont visibles au nord, celle se trouvant au rez-de-chaussée possède des piédroits allant jusqu’au sol. Au sud les ouvertures sont moins larges et prennent place sous un linteau. L’élévation est couronnée par une corniche moulurée d’une scotie et d’un quart-de-rond. Elle est surmontée par un toit à deux versants et croupe, commun avec le bâtiment 2. Une niche semi-circulaire est visible sous le toit, elle est accompagnée d’une tête sculptée dont le personnage porte une barbe. La façade nord possède deux ouvertures ménagées sous le rez-de-chaussée du bâtiment 2 et une porte donnant sur l’escalier tournant menant à l’étage.

Murs calcaire moellon
silex moellon
calcaire pierre de taille
Toit tuile plate
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à deux pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • 323 - Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir. Les marches Saint-Jean. Début 20e siècle. Impr. photoméc. (carte postale). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général - Rozier Hadrien