Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Meung-sur-Loire : jardin botanique d'Ilex

Dossier IA45003274 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Jardin Arboretum d'Ilex, Arboretum des Prés des Culands
Parties constituantes non étudiées canal de jardin, passerelle
Dénominations jardin botanique
Aire d'étude et canton Département du Loiret - Meung-sur-Loire
Hydrographies Mauve (La)
Adresse Commune : Meung-sur-Loire
Lieu-dit : La Nivelle
Adresse : Chemin des Culands
Cadastre : 2018 B 884 ; 897 à 899 ; 900 ; 902 à 907 ; 909 ; 910 ; 913 ; 914 ; 917 ; 920 ; 1497 ; 1498

La rivière des Mauves a progressivement été domptée par les hommes. Anciennes terres marécageuses, le site est aménagé pour y installer des moulins. Les cultures maraîchère, viticole et céréalière se développent jusqu’en 1950 où, faute d’entretien, l’état des Mauves se dégrade, laissant naturellement la place aux frênes, aulnes, saules et peupliers. Retournées à l’état sauvage, une première partie des parcelles est acquise en 1987 par Pierre Paris. Les différentes parcelles qui composent actuellement l’arboretum ont été acquises progressivement depuis cette date. L’arboretum des Près des Culands est créé dans le but d’étudier de façon scientifique le développement, l’état phytosanitaire, la fructification et la rusticité sous nos climats d’espèces (hybrides et cultivars) d’Ilex mal connus en France. De 1987 à 1990, un nettoyage du site est réalisé (débroussaillage, curage des canaux, aménagement). Les plantations sont faites progressivement depuis 1988. Aucune machine ne pouvant accéder au jardin, les travaux sont entièrement effectués à la main. Mis en vente en 2014, Pierre Paris vend la propriété à Stéphane Chassine (propriétaire des Jardins de Roquelin) en 2016. Le site change d’appellation et devient le jardin arboretum d’Ilex.

En 1991, la plantation d’environ 150 Ilex et de végétaux divers est reconnue Collection Nationale par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées. En 1999, elle est reconnue par la Holly Society of America et obtient en 2003 le label « Arboretum Officiel d’Holly ». Enfin, en 2006, les astilbes deviennent également Collection Nationale par le CCVS. Divers arbres ont été perdus suite à la tempête de 1999. Une inondation survenue en 2001 a également fortement endommagé le contenu de l’arboretum.

Période(s) Principale : limite 20e siècle 21e siècle
Auteur(s) Auteur : Paris Pierre, paysagiste, signature
Auteur : Chassine Stéphane

Les deux hectares réservés à l’arboretum se situent dans une zone marécageuse. Il est entièrement clos par des grillages, des petits portails et par les bras des Mauves. Il se compose de petits îlots, pour la plupart de forme rectangulaire, et reliés entre eux par des passerelles de bois. On accède au jardin par un sentier, bordé d’un côté par un canal et de l’autre par une peupleraie. Un portail en bois marque l’entrée du jardin. Les allées sont recouvertes d’une « moquette » (Bidim : géotextile alvéolé goudronné) et de gazon avec cinq à dix cm de sciure de bois blanc. Ces langues de gazon sinueuses accentuent l’impression de longueur et d’étroitesse du jardin.

Les arbres préexistants (frênes, aulnes, saules, peupliers, chênes, etc) ont été conservés pour protéger les plantations de houx qui préfèrent une situation ombragée. Les houx sont présentés de manière à mettre en valeur leur feuillage, leurs fruits et leurs différentes particularités. Ils se mêlent à la flore locale et sont associés à des bambous, des cyprès chauves, des érables, des cornouillers ou encore des hydrangeas. Au printemps, des plantes vivaces et bulbeuses agrémentent l’ensemble. La plupart des végétaux sont étiquetés directement ou avec un numéro renvoyant à un tableau comme c’est le cas pour les astilbes.

L’une des parcelles présente une collection d’hostas et une collection de magnolias. Les houx y sont séparés selon qu’ils proviennent de Chine ou de la côte est des États-Unis. Il est également possible d’y apercevoir deux dahlias nommés « Pierre Paris » et « Prés des Culands ».

Plans jardin irrégulier
Élévations extérieures jardin de niveau
Jardins arbre isolé, bocage de jardin, groupe d'arbres

Le jardin possède le label "Jardin remarquable" depuis 2004. Ce label est décerné par le ministère de la Culture. Le jardin est labellisé "collection nationale" par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées depuis 1991 pour ses Ilex et depuis 2006 pour ses astilbes.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre intérêt botanique
Éléments remarquables jardin botanique

Références documentaires

Bibliographie
  • LUCINGE, Françoise de. Premier inventaire pour l’Association des parcs et jardins en région Centre : Meung-sur-Loire. Arboretum des Prés des Culands. Union Régionale des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement du Loir-et-Cher. Décembre 1992. [dossier APJRC].

  • DESTERNES, Xavière. Inventaire des parcs et jardins en région Centre : Meung-sur-Loire, Arboretum des Prés des Culands. Août 2007. [dossier APJRC].

Périodiques
  • PARIS, Pierre. La passion du houx. Hommes et Plantes, Revue du Conservatoire français des collections végétales spécialisées. Automne 1995, n°15, p. 5-10.

Multimedia
  • KRAEMER, Céline, ERRECA, Jean-Baptiste. Mémoires du futur. Orléans : production APJRC, 2012. 1 film documentaire (13 min 24 sec.).

Liens web

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Association parcs et jardins région Centre-Val de Loire - Quentin Michèle
Michèle Quentin

Déléguée de l'association Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Potillion Charlène
Charlène Potillion

Chargée d'études (Association parcs et jardins de la Région Centre-Val de Loire)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.