Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monteboeuf : ferme, actuellement maison

Dossier IA36010181 réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées logement, grange, four, étable
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional de la Brenne - Tournon-Saint-Martin
Adresse Commune : Néons-sur-Creuse
Lieu-dit : Monteboeuf
Adresse : 13
Cadastre : 2015 A 239, 417, 418 ; 1812 A 1137, 1138, 1139

Le logement de cette ferme est porté sur le plan cadastral de 1812. Certainement double à l’origine, il pourrait dater des 15e-16e siècles. Les plus importantes modifications qui lui ont été apportées sont du 20e siècle : dans le premier quart (après 1901), il est rallongé du côté sud (création d’une étable convertie ensuite en espace d’habitation) ; à la fin du siècle, ses ouvertures sont transformées, par ailleurs le bâtiment adossé au mur-pignon nord est ajouté (à l’emplacement d’une construction qui existait dans les mêmes proportions en 1812). Le linteau à accolade visible en mur gouttereau de cet ajout provient d’une ruine de la commune de Lurais (écart de Fournioux).

La grange et le four (rénové en 2001) sont des créations de la seconde moitié du 19e siècle. Il existait, avant 1901, des étables/écuries indépendantes au sud du logement. Elles auraient été détruites dans la première moitié du 20e siècle, certainement à l’occasion de l’allongement du logement et du réaménagement de la route vers 1901 (Archives municipales de Néons-sur-Creuse, 1 O).

Période(s) Secondaire : 15e siècle, 16e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

Cette ferme compte deux bâtiments principaux alignés à la route (orientée nord-sud) : un logement et une grange, tous deux à enduit partiel et à toitures, à longs pans, en tuile plate.

Le logement est implanté, dans sa longueur, sur la pente d’un versant. Il se trouve à plus d’un mètre en contrebas de la route (surélevée au début du 20e siècle). Il est en rez-de-chaussée et en rez-de-chaussée à comble à surcroît (partie sud couverte d’une croupe). Un bâtiment, plus bas et en retrait, est accolé au mur-pignon nord. L’élévation orientale compte deux placards extérieurs associés à deux pierres d’évier. L’accès s’effectue aujourd’hui par le mur gouttereau ; il en existait un dans l’ancien mur-pignon sud (avant l'agrandissement de la première moitié du 20e siècle), aujourd’hui mur de refend comportant une entrée à linteau à accolade et des jambages chanfreinés.

La grange, également implantée sur la pente d’un versant, a son accès en mur gouttereau.

Le four est partiellement enduit et à toit en bâtière en tuile plate.

Murs calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers).

Documents figurés
  • Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre, sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur. Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional de la Brenne - Benarrous Renaud