Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Montloin : ferme actuellement maison

Dossier IA28000112 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées grange, écurie, fournil, étable, puits
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc naturel régional du Perche - Nogent-le-Rotrou
Adresse Commune : Brunelles
Lieu-dit : Montloin
Cadastre : 1811 B 164, 165 ; 1992 B 138
Précisions commune fusionnée après inventaire Arcisses

Le lieu-dit est attesté dès 1485 sous le toponyme de "Monloyn". La ferme présente de nos jours semble dater, en ce qui concerne les parties les plus anciennes, du 17e siècle - en témoignent certains vestiges dont une baie chanfreinée et une cheminée à piédroits chanfreinés et congés coupés. Au 18e siècle, plusieurs ouvertures ont été modifiées (agrandissements ou nouveaux percements), aussi bien au niveau du bâtiment principal que de la grange-étable, et une partie du comble à surcroît, à usage originel de grenier, a été transformé en chambre (ajout d'une cheminée de la fin du 15e siècle ou du 16e siècle remployée). Dans la seconde moitié du 19e siècle, la ferme est agrandie au sud-est d'une étable ou d'une écurie (ouvertures, chaînages d'angle et corniche en brique). Un hangar agricole, présent en plan sur le cadastre de 1992, a été détruit à la fin du 20e siècle, lors de la restauration de l'ensemble de la ferme.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Cette ferme, isolée, comprend deux bâtiments distincts et distants d'une quarantaine de mètres, organisés en "L" de part et d'autre d'une cour ouverte. - Le bâtiment principal, à l'ouest, présente une façade principale orientée à l'est. En rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît, il abrite, sous le même toit (du sud au nord), le logis, une écurie (ou une étable) et une grange. Les ouvertures sont quadrangulaires (dont une est chanfreinée), à l'exception de la fenêtre et de la porte de l'étable (ou écurie) surmontées d'un arc surbaissé. Deux cheminées anciennes sont conservées, une dans la salle du logis (piédroits chanfreinés et congés coupés), l'autre dans la chambre du comble à surcroît, adossée au pignon sud (piédroits à base prismatique et colonnettes engagées). Accolé au pignon sud, un corps de bâtiment couvert abrite la voûte du four (gueule du fournil dans la cheminée du logis), le toit à porcs et le poulailler. - Au nord-est, un bâtiment regroupe, sous le même toit, les fonctions d'écurie, d'étable et de grange. Parmi les ouvertures, quadrangulaires, une des baies est surmontée d'un linteau en pierre de taille ajouré de deux boulins. Un puits de plan circulaire, situé dans la cour, complète l'ensemble. L'ensemble des murs est en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit plein (bâtiment principal) ou à pierre vue. Les encadrements des baies, les corniches en doucine et les chaînages d'angle sont en pierre de taille de calcaire, à l'exception de l'écurie à l'ouest du bâtiment secondaire (en brique). Les toits sont à longs pans (interrompus par trois lucarnes pendantes au niveau du bâtiment principal) ou en appentis (corps abritant le fournil, le toit à porcs et le poulailler).

Murs silex moellon
calcaire moellon
enduit
Toit tuile plate
Étages rez-de-chaussée, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans
Typologies ferme bloc à terre, grange-étable
États conservations bon état

Cette ferme conserve plusieurs éléments architecturaux attestant son ancienneté. La qualité de la restauration, la présence des deux cheminées et du linteau ajouré de deux trous de boulin (détail assez rare dans ce secteur) font de cette ferme un élément architectural d'intérêt communal (voire supra).

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 à 3 P 3865. Plans cadastraux de 1811.

  • Archives départementales d'Eure-et-Loir, E 2. Les noms de lieux-dits en Eure-et-Loir. Tome 23, canton de Nogent-le-Rotrou.

Documents figurés
  • Brunelles, Montloin. Plan de localisation des bâtiments de la ferme/Florent Maillard. (Parc naturel régional du Perche).

  • Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section B. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3855 - 3865).

(c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche - Casses Laetitia - Maillard Florent